The 3rd Birthday
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 31 Mars 2011 - 29 Mars 2011 (USA) - 22 Décembre 2010 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Après des années d'absence, Aya Brea revient sur consoles, dans un titre d'action très différent de la série Parasite Eve.

New York, 2012.

Douze ans après le deuxième volet, Parasite Eve revient sur consoles avec un tout nouveau titre. The 3rd Birthday se déroule en 2012, et met donc une nouvelle fois en scène Aya Brea, dans un New York envahi par les Twisted, des créatures étranges qui sèment la terreur et la désolation. A peine la partie débute t-elle que le joueur est déjà un peu perdu, The 3rd Birthday débutant par un prologue destiné à vous apprendre les commandes du jeu, notamment le système Overdrive, un pouvoir permettant à se téléporter dans le corps d'un allié. Et cela fonctionne plutôt bien, car l'Overdrive permet de trouver le meilleur point de vue possible pour éliminer un ennemi, et surtout récupérer rapidement de l'énergie si le besoin s'en fait sentir. Lorsque Aya a suffisamment blessé un ennemi, l'Overdrive permet de pénétrer dans l'ennemi et de lui infliger de sérieux dégâts. Et lorsque le personnage passe en transe via la "Liberation" (une jauge de pouvoir se remplit au fil des affrontements), sa puissance de feu est sans égale et ses réflexes sérieusement renforcés.

On comprend donc aisément pourquoi le jeu ne s'appelle pas Parasite Eve 3, tant le gameplay s'éloigne du second épisode (qui était déjà très différent de son aîné). L'aspect jeu de rôles a été fortement réduit, même si Aya accumule encore de l'expérience en abattant les Twisted, et que des points BP sont collectés durant la partie, permettant d'améliorer son armement (ou d'acquérir d'autres pistolets), ou son look (certains vêtements permettent de réduire les dégâts occasionnés par les ennemis). Enfin, il est possible de manipuler l'ADN d'Aya en y plaçant différents éléments, ce qui permet de renforcer l'attaque, la défense, ou bien les capacités régénératrices de la santé. Bref, en tant que membre de la CTI (Counter Twited Investigation), votre rôle consistera à faire le ménage, mais l'histoire est beaucoup plus compliqué qu'elle n'y paraît.

Un titre alambiqué ?

Les faits contés dans The 3rd Birthday ne se déroulent pas en temps réel, au contraire. Aya doit se connecter à une étrange machine et revisiter le passé, pour effacer la présence des Twisted dans New York. Autant dire que les allers-retours temporels se montrent très nombreux et que forcément, une action modifiée dans le passé aura des conséquences certaines dans le présent. Même s'il n'est pas nécessaire d'avoir parcouru la série Parasite Eve pour jouer à The 3rd Birthday, certains passages apparaîtront beaucoup plus évidents aux fans de la série, de même que plusieurs visages sembleront familiers aux férus du genre. Il y a bien sur une encyclopédie présente dans le jeu, mais The 3rd Birthday étant intégralement en anglais (voix et textes), l'accessibilité n'est pas la raison première de cette production japonaise. Attendez vous également à de sacrés retournements de situations, à des passages philosophiques, ou encore des séquences dans un monde où la logique ne semble plus existé. Sans compter un épilogue final qui remet bien des évènements en cause.

Sur le plan technique, The 3rd Birthday s'avère assez brillant. Le graphisme est d'une qualité, et les environnements se montrent très variés. Aya Brea jouit d'une modélisation sans faille, et Square Enix oblige, de multiples cinématiques en images de synthèse seront de la partie. Mieux, la jouabilité est parfaitement adapteé au support, merci la visée automatique. Par contre la caméra est endossée à la croix directionnelle, ce qui n'est pas une sinécure. La bande son, signé Yôko Shimomura, contribue à l'ambiance si particulière du jeu. Le doublage américain d'Aya est signé par Yvonne Strahovski (Sarah dans la série Chuck). The 3rd Birthday demeure cependant assez court, puisqu'en moins de sept heures vous terminera la campagne principale, composée de sept chapitres. Il reste bien sur la possibilité de refaire le jeu pour améliorer ses armes ou pour tenter d'autres modifications dans l'ADN du personnage, ou pour découvrir des cinématiques cachés (telles que la scène de la douche).

VERDICT

-

Offrant une réalisation de qualité et un concept très prenant, The 3rd Birthday est un bon titre. Mené par un scénario complet (et complexe), le titre accuse malgré tout une durée de vie un peu mince. Sans compter que certains fans de la série regretteront certainement ce virage dans le gameplay.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés