The Binding of Isaac : Afterbirth +
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 09 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Entre jeu d'action-aventure et rogue-like moderne, le joueur suit le jeune Issac lors de son périple à travers des donjons toujours plus sombres.

Une version repensée ?

The Binding of Isaac : Afterbirth + est une version améliorée du titre original. La version physique est livrée avec un manuel qui n'est pas sans rappeler Zelda (NES) et comporte également deux planches de stickers. Dans ce titre initialement développé par Edmund McMillen et porté sur Nintendo Switch par le studio Nicalis, vous incarnez Isaac, un jeune personne qui cherche à échapper à sa mère voulant le sacrifier pour prouver sa foi en Dieu. Voilà qui n'est pas sans rappeler l'histoire d'Abraham ... dont le fils se nommait justement Isaac. Bref, cette production se présente comme un rogue-like où les niveaux de jeu sont générés aléatoirement par la console. Vous évoluez dans les sous-sols de la maison aux allures de donjons, et Isaac peut compter sur différents objets pour progresser (eux aussi apparaissant alternarivement) et échapper aux créatures surnaturels peuplant la maison. L'objectif suprême est d'arrivée au bout du donjon et d'affronter la mère d'Isaac. Il faut noter que plusieurs épilogues sont accessibles, débloquant des étages encore plus difficiles, et que d'étranges trésors changeront l'apparence d'Isaac, lui donnant des capacités surhumaines et lui permettant ainsi de combattre des créatures mystérieuses, de découvrir des secrets et de se frayer un chemin en toute sécurité.

L'aspect visuel rappelle beaucoup The Legend of Zelda sur NES, avec une vue de dessus et des salles qui s'affichent les unes après les autres à l'écran (sans aucune continuité). Au début de partie, seul Isaac est disponible mais plusieurs autres personnages seront disponibles par la suite, dont la plupart font référence à des figures de la Bible (Caïn, Marie de Magdala, Eden, etc). Chacun d'entre eux dispose de caractéristiques de départ différentes parmi lesquelles la puissance d'attaque, la vitalité, la vitesse de déplacement, la cadence de tir et les éventuels objets de départ. Les protagonistes se battent en lançant leurs larmes dans les quatre directions (haut, bas, gauche et droite), tel l'épée de Link dans Zelda I. Le jeu comporte six donjons de base, et il faut noter que les boss vaincus ne réapparaissent jamais dans la partie. Heureusement, car si un personnage tombe au combat, il ne se relevera jamais ! Le mode Greedier est d'ailleurs particulièrement éprouvant, mais la version Switch est dépourvu d'une nouveauté importante sur PC, le support des mods. A la place, les développeurs promettent des Boosts Packs, apportant des mises à jours groupées et validées par Edmund McMillen, mais rien n'a encore vu le jour sur le support depuis son lancement en mars 2017 en Amérique du Nord !

Un portage efficace.

The Binding of Isaac : Afterbirth + est la plus récente version du jeu, parue en janvier 2017 sur PC. On y retrouve un nouveau moteur graphique, l'original tournait en effet sur Flash, et présente un graphisme en pixel art assez charmant. La version Switch offre évidemment une bien meilleure réalisation que les versions Wii U ou New Nintendo 3DS. La lisibilité de l'action n'est jamais prise à défaut, de même que l'animation. La prise en main est également rapidement maîtrisée, et on appréciera la possibilité de pouvoir faire plusieurs sauvegardes. En revanche, compte tenu des six mois d'attente depuis la version américaine, il aurait été appréciable de localiser le jeu en français.

On retrouve également un mode multijoueurs en local (jusqu'à quatre), accessible en synchronisant les manettes dans le menu de la console, tout en sachant que la barre de vie est partagé entre les joueurs et que trois d'entre eux incarneront un bébé ! Un classement en ligne est proposé, de même que des défis quotidiens. Les musiques du jeu reprennent des thèmes déjà apparus dans The Binding of Isaac ainsi que de nouvelles musiques, composées par Danny B. La durée de vie garantit des dizaines d'heures devant l'écran !

VERDICT

-

The Binding of Isaac : Afterbirth + n'a pas perdu de sa superbe au fil des mois. Le jeu propose un large panel de niveaux, un multijoueurs efficace, et un intérêt qui se renouvelle assez souvent. Il y a certes quelques manques depuis la mouture PC, notamment le support des mods, mais la mouture Switch a pour elle la possibilité de jouer en toutes circonstances (en mode nomade, en mode tablette ou en mode dock).

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés