Mario Kart 8 Deluxe
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 28 Avril 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


9/10

Appuyez sur le champignon et affûtez vos carapaces, Mario Kart 8 Deluxe va tout retourner sur Nintendo Switch !

Welcome to Mario Kart.

Depuis 1992, la série Mario Kart remporte un un succès toujours plus important dans le monde. Le volet Wii a d'ailleurs signé un record en s'écoulant à plus de 35 millions d'unités ! Dire que ce volet Wii U était très attendue est un doux euphémisme, à l'heure où la dernière console de Nintendo peine à décoller. Les nouveautés de cet épisode s'avèrent assez notables mais le cœur du jeu reste semblable à ses prédécesseurs. Vous retrouvez les personnages phares de la série Mario qui s'affrontent dans des courses endiablées et qui peuvent utiliser divers gadgets pour perturber la progression de leurs adversaires. A l'instar de l'opus 3DS, les développeurs ont adjoint un deltaplane sur chaque kart, ce qui permettra de planer dans les airs pendant plusieurs secondes, ainsi que des courses sous-marines. Le titre est globalement plus facile que sur Wii, peut être un peu trop d'ailleurs, et la vitesse d'animation a également été ralentie en 50cc pour rendre le jeu plus accessible aux novices. Heureusement en 150cc, la tension est à son maximal !  Switch oblige, les contrôles ont naturellement changé et plusieurs types de maniabilité vous seront proposés. Les nostalgiques pourront choisir d'utiliser le Switch Pro Controller afin de retrouver vite leurs marques, les autres pourront essayer le volant Switch dans lequel on glissera le Joycon pour un gameplay plus simple, tandis que l'on pourra également se servir d'un Joycon seul tenu horizontalement, du Joy-con Grip ou bien encore de la Switch elle-même en mode nomade. Aucun doute,  il y a une configuration capable de s’adapter au niveau, au style et à l’expérience de chacun. Mario Kart 8 Deluxe voit également l’arrivée d’une foule de nouveaux circuits, personnages, armes et véhicules étonnants. En tout, vous pourrez découvrir 16 nouveaux circuits en plus de 16 circuits classiques des jeux Mario Kart précédents. Outre les traditionnels kart, les motos sont toujours présentes, et offre des  possibilités de jeu intéressantes et différentes comme la possibilité d’effectuer des « wheelies » (roues arrières) afin d’obtenir un boost qui peut s’avérer crucial pour faire la différence sur la ligne d'arrivée. En outre, il sera possible de brûler l’asphalte avec votre propre caricature Mii en plus des nombreux personnages classiques de la série ou même de nouveaux personnages encore jamais vus dans un jeu Mario Kart (beaucoup seront à débloquer).

Fidèle aux origines, Mario Kart 8 comporte une action de course débordante d’adrénaline, une pléthore de pouvoirs spéciaux et une masse d’objets que vous utiliserez pour ralentir vos rivaux. Dans cet épisode, on retrouve en supplément le boomerang qui vous revient dans les mains après avoir été lancé (trois fois maximum), la plante Piranha qui dévore vos adversaires et peut ramasser les pièces à proximité, et le méga Klaxon qui propulse les ennemis dans les airs ... et qui permet de détruire les carapaces bleues (enfin), ainsi que l'option 8, un bonus dotant le pilote de huit objets différents.  Notons que les pièces présentes sur les pistes auront une double fonction. A l'instar de Super Mario Kart, il sera nécessaire de bénéficier de 10 pièces pour bénéficier d'une vitesse de pointe supérieure. Les autres vous permettront de personnaliser votre monture. Parmi les nouveautés apportées dans cet épisode, vous pouvez désormais, dans certaines portions de pistes, rouler sur les murs et même sur les plafonds. Un turbo momentané sera attribué en frappant les véhicules adversaires ou en effectuant des figures dans les zones qui défient la gravité.

Quoi de nouveau dans la version Deluxe ?

Comme son nom l'indique, Mario Kart 8 Deluxe est une version améliorée et définitive de l'épisode Wii U. Nous y retrouvons tout d'abord l'intégralité des contenus téléchargeables publiés, à savoir six nouveaux personnages (Mario Tanuki, Peach chat, Link, Villageois/Villageoise, Marie et Bowser Skelet), huit véhicules supplémentaires (le Kart tanooki, l'Intrépide, le Destrier Légendaire, le Blue Falcon, l'Autorhino, le Scooter AC, le Magikart et le Malécycle) et quatre coupes additionnelles. Parmi les tracés proposés dans "Tri-Force", on retrouve la Mine Wario (issue de l'épisode Wii), la Route Arc-en-ciel (venant de l'opus Super Nintendo), la Station Glagla, et le Circuit d'Hyrule (les pièces jaunes sont remplacés par des rubis verts). De son côté, la coupe "Oeuf" intègre le Circuit Yoshi (extraite de la version GameCube), l'Arène Excitebike (hommage au célèbre jeu de motocross), la Route du Dragon, et enfin Mute City (la destination la plus emblématique de F-Zero). "Crossing" propose pour sa part Parc Baby (extraite de la version GameCube), Pays Fromage (venant de la GameBoy Advance), Passage Feuillage et Animal Crossing (un circuit au quatre saisons). Enfin, la coupe "Clochette " intègre Koopapolis (issue de l'épisode 3DS), la Route Ruban (venant de l'opus GameBoy Advance), Métro Turbo et Big Blue (extrait de F-Zero). 

Autre modification inédite sur Switch, vous pouvez dorénavant stocker deux pouvoirs. Deux anciens bonus marquent d'ailleurs leur retour, à savoir le Fantôme pour devenir invisible et voler les objets de vos adversaires, ainsi que la Plume pour sauter et éviter tous les pièges. On notera l'introduction d'un mini-turbo lors des dérapages, une meilleure gestion du freinage et même une sorte de pilotage automatique pour les joueurs débutants. L'évolution la plus importante  est pourtant à chercher du côté du multijoueur, évoluant à présent sur huit arènes. La Bataille de Ballons est enfin de retour (Chacun possède trois ballons à protéger et accrochés à son kart), les modes Explosion Bob-Omb (les joueurs doivent se lancer de bombes pour faire grimper leur compteur d'étoiles jusqu'à trois), et remporter la victoire) et Voleur de soleil (L'objectif est de conserver un Soleil aussi longtemps que l'indique le compteur. A chaque collision, le Shine tombe et il faut vite le récupérer pour éviter qu'un autre concurrent ne le subtilise.) s'avèrent identiques à l'épisode Mario Kart Double Dash!! (GameCube) alors que le Chasse aux pièces (Le but du jeu est de collecter des pièces. Pour en faire perdre aux adversaires, il faut les toucher avec un objet) provient de Mario Kart Wii. Traque sur la piste est quant à lui inspiré des poursuites de police et de voleurs (les joueurs arrêtés ont place en détention  en attendant que l'un de leurs acolytes ne les délivre en roulant sur l'interrupteur). Six personnages qui n'étaient pas présents sur Switch font leur entrée, Bowser Jr., Roi Boo, Skelerex, Mario d'or (en tant que costume alternatif à Mario de métal), ainsi que les Inklings (garçons et filles) de Splatoon.

Une réalisation colorée.

Pour la première fois dans la saga, Mario Kart 8 se pare de graphismes en haute définition avec un rendu général très coloré et une animation jamais prise en défaut (60 images par seconde). Les pistes s'avèrent pour le moins détaillées, et les décors fourmillent d'attention. On appréciera également de voir la moustache de Mario se dandiner au gré du vent. Les nouveaux circuits  ne manquent pas d''audace et on a plaisir également à retrouver certaines pistes phares relookés pour l'occasion (ne serait-ce que par les zones anti-gravité). Cependant, le jeu a moins de nervosité que l'épisode Wii (c'était déjà le cas de Mario Kart 7), et il faut vraiment jouer en 150cc pour retrouver une vitesse de pointe plus prenante. En 200cc, la difficulté monte quant à elle d'un cran.. Il est possible de profiter de l'effet d'aspiration (comme en Formule 1) qui permet de passer un adversaire si vous vous débrouillez bien. Comme à l'accoutumée, la jouabilité est excellente et maîtrisée en quelques secondes. La console triche beaucoup moins que dans les épisodes précédents (7 excepté), et vous pourrez enfin reléguer à plusieurs secondes vos concurrents. Sur Switch, le graphisme a encore été lissé avec un graphisme qui tourne désormais en 1080p et qui affiche des couleurs encore plus éclatantes, de même que des contours d'objets ainsi que de personnages mieux définis que sur Wii U. Bien sur, il est également possible de jouer avec la console hors de son dock et l'écran splitté à quatre est d'ailleurs disponible lorsque vous jouez en mode portable. Comme toujours la trame sonore est un modèle : Les musiques (nouvelles et remix) sont très bonnes et les bruitages toujours très drôles. La durée de vie est assez longue même en solo. On trouvera toujours de quoi faire pour s'amuser, même si vous n'êtes plus obligé d'effectuer les coupes dans les différentes catégories pour tout débloquer (un trophée gagné en 200cc, débloque son pendant pour les options 50cc et 100c).

Le titre intègre également un mode Miroir pour effectuer les courses à l'envers,  et un Time Trial assez classique. Ceux qui recherchent cependant à dominer les classements mondiaux peuvent jouer jusqu'à  douze simultanément dans le monde entier en utilisant le Nintendo Network (ou jusqu'à huit en local)  qui leur offrira la chance de faire la course contre d'autres joueurs à travers le monde dans une compétition de vitesse et de compétence à suspense. Mario Kart 8 intègre également des tournois avec des règles et des calendriers entièrement personnalisables, comme c'était déjà le cas dans l'opus 3DS. Vous préférez garder la rivalité plus près de la maison ?  Essayez le mode multijoueurs dans lequel quatre participants pourront se défier dans le confort de leur salon.  Le mode Grand Prix est enfin de retour en écran splitté, mais sachez que l'animation tombe à 30 images par seconde dès que vous êtes au moins à trois joueurs.  Reste également le Versus où les courses en équipe sont possibles.

VERDICT

-

Mario Kart a su se renouveler et s'impose comme une expérience multijoueurs incontournable sur Switch. S'appuyant sur la recette de l'épisode 3DS, le système de jeu apparaît plus équilibré et les séquences anti-gravité apportent un peu de sang-neuf aux courses. Même si le jeu est assez facile en solo, et qu'il manque un peu d'énergie dans les catégories 50/100cc, Nintendo ayant rendu le jeu encore plus accessible aux débutants, Mario Kart 8 Deluxe montre tout son potentiel à plusieurs où les parties s'enchaînent jusqu'au bout de la nuit. Mieux, cette édition affiche une réalisation rehaussée par rapport à la version Wii U et profite des spécificités de la Switch pour être jouable en toutes circonstances. Un épisode incontournable.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés