Phantasy Star Universe : Ambition of the Illuminus
Plate-forme : Playstation 2 - PC
Date de sortie : 18 Janvier 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6/10
PSU accueille aujourd'hui une première extension.

Phantasy Star revient

Après Phantasy Star Universe, la Sonic Team propose une extension stand alone, Ambition of the Illuminus, qui comprend un mode solo et naturellement un mode Online également.  Contrairement à PSU justement, vous n'incarnerez pas un personnage fixée par la console. Exit Ethan Waber - ce dernier étant désormais un PNJ  - et bienvenue à l'avatar personnalisé qui va devoir restaurer la paix dans le système Gurhal. Bien sur de nouveaux ennemis et de nouvelles armes seront présentes, mais pas seulement. En effet, on découvrira surtout de nouvelles zones (comme la mine de Granigs ou les ruines de l'ancienne cité de Rozenom), des lobbies supplémentaires (dont le Casino Voloyal avec multiples jeux de roulette et machines à sous), ce qui apporte un panel de missions assez confortables. Notons l'arrivée d'un nouveau personnage, l'instructrice gardienne Laia Martinez. L'objectif est donc fort simple et n'a pas changé : Il vous faudra éliminer les ennemis présents ça et là dans les missions, et puis c'est tout.

Sur le Online, Ambition of the Illuminus reste très proche de PSU. Après avoir conçu votre personnage, vous allez devoir partir à l'aventure et composé une équipe de maximum six joueurs. L'interface n'est pas toujours très claire, mais au moins le chat vocal permet de communiquer efficacement. Précisons au passage que le jeu requiert toujours un abonnement mensuel de presque 9 € ..

Une réalisation limitée

Phantasy Star Universe : Ambition of the Illuminus ne transcende pas vraiment les capacités de la PlayStation 2. Le moteur graphique n'a pas foncièrement évolué depuis 2 ans. L'esthétique reste pourtant assez sympathique, mais l'animation cafouille à plusieurs reprises, ce qui est surprenant vu la quantité de détails à l'écran.

La jouabilité reste plutot simple, proche de PSO, et l'atmosphère musicale charmante. Coté durée de vie, tout dépendra si vous accrochez au concept, et si payer un abonnement ne vous fait pas peur. Le gameplay se limite en effet à enchainer les missions et à améliorer les performances de son personnage.

   

VERDICT

- Phantasy Star Universe : Ambition of the Illuminus manque de profondeur pour tenir sur la durée. Sa réalisation n'a pas vraiment évolué depuis le premier volet; quant au online, il se montre sympathique mais le montant de l'abonnement reste encore trop élevé.
© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés