Happy Birthdays
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 08 Juin 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Le créateur d'Harvest Moon, Yasuhiro Wada, nous propose Happy Birthdays, une version repensée de  Birthdays the Beginning.

Il était une fois.

Un enfant féru de livres et d'histoires fantastiques met la main sur un ouvrage contenant une carte menant à un autre monde. Suivant les instructions, votre avatar se dirige vers une grotte et se retrouve aspiré par un vortex. A son réveil, le voici propulsé Dieu d'un nouvel univers, vous pourrez ainsi créer des mondes à base de cubes et créer des formes de vie uniques et variées. En manipulant ce qui vous entoure, vous pourrez modifier la géographie et la température pour créer différentes conditions de vie et assister à la naissance de tout un écosystème. Ce n'est clairement pas un jeu d'action, car après avoir créer la vie, vous serez spectateur de son évolution de simple organisme unicellulaire à une forme de vie complexe, y compris des plantes, des mammifères ou encore des dinosaures. Il y à plus de 290 organismes à créer avec forcément quelques insuccès à la clé pour bien comprendre les mécaniques de jeu. Le trio de dragons Gaea Drakonis, Ouranos Drakonis et Hydor Drakonis, est quant à lui tout nouveau, mais ces créatures n'apparaîtront que lorsque les conditions dans votre monde seront idéales.

Birthdays the Beginning est devenu Happy Birthdays sur Nintendo Switch, et ce changement de titre réserve bien sur quelques changements. Tout d'abord, il est désormais possible de démarrer le jeu avec un biome préétabli (à savoir une verte prairie, un désert ou une région enneigée). Vous pourrez choisir parmi quelques scénarios prédéfinis dans lesquels l'évolution a déjà atteint un état raisonnablement avancé, et le monde comporte à la fois des animaux et de la végétation. Chacun offre ses propres défis en termes d'évolution continue, et c'est un moyen immédiat et beaucoup plus satisfaisant de placer les gens au cœur du jeu dès le départ. Le jeu est également beaucoup plus clair sur les objectifs finaux : Happy Birthdays montre clairement que la fin de partie que vous ciblez est de manipuler l'évolution au point que les humains sont nés. Le fait d'avoir un but précis aide à fournir des directives aux nouveaux joueurs et les aide à se familiariser avec les systèmes à mesure qu'ils apprennent à jouer.

Une réalisation en évolution ?

Graphiquement parlant, le jeu est plutôt efficace, avec un design mignon, et un rendu très coloré. Les environnements et les espèces s'avèrent bien modélisés, bien qu'un peu cubique (l'influence Minecraft certainement). Quelques ralentissements sont à déplorer lorsque la zone de jeu deviens grande et très peuplée. Happy Birthdays est remarquablement facile à jouer, tout ce qu'il faut, c'est élever et abaisser des terres pour créer des chaînes de montagnes et des océans. Cela affecte la température de l'environnement; plus il y aura d'eau et plus les océans seront profonds, plus le climat sera chaud et humide, tandis que vous rafraîchirez l'environnement avec des montagnes et beaucoup de terres. En fonction de ces conditions climatiques, certains animaux et plantes prospéreront, tandis que d'autres disparaîtront. Votre travail consiste à faciliter le climat par des incréments minimes pour assurer une nouvelle vie dans l'écosystème sans provoquer de changements climatiques massifs et une extinction massive. Happy Birthdays a un message environnemental fort, et pour quiconque s'interroge sur l'impact du changement climatique induit par l'homme, il suffit de faire monter la température de votre petit écosystème de quelques degrés pour voir ce qui peut arriver.

Le gameplay est très complet par rapport à certains autres jeux de gestion et il faudra y passer quelques heures pour en découvrir toutes les subtilités. L'interface utilisateur gagne nettement en confort du Switch, même si quasiment tous les boutons de la manette sont utilisés, et il faut noter que les objets en jeu ont désormais été remplacés par un système de compétences qui encourage la découverte du monde et la capture de créatures. Ce geste sera utile pour accumuler des étoiles, la monnaie du jeu, utilise pour disposer de nouvelles compétences ou pour acheter des Monuments (les décorations cosmétiques auparavant proposées en DLC. Happy Birthdays a été traduit en français, ce qui n'est pas si fréquent chez NIS America, mais quelques coquilles sont toujours là. Plusieurs modes sont disponibles, à savoir l'histoire dans lequel vous serez guidé par la console, le challenge (des missions à remplir dans un temps donné) et le mode libre. Au niveau de la bande-son, la musique est relativement correcte mais très discrète, les bruitages sont quant à eux parfois assez stridents. Switch oblige, il est possible de jouer en mode dock, tablette et nomade. Les performances s'avèrent satisfaisantes dans l'ensemble.

VERDICT

-

Happy Birthdays est un jeu de gestion sympathique et qui apporte un peu de renouveau au genre sur consoles. L'atmosphère se montre très agréable, tout comme la réalisation mignonne du titre de ToyBox. Cette adaptation Switch comporte un certain nombre d'améliorations qui en font un jeu plus facile et plus accessible que ne l'était Birthdays the Beginning en son temps. C'était d'ailleurs le principal écueil pour le public occasionnel et les enfants.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés