Troll and I
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 25 Août 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

Troll and I est une aventure contant l'histoire d'un adolescent du nom d'Otto qui, contre toute attente, devient l'ami d'un troll colossal.

Une histoire de trolls.

Développé par Spiral House (Pets sur PS Vita, Buddy English sur DS), Troll and I est une aventure contant l'histoire d'un adolescent du nom d'Otto qui, contre toute attente, devient l'ami d'un troll colossal. Lorsqu'un terrifiant chasseur venu traquer ce dernier se met à semer la terreur dans le pays natal d'Otto, le chaos et la dévastation s'ensuivent. Le petit village scandinave d'Otto est détruit et le jeune garçon se retrouve seul, poursuivi par les forces malfaisantes qui ont envahi cette région autrefois paisible. À sa grande surprise, il rencontre alors le troll traqué par le chasseur, qui a trouvé refuge dans un repaire secret des montagnes du nord. Désormais inséparables, tous deux s'engagent alors dans une aventure aussi épique qu'inoubliable. Le concept permet de passer à tout moment d'Otto à Troll, sachant que les deux personnages disposent de capacités radicalement différentes. Otto est vif et agile, et peut ainsi se montrer particulièrement discret pour éviter les chasseurs et les gobelins qui cherchent à vous attraper. De son côté, Troll peut vaincre les ennemis en un seul coup et dispose également de pouvoirs magiques. La coopération entre les deux personnages et bien sur au centre du gameplay, puisque plusieurs énigmes ponctuent la progression. Un deuxième joueur peut d'ailleurs intervenir en écran splitté (uniquement en mode Dock ou tablette), ce qui rend d'ailleurs la progression beaucoup plus fluide, notamment lorsque vous faîtes face à de nombreux ennemis.

Une fois le tutoriel terminé, vous découvrirez un monde ouvert où il sera possible de chasser les animaux, et cette version Nintendo Switch incorpore directement le patch lancé le 21 juillet dernier sur les autres supports. Il ajoute une mini-carte pour repérer sa position (ce qui simplifie quelque peu la progression),  des checkpoints additionnels, plusieurs niveaux de difficulté, une vitesse d'escalade plus élevée, des tutoriels supplémentaires, des indices textuels inédits, un système de collecte de ressources amélioré, et un meilleur équilibre général. Néanmoins, vous serez d'ailleurs un peu seul au monde, tant l'ambiance apparaît plate et le décor vide. Quant au système de collecte de ressources, il s'avère seulement utile pour récupérer des items nécessaires pour détruire des obstacles. Une façon bien artificielle de renforcer le challenge.

Une réalisation d'un autre temps.

Techniquement parlant, Troll and I accuse un gros retard du côté des graphismes. Excepté quelques décors sympathiques typiquement scandinaves, le jeu évoque parfois davantage un jeu PS2 monté en résolution qu'une production actuelle. De quoi casser toute immersion, surtout que le manque de précision des textures ne permet pas toujours de distinguer les pièges à l'écran. Déjà peu brillant sur PS4 et Xbox One, Troll and I n'améliore pas du tout son visage en passant sur Switch, sachant que le framerate s'avère particulièrement bas sur la console de Nintendo (aux alentours des 20 fps). Une mise à jour permet cependant d'améliorer déjà légèrement l'ensemble, mais là encore, la vitesse de déplacement d'Otto et Troll manque de réactivité et les bugs de collision sont légions. Pour ne rien arranger, le système de points de contrôle demeure mal géré, il n'y a pas de sauvegarde manuelle possible et les points de passages sont souvent éloignés l'un de l'autre. Heureusement, la prise en main reprend les standards actuels.

La bande son se montre assez discrète, mais demeure plutôt réussie, les doublages manquent d'implication, ce qui empêche de ressentir tout lien affectif entre les deux personnage. La durée de vie promet une campagne d'une dizaine d'heures, encore faudrait-il avoir le courage d'aller jusque là tant la progression peut s'avérer frustrante en cas d'erreur. Le studio Spiral House, plutôt spécialisé dans les jeux casual ces dernières années ou dans les portages, a peut être eu les yeux plus gros que le ventre avec cette production qui semble être sortie d'un autre temps. Notons qu'une édition physique de Troll and I existe dans plusieurs pays européens, mais Micromania a l'exclusivité de sa distribution en France.

VERDICT

-

Troll and I est clairement une déception. Malgré des efforts manifestes, les développeurs semblent avoir été dépassés par l'ampleur du projet. La réalisation technique n'est pas digne des standards actuels, et l'immersion s'avère même totalement absente. Bien que la première mise à jour du jeu améliore l'ensemble, il reste beaucoup à accomplir pour en faire une production décente ...

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés