Ghost Recon : Future Soldier
Plate-forme : PlayStation 3 - Xbox 360 - Wii
Date de sortie : 24 Mai 2012
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8.5/10

Cinq ans après le volet Advance Warfighter 2, la série Ghost Recon revient enfin sur le terrain.

Un solo complet.

Développé par Ubisoft Paris, Ghost Recon : Future Soldier  se déroule dans un futur relativement proche. Licence Tom Clancy oblige, le scénario est torturé à souhait, mêlant géopolitique, complots, guerres et autres joyeusetés. Là pour l'occasion, vous devrez parcourir les zones de guerre les plus dangereuses du globe (Nicaragua, Niger, Pakistan, Russie) pour empêcher un conflit mondial. L'équipe est composée d'hommes surentraînés et surtout équipés de gadgets très utiles. Vous pourrez ainsi utiliser un camouflage optique pour progresser sans trop d'encombres sur le terrain, même si vous ne serez véritablement invisible que lorsque votre personnage sera immobile au sol Survolant le terrain, le drone de reconnaissance va fournir des informations sur les environs pour les transmettre gentiment au joueur. Du côté des armes, GRFS propose un large choix de fusils d'assaut, snipers, mitraillettes légères, ainsi que des pistolets et les grenades pour faire le ménage dans la zone. On citera également quelques passages dans des véhicules (hélicoptère, jeep) où le mitraillage à volonté sera de mise.

Il faudra compter sur votre habileté lors des missions, ou presque. Le jeu est en vue à la troisième personne, vous dirigez le chef de l'escouade, mais vous n'avez désormais plus la possibilité de donner des ordres tactiques à vos coéquipiers. Une simplification des commandes qui ne se montre pas trop dérangeante, l'intelligence artificielle étant plutôt convenable. Notons que le jeu comporte également une option de "réalité augmentée" indiquant certains points clés de la mission en cours. Ghost Recon : Future Soldier est avant tout un TPS tactique, et la moindre erreur peut être fatale. Il suffit de quelques balles à peine pour vous tuer en mode normal, et en mode difficile une seule balle vous met à terre. Signalons la présence d'une vue magnétique qui permet de repérer les objets métalliques à travers tout, ce qui permet de déterminer les positions ennemis.

Du multi-joueur pour tous.

Le multijoueur est limité à 16 participants sur Internet, afin de garder un confort de jeu optimal. On retrouve cinq modes différents, tous à objectif, opposant deux escouades de quatre Ghost à autant de Bodarks (les forces spéciales ennemies). On découvrira naturellement un système d'avantages tactiques, et de classes spécialisés (éclaireur, fusilier, ingénieur). Le travail en équipe est d'ailleurs vivement recommandé. Le mode Guerrilla est un pendant de l'option Horde, c'est à dire qu'il faudra résister à des vagues d'ennemis successives. Au bout de dix tours, vous pourrez vous attaquer à un QG ennemi. Le Conflit demandera de capturer puis de défendre un point stratégique, le Leurre est un mode assez proche mais sur les trois zones présentées, seule l'une d'entre elles est votre réelle destination. Le Siège vous enverra pirater la balise de l'équipe adverse, tandis que le Saboteur permet d'aller chercher une bombe puis de la déposer chez les concurrents.

GRFS intègre également un jeu en coopération à quatre joueurs. La campagne est exactement la même qu'en solo, et on aura peut être plus l'utilité du Gunsmith (le programme de customisation des armes) dans cette option de jeu. Malheureusement, le lag est encore très persistant dans les options en ligne, entraînant de nombreuses déconnexions du serveur. Espérons un patch rapide.

Une réalisation de qualité ?

Ghost Recon : Future Soldier affice un graphisme relativement efficace.  Le rendu se situe légèrement au dessus de son prédécesseur, mais on pourra regretter un certain manque de couleurs (on se croirait parfois dans Gears of War premier du nom) et des modélisations de personnages pas toujours très détaillés.  Les environnements visités sont multiples (quartier résidentiels, bidonvilles, zone industrielle, gratte-ciels)  et vient s'ajouter à cela une profondeur de champ de plusieurs kilomètres. Lorsque le soleil éclaire la ville, les effets spéciaux suivent. Un flou de chaleur envahira l'écran, et du HDR (high dynamic range) ne manquera pas non-plus d'éblouir le joueur, que ce soit lors du passage d'un coin sombre à l'air libre ou lors de la visée d'un ennemi situé dans l'alignement du soleil. Dans d'autres circonstances le joueur aura affaire à un ciel grisâtre, mais toujours aussi crédible et réaliste.

La partie sonore n'est pas en reste, puisque des musiques de très bonne facture accompagnent le joueur dans le mode solo. C'est surtout le travail sur les voix qui convainc : vos coéquipiers réagissent différemment selon la situation. Lorsque le calme règne, les voix sont discrètes et posées, en revanche si l'action est plus soutenue l'émotion se fera sentir dans leurs réactions, les murmures céderont place aux cris et les voix seront alors bien plus rudes.

VERDICT

-

Ghost Recon : Future Soldier s'avère finalement assez différent de son prédécesseur, apportant une accessibilité certaine à l'aventure. Alternant action et infiltration, le jeu d'Ubisoft affiche une campagne solo intéressante et un multijoueurs fort complet. La réalisation se montre de qualité, malgré un graphisme parfois un brin daté et l'immersion nous fait rapidement replonger dans la peau d'un Ghost.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés