Ivy the Kiwi ?
Plate-forme : Wii - Dual Screen
Date de sortie : 29 Octobre 2010
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Plate-forme
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Ivy the Kiwi arrive enfin en Europe.

Signé Prope (Let's Tap) et donc développé par Yuji Naka (le créateur de Sonic), Ivy the Kiwi ? est un jeu de plate-formes dans lequel vous incarnez Ivy, un kiwi (l'oiseau disparu). Dans ce titre haut en couleurs, et parfois très enfantin, Ivy est parti à la recherche de sa mère. A travers une centaine de niveaux différents, vous devrez donc planter des vignes le long de votre parcours grâce à la Wiimote, et les étirer afin d'avancer dessus. L'oiseau se déplace constamment, en somme il suffit de lui indiquer la direction de la sortie. Naturellement, de nombreux obstacles vous attendent, telles que des oiseaux ennemis, des rats, des fleurs piquantes, sans compter qu'il ne doit pas être touché par l'eau. Le titre devient vite stratégique, car seulement trois vignes peuvent être affichées à la fois à l'écran. Dès qu'une quatrième sera créée, la première sera ainsi effacée. Les vignes pourront également servir de cordes pour se propulser dans les airs, mais aussi comme bouclier. Le titre propose trois modes de jeux, l'histoire principale, la partie rapide, et un mode multijoueur (jouable jusqu'à quatre en écran splitté).

Sur le plan technique, Ivy the Kiwi s'en sort assez bien. Le graphisme évoque les romans pour enfants, et le visuel 2D est assez riche en détails. La jouabilité demeure très accessible, la Wiimote répondant parfaitement aux commandes. En outre, la difficulté progressera par étape, de manière à ne pas être trop tendu d'emblée. Car vers la fin du jeu, il sera bien difficile de conserver tout son calme.


VERDICT

-

Ivy the Kiwi est un jeu de plate-formes/réflexion plutôt accrocheur au final. Bien réalisé, et peu coûteux, ce titre unique sur Wii offre une expérience assez divertissante.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés