Gray Matter
Plate-forme : Xbox 360 - PC
Date de sortie : 02 Décembre 2010
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Jane Jensen (Gabriel Knight) revient au jeu vidéo avec cet étonnant Gray Matter.

Il était une fois.

Développé par Wizarbox, Gray Matter met en scène différents personnages jouables. Le neuro-biologiste David Styles est l’un d'entre eux. Depuis le décès de sa femme dans un terrible accident de voiture il y a plusieurs années, il vit reclus, ne quittant son manoir anglais de Dread Hill House qu’en de rares occasions. L’artiste de rue et vagabonde Samantha Everett apparaît à l’improviste sur le pas de sa porte, et Styles cherche justement une nouvelle assistante. D’origine américaine, elle a voyagé dans toute l’Europe ces dernières années et cherche désespérément un travail et un logement. Sa première tâche est de trouver six volontaires pour une expérience planifiée par  le Dr. Styles à l’université d’Oxford. L’expérience débute de manière relativement inoffensive, mais rapidement d’étranges phénomènes font leur apparition. Styles est hanté par sa bien-aimée décédée. A présent Sam doit résoudre les mystères de Dread Hill House.

Sans surprise, Gray Matter a choisi la voie du jeu d'aventure point'n click. Le début du jeu demeure cependant assez tranquille, une illusion sommaire puisque les énigmes viendront vite s'incruster dans l'histoire. Des casses-têtes somme toute assez classiques, et qui ne poseront pas vraiment de difficulté aux férus du genre. Plus original, le talent de magicien de Sam sera également utilisé pour lancer des tours.

Une adaptation Xbox 360 très soignée.

Grand point fort du jeu, la réalisation technique se montre très agréable. Le jeu profite de décors variés, et particulièrement riches en situations. Les développeurs ont le sens du détail et cela fait plaisir à voir. Pointer-cliquer oblige, l'animation est moins pimpante, et demeure assez rigide. Bonne surprise cependant du côté de la jouabilité, qui a su s'adapter à la manette. En pressant une gâchette du contrôleur Xbox 360, une roue apparaîtra et permettra de choisir l'objet à utiliser. Quelques fonctions supplémentaires ont d'ailleurs été adjointes afin de simplifier certaines actions. Et c'est d'ailleurs là un des bémols du jeu : Gray Matter est très facile, peut être un peu trop. Côté son, les musiques sont de toute beauté et contribuent à poser l'ambiance. Les doublages anglais sont assez crédibles (textes écrans en français). Et si le jeu est simple, la durée de vie ne fera pas défaut. Comptez une bonne quinzaine d'heures pour en voir le bout, une performance plus qu'honorable.

VERDICT

-

 

Gray Matter est un jeu d'aventure très plaisant, et offrant une réalisation pour le moins chatoyante. Le rythme est plutôt soutenu, le scénario tient en haleine, mais le jeu est également  très (trop ?) facile.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés