LEGO Worlds
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 06 Septembre 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Construisez et jouez sans limite avec LEGO Worlds, un jeu de construction mettant en scène la célèbre série danoise.

Une réponse à Minecraft.

Alors qu'il voyage à la recherche de nouveaux mondes, un astronaute s'écrase sur une planète inconnue, où l'environnement est généré de façon aléatoire et le relief se dessine dynamiquement au fur et à mesure de votre progression, afin de réduire les temps de chargements. Développé par TT Games, LEGO Worlds est un jeu de type bac à sable, c'est à dire que vous pourrez y bâtir à peu près tout ce que vous souhaitez. Vous évoluez dans un univers uniquement constitué de milliers de briques et votre premier objectif sera de devenir Maître Constructeur (comme dans le film La grande Aventure LEGO) en réunissant 100 briques dorées. Ce précieux sésame en main, vous débloquerez l'accès à la création de son propre univers personnalisé. LEGO oblige, la progression s'avère très encadrée, de nombreux tutoriels étant présents pour vous expliquer les principales commandes d'un jeu plus accessible que son concurrent direct, Minecraft. Les mini-quêtes permettent d'instaurer un semblant d'aventure, de nombreux personnages non jouables ayant besoin de votre assistance pour trouver par exemple l'épée d'une reine égyptienne ou encore bâtir la maison d'un cyclope. Au début de la partie, vous ne disposerez que de briques standards, mais les possibilités deviennent plus grandes au gré des missions. Comme c'est déjà le cas dans les autres jeux LEGO sur consoles, vous pourrez détruire certains éléments pour mieux les reconstruire. Vous pourrez découvrir des trésors cachés dans des environnements amusants et remplis d'une grande variété de véhicules et de créatures (que l'on pourra dompter), les principales déclinaisons de la licence danoise ayant été intégrées (Ninjago, Castle, City, etc). Le soir venu, il n'est pas rare d'être attaqué par les forces obscures, mais le personnage sait heureusement combattre.

En laissant de côté les campagnes scénarisées au profit de mondes ouverts procéduraux, LEGO Worlds prend le risque d'être répétitif sur la longueur et c'est malheureusement le cas. Après plusieurs années de gestation, on aurait aimé un meilleur équilibre des tâches, sachant que l'éditeur de construction s'avère extrêmement brouillon, et que le challenge est beaucoup trop basique pour intéresser un large public. Autre choix étonnant, certains items doivent être débloqués grâce à des quêtes annexes. Une fois l'objet en votre possession, vous devrez le scanner puis le déverrouiller dans votre inventaire, moyennant finances. Quant au mode multijoueurs (en écran splitté uniquement pour l'instant, l'option coop en ligne arrivera plus tard sur Nintendo Switch), il permet d'explorer le monde de vos amis en coopération ou en compétition et ainsi modeler l'expérience de jeu selon vos préférences.

Une réalisation cohérente ?

LEGO Worlds reprend les codes graphiques de la série sur consoles et propose un visuel assez réussi, de même qu'une action plutôt variée. Le rendu n'apparaît pas spécialement toujours très détaillé, cependant l'univers dispose d'une véritable personnalité en dépit de nombreux bugs techniques (davantage sur consoles que sur PC) notamment un affichage assez tardif du décor. La maniabilité du jeu est très facile d'accès, et on maîtrisera vite les compétences du personnage. Les développeurs ont intégré plusieurs caméras (notamment une à la première personne) et le jeu sur une même console dispose d'un écran scindé fixe (en plus du dynamique), afin d'afficher une meilleure visibilité. En mode nomade, le jeu semble tourner en dessous des 720p et le rendu est moins net que sur la télévision, surtout qu'il n'y a pas d'anti-aliasing.

La durée de vie est quasiment sans fin, car vous trouverez toujours quelque chose à y faire. Un sentiment renforcée par la génération aléatoire des cartes et le multijoueurs bien sur. Reste que la répétition des tâches pour rapidement frustrer, surtout que vous ne pourrez pas créer des constructions démentielles de toutes pièces, tant l'exercice est fastidieux. La bande son est plutôt efficace dans l'ensemble, de nouvelles compositions étant d'ailleurs présentes depuis l'Early Access, et les figurines disposent de doublages en français. A contrario, les bruitages font dans le minimalisme. A noter que la version physique du jeu comporte deux packs bonus de DLC, Classic Space (disponible depuis juillet) et Monsters (qui arrivera en octobre)

VERDICT

-

Si LEGO Worlds est un bon jeu d'exploration, il constitue un titre de construction un peu poussif, faute d'une interface mieux adaptée aux consoles, surtout que la réalisation rencontre de nombreux bugs techniques. Mis à part cet aspect qui pourrait frustrer et décevoir, il y a quantité de choses à découvrir, à creuser et à démolir, ou tout simplement flâner dans les différents univers LEGO. LEGO Worlds demeure indéniablement un jeu amusant à parcourir, même si le portage sur Nintendo Switch a encore accentué certains soucis (notamment d'affichage). Espérons qu'un patch corrigera bientôt tout cela.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés