Duke Nukem : Critical Mass
Plate-forme : Dual Screen
Date de sortie : 08 Avril 2011
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


2/10

Attendu depuis trois ans, Duke Nukem : Critical Mass débarque enfin sur Nintendo DS.

Développé par Frontline Studios, Duke Nukem: Critical Mass n'est pas un FPS mais plutôt un jeu d'action rappelant le concept de Manhattan Project. L'aventure envoie Duke dans le futur, alors que le chaos règne sur la planète. Un agent de la Force de Défense Terrestre vous a précédé, et ce dernier devait remettre un rapport aux autorités. Problème, il n'est jamais revenu ! Duke devra donc essayer de se montrer plus chanceux, et votre objectif sera d'éliminer la horde d'extraterrestre qui se dressera sur votre route. Les fans de la série auront plaisir de retrouver le doubleur officiel et près de trois cents répliques présentes dans la cartouche DS. Cependant, le jeu étant seulement déconseillé aux moins de 12 ans, la progression est beaucoup violente et crue que dans les volumes PC. On retrouve cependant le bestiaire habituelle, un arsenal varié, les babes, des power up très vintage, mais la réalisation technique est absolument épouvantable.

Les graphismes bien qu'en 3D, sont totalement indignes d'une Nintendo DS. Même sur PSone, on serait choqué par cet amas de pixel d'un autre âge. Ajoutons à cela une jouabilité rigide au possible, une animation assez lente, une intelligence artificielle défaillante, des bogues de collision atroces, une perspective loufoque, un modèle physique ubuesque, et nous obtenons l'un des pires titres de ces dernières années. Outre de l'action, on notera des passages de plates-formes pas vraiment mirobolants, des phases de snipe, du shoot'em up (avec l'utilisation d'un jet pack), des combats en vue subjective, soit un panel d'activités qui occupera environ six heures. Encore faut-il avoir la patience d'aller jusque là. Notons qu'un mode deux joueurs en coopération est également de la partie. La musique demeure assez correcte dans l'ensemble, mais seuls huit morceaux sont présents, forcément il y a donc beaucoup de répétition.

VERDICT

-

Un retour surprenant pour Duke Nukem. Le titre est presque un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire, tant la réalisation est mauvaise et le gameplay préhistorique.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés