Bombing Bastards
Plate-forme : Macintosh - PC - Wii U
Date de sortie : 13 Mars 2015
Résumé | Test Complet | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


6.5/10

Bombing Bastards est un titre qui se présente comme un clone de Bomberman.

Après l'intégration complète du développeur Hudson Soft au sein de Konami,  la série Bomberman a disparu des écrans. Développé par Sanuk Games, Bombing Bastards a pour vocation de combler ce vide, et présente un gameplay très proche de son ainé. Vous dirigez un robot créé par le docteur Wallow, dont l'unique objectif est de contrôler la galaxie entière. Au sein de niveaux 2D, votre objectif est d'éliminer les ennemis présents en utilisant des bombes que votre robot peut placer à sa guise. Au début de l'aventure, il est possible de poser une seule bombe à la fois, mais de nombreux bonus sont disponibles sur l'aire de jeu. Les items présents rappelleront forcément Bomberman (multiplicateur de bombe, lancer de bombe, etc). L'intelligence artificielle sait se défendre, et chaque carte est générée aléatoirement, ce qui permet d'éviter que la routine s'installe trop rapidement. Outre une campagne solo limitée en temps (cinq minutes maximum pour accéder au level suivant), on retrouve bien sur un mode multijoueurs en local permettant entre deux et cinq joueurs de s'affronter dans un match à mort. Le bémol ? Les parties sont lentes, avec des bombes qui mettent un temps fou à se déplacer et à bien se positionner.  Cette édition Mac comporte également un mode en ligne (à huit maximum), une option qui rend toutefois le multijoueurs plus dynamique. Seul, la trentaine de stages proposés est un peu plus motivante. Chaque monde se conclut par le combat contre un boss, et un système de notation a été mis en place. Le challenge monte assez rapidement, et il n'est pas rare de connaître une avarie.

Sur le plan technique, Bombing Bastards affiche un graphisme simpliste mais très fonctionnel. Le character design est sympathique et le jeu s'avère très coloré. En revanche, les décors peinent à se renouveler. Il y a peu d’ennemis différents et les niveaux sont assez similaires les uns des autres. La prise en main est immédiate, tant au couple clavier/souris qu'à la manette. La bande son est assez correcte et est constituée de morceaux tombés dans le domaine public.  Les bruitages manquent de peps, et la voix du Dr Wallow n'amuse qu'un moment.

VERDICT

-

Bombing Bastards propose quelques moments agréables, notamment en mode solo. En multijoueurs en revanche, l'expérience est plus tendue avec un jeu lent et loin de capturer l'esprit Bomberman. Le mode en ligne relève un peu la sauce toutefois.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés