Super Meat Boy
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 11 Janvier 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Plate-forme
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10

Le jeu de plates-formes Super Meat Boy accueille une version Nintendo Switch avec un tout nouveau mode.

Développé par Team Meat et adapté sur PS4 par BlitWorks, Super Meat Boy est un titre sorti à l'origine en octobre 2010 sur Xbox 360 (XBLA). Le jeu rend hommage aux productions des années 80-90, et vous permet de contrôler Meat Boy, un cube de viande animé, qui tente de sauver sa petite-amie Bandage (constituée de pansements) kidnappée par le maléfique Docteur Fœtus (enfermé dans un bocal). La partie comporte 300 niveaux, répartis dans cinq chapitres principaux et trois bonus. Des stages plus ou moins longs où vous devrez simplement rejoindre Bandage Girl pour clôturer le level. Plus facile à dire qu'à faire puisque le moindre contact avec un obstacle fait exploser littéralement Meat Boy, sachant que chaque chapitre se conclut par un boss. Et entre les océans de scies vrombissantes, ls grottes qui s'effondrent et les piscines remplies de vieilles seringues, il y aura déjà de quoi faire. Les commandes sont en tout cas très simples, un bouton servant à sauter, un autre à courir, et les deux combinés servent à effectuer une glissade. Il est également possible de courir d'un mur à l'autre, comme dans Prince of Persia par exemple, et vous disposez de vies illimités de surcroit. Mais obtenir une bonne note ne sera pas une sinécure tant le gameplay requiert des réflexes d'acier. Le die & retry dans toute sa splendeur. Signalons également que certains niveaux ont une seconde sortie, qui permet d'accéder à des niveaux spéciaux ("Warp zone"). Il y a également une nouvelle fonctionnalité sur Nintendo Switch, le mode course, qui permet à deux joueurs de s'affronter en écran splitté, à travers des chapitres individuels, des niveaux aléatoires ou l'ensemble du jeu. Bien sur, il est possible de jouer avec un Joy-Con par personne, ce qui évite d'acquérir une manette additionnelle.

Sur le plan technique, Super Meat Boy affiche un design minimaliste, mais le visuel respecte parfaitement le cahier des charges d'un jeu de plates-formes 2D rétro et forcément, le portage sur Switch n'a rencontré aucun problème technique, les performances étant identiques en mode nomade, tablette ou dock. Chaque chapitre nous propulse dans un monde différent, à l'image d'un Super Mario Bros par exemple (le fait qu'il partage les mêmes initiales n'est pas anodin). Meat Boy devra fréquenter un Hôpital hanté, une usine de sel, et même rejoindre l'Enfer. La durée de vie promet de longues heures devant l'écran, sachant qu'en terminant chaque niveau avec la note A+, vous débloquerez le Monde Noir, une version alternative encore plus difficile. En collectant tous les bandes, vous pourrez incarner d'autres personnages, disposant de caractéristiques uniques (notamment le héros de BIT.TRIP, Commander Video, ou encore Tim de Braid). La bande son apparaît relativement dynamique dans l'ensemble, même si elle diverge beaucoup des versions PC et Xbox 360 (c'est la même que sur PS4). En effet, le compositeur Danny Baranowsky a refusé de continuer à signer les droits dans les nouvelles version de Super Meat Boy (il ne travaille plus avec Team Meat), et nous retrouvons donc les musiques de David Scatliffe, Laura Shigihara et Ridiculon qui avaient été introduites dans la "5th Edition" sur PC. Quant à savoir si une version cartouche suivre par la suite, rien n'a filtré pour le moment.

VERDICT

-

Super Meat Boy est une production indépendante de grande tenue. Un jeu de plates-formes old school délicieux, affichant un humour profondément absurde, des graphismes minimalistes intemporels, une jouabilité sans faille, et une durée de vie particulièrement longue. Proposé à 14,99€ sur l'eShop, Super Meat Boy enchantera les amateurs du genre.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés