Phoenix Wright : Ace Attorney
Plate-forme : Wii
Date de sortie : 15 Janvier 2010
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Phoenix Wright premier du nom débarque sur WiiWare !

Une adaptation fidèle.

Phoenix Wright vous propose d'endosser le rôle d’un jeune et inexpérimenté avocat de droit pénal du prestigieux bureaux d’avocats Fey & Co. Phoenix commence ses premières affaires sous la stricte direction de son mentor, Mia Fey, et il va rapidement se rendre compte qu’il faudra compter avec des crimes crapuleux, des appuis politiques, des policiers corrompus et des preuves truquées. Phoenix doit faire confiance à son intelligence pour récupérer des preuves indiscutables et envoyer la bonne personne derrière les barreaux.

Phoenix Wright: Ace Attorney est en réalité une adaptation de la fameuse série Gyakuten Saiban, une série qui est toujours très populaire au Japon. Les quatre premières enquêtes sont issues du premier tome Game Boy Advance, et un dernier chapitre additionnel (inclus dans l'édition pour Nintendo DS) sera disponible plus tard sur le WiiWare.

Un concept maîtrisé.

Les affaires se divisent dans ce jeu en deux parties différentes – la première est constituée par le combat au sein du tribunal, la deuxième se concentre plus sur l’audition des témoins et la visite de la scène de crime afin de rechercher des indices et des preuves. Avant d’aller devant le tribunal, il vous faudra rechercher les preuves qui peuvent faire relaxer votre client. Sans preuves même une belle plaidoirie ne pèse pas lourd. C’est pour cela que le joueur doit s’armer du plus de preuves possibles pour contrer les argumentations de l’accusation. Ils devront ainsi soigneusement écouter les témoins de l’accusation afin de mettre en évidence les contradictions dans leurs déclarations.

En plus de cela, il sera nécessaire de visiter les scènes de crime ou d’autres endroits clé afin de récupérer des preuves ou découvrir des secrets. La Wiimote rentre en course pour la recherche d’indices ou d’empreintes ou même la vision des bandes vidéo de sécurité montrant le criminel. Le joueur doit dans le tribunal prouver l’innocence de son client en mettant en évidence les erreurs dans les déclarations des témoins et utiliser les preuves mise à jour pour aller à l’encontre des affirmations du parquet. Le joueur a le droit de commettre cinq erreurs dans chaque affaire avant que le juge ne statue en faveur de l’accusation.

Une réalisation correcte.

Sur le plan technique, Phoenix Wright n'est pas loin du copier-coller du jeu d'origine. Plus exactement, il s'agit (heureusement) d'une conversion du jeu sorti sur PC au Japon, et qui s'avère légèrement plus abouti que l'édition DS. Le changement de résolution se fait donc sans trop de difficultés. La seule grande nouveauté graphique vient de la présence de la Wiimote à l'écran lors des objections. Armé  d'une mise en scène irréprochable, Phoenix Wright bénéficie d'une traduction Française de haut vol et de répliques de premier choix.  La bande son suit le même chemin avec une ambiance à l'unisson de l'action à l'écran.

Très prenant, Phoenix Wright est de ses jeux où les parties durent plusieurs heures, le temps de mener à bien son enquête. Une fois dans le bain il est en effet difficile de décrocher. Même si l'aventure est longue, on avance assez rapidement, comptez une douzaine d'heures pour le joueur moyen.

VERDICT

-

Toujours aussi plaisante, cette première aventure de Phoenix Wright est un jeu d'aventure pour le moins rythmé et riche en situations. Un classique indémodable en somme.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés