Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2
Plate-forme : Dual Screen
Date de sortie : 15 Octobre 2013
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Après des mois d'attente, Devil Survivor 2 arrive enfin en Europe sur Nintendo DS.

Une arrivée tardive.

Développé par Atlus, Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2 est sorti il y a près de deux ans au Japon. Son arrivée en Europe n'a pas été une sinécure, à tel point que son éditeur Ghostlight a du compter sur le concours des joueurs pour atteindre le seuil de rentabilité sur ce projet. Il fallait en effet 1800 pré-commandes pour que les cartouches soient produites par Nintendo. C'est désormais chose faite. Il est bon de préciser que cet épisode se déroule quelques années après son prédécesseur. A la fin d'un examen blanc au lycée, votre meilleur ami, Daichi Shijima, vous montre une application sur téléphone qui fait fureur au Japon, Nicaea. Celle-ci permet en effet de révèler votre futur à travers différents mails. Le héros n'hésite pas à s'y inscrire, et quelques heures plus tard, alors qu'il s'apprêtait à prendre le métro, il reçoit un premier courriel comprenant une vidéo d'un métro dévasté, et de trois cadavres, celui de votre avatar et deux ses camarades (Daichi et Io Nitta) ! Alors que le sol se met à trembler, vous découvrez que vous êtes une fois encore enfermé dans une zone spécifique, et que la scène de la vidéo est presque reconstituée sous vos yeux. Presque car un démon apparaît et pousse le train sur le côté. Alors que l'affrontement est proche, les personnages vont être obligé de signer un pacte avec le diable pour devenir ses messagers, et avoir une chance de lutter contre de mystérieux envahisseurs, les Septentriones, qui seront là dans sept jours.

Exit la console portable modifiée, l'application Devil Survivor, qui permet d'invoquer des démons, est cette fois présente sur votre téléphone, sans aucun moyen de la supprimer. L'invasion est en marche, et vous recevrez fréquemment des mails ainsi que des messages annonçant à l'avance ce qui va se passer au cours de la journée des personnages principaux. La progression comporte de nombreux dialogues (en anglais de surcroit), et l'on passera beaucoup de temps à passer d'un écran fixe à un autre, à explorer la ville de Tokyo à la recherche de nouveaux personnages. Selon les réponses obtenues, l'avancée de l'histoire sera plus ou moins différente. Lorsque vous tomberez nez à nez avec un démon, le gameplay évolue en conséquence. Lors des combats, vous pourrez choisir jusqu'à quatre équipes de démons à placer sur le terrain. Ensuite, les actions (déplacements, scènes de combats) se passent au tour par tour. Lors d'un combat contre une équipe adverse, le joueur peut voir de quelle façon les différents types d'attaques font des dégâts chez l'ennemi. Contrairement aux autres personnages du jeu, l'évolution de votre avatar n'est pas automatique. Libre à vous de choisir de quelle façon vous souhaitez  les points gagnés en montant de niveau, ce qui permet d'orienter son style différemment. En remportant une bataille, votre équipe gagne du Macca, l'argent du jeu. Celui-ci peut ensuite servir dans la Devil Auction (l'enchère aux démons) à acheter de nouveaux démons plus puissants. Il est également possible d'effectuer une enchère de valeur très supérieure à celles des autres acquéreurs, qui se conclura par une victoire automatique. Notez qu'il est possible de conserver en mémoire les démons que vous avez utilisé au moins une fois, afin de pouvoir les ré-invoquer si jamais vous les aviez vendu.

Une réalisation convaincante ?

Sur le plan technique, Devil Survivor 2 ne transcende pas les capacités de la Nintendo DS. Les graphismes n'apportent aucune évolution depuis l'original DS, et on aurait aimé découvrir des environnement un peu plus variés. Néanmoins, le résultat est suffisamment crédible pour un jeu de rôles, et le character design n'est pas en reste. La prise en main est heureusement très efficace et le système de combat plus tactique qu'on aurait pu le penser.. La durée de vie est en tout cas à la hauteur, comptez environ quarante heures pour terminer l'aventure, sans compter que les choix que vous ferez durant la partie auront des conséquences sur la suite des évènements (quatre fins étant proposées).  Vous ne pourrez d'ailleurs pas battre tous les ennemis lors de votre première partie, heureusement le New Game + permet de conserver tous vos démons, votre argent et votre niveau pour avancer plus rapidement et débloquer les quêtes annexes les plus délicates.

On pourra également compter sur la cathédrale des ombres pour créer de nouveaux démons en fusionnant deux ou plus des démons déjà présents dans votre équipe. Le démon ainsi obtenu est généralement plus puissant, et hérite de certaines des capacités de ses parents. Les musiques sont cette fois signés Kenji Ito (Mystic Quest, Shadow Hearts Covenant) et se révèlent très bien réalisées, mais on aurait souhaité un peu plus de thèmes différents, et surtout des doublages parlés (ce sera le cas dans la future version 3DS).

VERDICT

-

Shin Megami Tensei : Devil Survivor 2 est un très bon jeu de rôles tactique, encore meilleur que son prédécesseur. Même si la réalisation n'apporte pas grand chose de nouveau, le titre d'Atlus affiche un scénario d'une grande profondeur, un univers accrocheur, et une durée de vie exemplaire.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés