Call of Duty : Black Ops
Plate-forme : Xbox 360 - Dual Screen - PC - Wii - PlayStation 3
Date de sortie : 09 Novembre 2010
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
FPS
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Call of Duty revient sur consoles et apporte une toute nouvelle ambiance à la série.

Retour au front.

Nous sommes le 17 avril 1961 à Cuba. La baie des cochons est le théâtre d'évènements troublants. Vous faites en effet parti d'une armée de mercenaires destinée à renverser le régime castriste. L'opération sera bien sur un fiasco monumental, et Alex Mason, le personnage que vous incarnerez, finira au fond d'une bien difficile prison soviétique. En plein coeur de la guerre froide, l'U.R.S.S. prépare un gaz bactériologique d'envergure, et il faudra rapidement vous évader du goulag pour vous plonger dans le cauchemar vietnamien. Voilà qui assurera le dépaysement, pour le reste le concept n'a pas fondamentalement changé et nous revoici rapidement en immersion au centre de l'action. Dans l'ensemble, les missions du jeu offrent une mise en scène assez réussie, bien que le cheminement de la partie soit encore très scripté et linéaire. Call of Duty Black Ops ne bouleverse pas une recette qui gagne, aussi on ne sera pas surpris de maîtriser le système de jeu en quelques minutes seulement.

Sur le plan technique, Black Ops s'en sort d'ailleurs avec les honneurs, et signe la meilleure performance du studio Treyarch à ce jour dans la série COD (Modern Warfare 2 ayant quant à lui été développé par Infinity Ward). Le graphisme se montre très précis, en particulier les séquences prenant place au Vietnam. Les visages sont très expressifs et les environnements du jeu nous plongent immédiatement dans l'enfer de la guerre. Signalons d'ailleurs que le jeu s'avère très violent, et qu'il n'est pas rare de voir voler les membres de nos adversaires. Brr. En solo, Call of Duty assure une moyenne de sept heures de jeu, ce qui reste un peu court.

Une évolution tranquille ?

Call of Duty Black Ops reprend toutefois un concept identique aux précédents opus. Lorsque vous serez surexposé aux tirs ennemis, l'écran prendra une couleur rouge et un message vous indiquera que vous êtes blessé. A ce moment il faut impérativement se mettre à couvert sous peine de voir apparaître l'écran Game Over. Cette manière - devenue un classique - de gérer notre énergie nous oblige à agir de manière réfléchie et à ne pas foncer dans le tas, surtout dans les modes les plus difficiles du jeu. En effet de son côté l'intelligence artificielle est plutôt bien réglée, les ennemis réagissent au quart de tour dès que vous êtes dans leur champ de vision et n'hésitent pas à venir vous attaquer violemment au corps à corps lorsque vous êtes près d'eux. Il vous faudra souvent plus d'un tir pour venir à bout des adversaires, et chose amusante, même lorsque l'on croit avoir tué un soldat ennemi, il tente parfois dans un dernier souffle de vous tirer quelques balles alors que vous avez le dos tourné.

Le jeu propose également un mode coopération, ainsi que de multiples options multijoueurs sur Xbox Live  (deathmatch, capture the flag, domination, etc ...), mais aussi et surtout un mode Zombies déjà très populaire où il sera nécessaire de délivrer le Pentagone. En outre, l'apparition de l'argent virtuel apporte quelques modifications au coeur du jeu et obligera à être plus stratège ou malin dans la partie.  En somme, s'il ne révolutionne en rien la série, ce septième volet de Call of Duty nous livre en tout cas une édition 2010 très dynamique et sans aucun temps mort.

VERDICT

-

Call of Duty nous projette en plein film de guerre. Ce septième volet de la série nous entraîne dans un affrontement encore plus violent que par la passé et qui délivre une action sans aucun temps mort. Un FPS incontournable de cette fin d'année, sans nul doute.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés