MindJack
Plate-forme : Xbox 360 - PlayStation 3
Date de sortie : 21 Janvier 2011
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

MindJack vous propulse dans un futur proche où certains agents peuvent manipuler l'esprit.

Il était une fois.

Développé par Feelplus, MindJack prend place en 2031, où vous incarnez un pirate de l'esprit nommé Jim Corbijn. A cette époque, des technologies ultra-sophistiquées contribuent désormais aux avancées de l'Humanité, cependant, les gouvernements du monde entier commencent à vaciller. De nouvelles forces de corruption émergent et les complots deviennent légion. La vérité qui se cache derrière la technologie prohibée pourrait avoir raison de l'Humanité, définitivement. Accompagné d'une certaine Rebecca Weiss, vous devrez donc déjouer un complot mondial. Au gré de la partie, le personnage accumulera de l'expérience pour diversifier ses compétences. Il faudra repousser les limites de votre esprit en pénétrant celui de vos ennemis, des véhicules ou des civils. En outre, un second joueur pourra toujours venir vous épauler dans le mode solo, même s'il restera toujours la possibilité de manipuler les ennemis pour qu'ils se battent à vos côtés. Cependant, il faut savoir que l'enveloppe physique de Jim demeure vulnérable et il faudra rester à l'abri lorsque son esprit incarnera un personnage annexe. Mais sachez que les développeurs ont laissé la possibilité de se remettre de la vie via un pouvoir guérisseur (ô surprise).

Les phases d'actions manquent cependant singulièrement de punch, et l'infiltration n'est pas vraiment mieux loti. Il faudra souvent traverser de longs couloirs avant d'arriver à un objectif. Un mode multijoueurs en ligne à 3 contre 3 est également proposé, mais il s'avère plutôt déserté.

Techniquement à la hauteur ?

MindJack ne fait pas preuve d'inventivité sur le plan graphique. Ce côté vide, presque chirurgicale, n'est pas vraiment maîtrisé. Le graphisme accuse des années de retard, et aucun passage ne s'avère véritablement impressionnant. Niveau animation, le jeu se montre tout à fait convenable même si le personnage semble parfois un peu se traîner et que les bogues de collisions sont assez nombreux.

Très classique, la jouabilité ne devrait guère poser de problèmes. Reste que les passages de tir sont terriblement lents et poussifs. Quant à la possibilité de prendre possession d'un personnage, elle a déjà été utilisée dans d'autres titres des années 2000 (Psy-Ops, Second Sight). La durée de vie occupera environ huit heures pour le mode solo, un ensemble correct. Le multijoueurs n'est pas vraiment convaincant pour sa part. Côté son on retrouve des thèmes très réussis qui renforcent l'ambiance, ainsi que des bruitages convaincants. Les doublages américains sont également de bonne facture (textes écran en français).


VERDICT

-

MindJack arrive après la bataille. Le titre aura bien du mal à convaincre les fans d'action, tant son concept manque d'énergie et de maîtrise. Bref, cette production se montre très moyenne, et ne divertira que les fans du genre en manque de chair fraîche à cette période de l'année.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés