Football Manager 2018
Plate-forme : PC
Date de sortie : 10 Novembre 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Football Manager accueille son édition annuelle sur PC.

Un épisode toujours très complet.

Comme chaque automne, Sports Interactive lance un nouvel épisode de Football Manager sur PC. Comme à l'accoutumée, les développeurs ont amélioré la formule d'origine sans la bouleverser. Après avoir créé son avatar et choisi un club, vous découvrirez un jeu d'une rare richesse. Le mode Carrière est toujours aussi riche en contenu, et le menu permet d'accéder aux différentes sections du club, aux finances des équipes, ou encore à l'entrainement et à la cellule de recrutement. Les principales options sont faciles d'accès, et si vous cherchez un joueur, il suffit de taper le début de son nom dans le moteur de recherche pour que des suggestions apparaissent aussitôt. Parmi les nouveautés de ce opus 2018, il sera possible d'effectuer un briefing à vos joueurs avant chaque début de match où vous pourrez justifier vos choix tactiques. Après la rencontre, votre talent d'entraîneur sera mis à mal par votre équipe et la presse. Football Manager 2018 introduit également la gestion des clans, certains sportifs auront en effet des affinités (ou non) avec d'autres joueurs de l'équipe et il faudra maintenir une certaine harmonie au sein de l'équipe. Une équipe qui s'entend bien aura de meilleurs résultats sur le terrain. Concernant les joueurs blessés, vous aurez la possibilité d'adapter leurs entraînements grâce au tout nouveau centre médical afin de les maintenir en forme sans altérer davantage leur état physique. Du côté des réseaux sociaux, le fil d'informations (très similaire à Twitter) s'avère très important. Vous y découvrirez les remarques de la presse, la réaction des supporters, les commentaires des joueurs, etc. Les joueurs pourront faire leur coming out cette année, les réactions des autres demeurent très modérés, heureusement d'ailleurs. Dans cette édition, on retrouve aussi un marché des transferts plus réaliste, qui prend en compte l'augmentation des frais de transfert et des valeurs des contrats.

La gestion de l'entraînement est toujours plus en phase avec le calendrier sportif, vous aurez la possibilité de recruter une équipe technique toujours plus importante et bien utile pour déléguer certaines tâches. Votre adjoint pourra ainsi gérer pas mal d'activités, histoire de vous focaliser sur ce que vous aimez vraiment dans Football Manager. On appréciera également de définir des rôles précis pour chaque poste attribué à un même footballeur, certaines de vos décisions pourront être remises en cause par le conseil d'administration du club, mais si vos dirigeants font preuve d'un trop grand conservatisme, n'hésitez pas à convoquer la presse pour leur dire votre façon de penser. Le mode Create-A-Club permet d'ajouter votre propre club personnalisé à n'importe quel championnat. On notera aussi la présence du Fantasy Draft qui propose de créer son équipe de rêve mais avec un budget imposé (mais plus important que l'an dernier). Il faudra lutter contre les autres entraîneurs afin d'engager les meilleurs joueurs avant de s'affronter dans un mini-championnat. Là encore, l'interface a été repensée pour un meilleur confort. Le jeu tient compte du Brexit et trois choix sont proposés : Soit le Royaume-Uni opère pour un "soft Brexit" (soit un maintien de la libre circulation des travailleurs, et donc des joueurs, soit les négociations commerciales avec l'UE permettent de considérés les footballeurs comme des "entertainers" (ce qui faciliterait l'obtention d'un permis de travail), soit la Grande Bretagne sort totalement du marché commun (avec des restrictions à la clé, notamment avec l'émergence de permis de travail). De quoi bouleverser la Premier League. Bien sur, on retrouve également une optimisation du moteur, mais sur le terrain, il y a encore beaucoup à dire. A noter que la version physique du jeu est livré avec un poster A2 « Masterclas de Management » recto-verso.

Une réalisation qui progresse ?

La technologie FaceGen est bien sur toujours de la partie, ce qui confère davantage de personnalité aux participants. Vous voyez le visage des joueurs vieillir pendant votre partie, au fil des saisons. Certes, les menus restent assez austères, du texte et rien que du texte, mais dans son genre, Football Manager 2018 reste une référence, surtout que le moteur 3D du jeu s'avère assez véloce pour convaincre et les actions paraissent un peu plus cohérentes que par le passé, sans compter l'apparition de nouveaux plans et d'animations. Les stades sont un peu plus vivants, les maillots des équipes s'avèrent assez réalistes et les actions de jeu ne manquent pas d'intérêt. La caméra est un peu mieux gérée et sur le terrain, l'interface permet de modifier plus aisément sa tactique. L'aspect sonore demeure un peu plus en retrait, mais les musiques auraient pu perturber lors des phases de management pur. Les graphismes auraient aussi mérité un peu plus de considération, surtout compte tenu de la puissance des ordinateurs actuels (le rendu est à peine digne de la PS2). A noter qu'il est possible d'utiliser une photo pour mettre son visage sur celui de l'entraîneur. Cela aurait pu être immersif, mais le rendu à l'écran n'est pas particulièrement brillant. De plus, certains problèmes de licences se font encore sentir, la Ligue 1 Conforama est de la partie mais la Bundesliga ou la LIGA ne sont pas présentes.

Le système de conseil vous aide à divers moments du jeu tandis que le système de notes se montre plus exhaustif, et la gestion de toutes les offres de transfert et de prêt pour votre club, pour les joueurs entrants ou sortants reste assez aisé. Il est facile de comparer les offres avant de les accepter ou de les rejeter. Les médias et les commentaires sont toujours aussi présents, avec de nouveaux acteurs et davantage de détails, ainsi qu’une section sur l’actualité de toutes les ligues. Le système de récompenses dans le jeu est un peu plus précis mais est aussi plus réaliste, et tient davantage compte de vos progrès. La communication reste toujours au cœur de Football Manager, et l'entraîneur pourra également parler en privé à chacun de ses joueurs, notamment lorsque certains d'entre eux ambitionne d'aller jouer ailleurs. En outre, dans les réunions techniques, les joueurs s'avèrent moins scriptés qu'auparavant, et affichent des réactions plus crédibles face à vos propositions. Notons que Football Manager 2018 comporte trois autres modes de jeux. Le Touch reprend exactement les mêmes mécaniques que l'ancien Classic, soit une version allégée du jeu principal idéal pour les débutants ou pour les personnes qui n'ont pas beaucoup de temps. Le Challenge propose quant à lui de contrôler une équipe dans une situation donnée afin de réussir un défi imposé. Le Face-à-Face enfin permet de jouer un match avec votre équipe (issue du mode Normal) contre celle d'un de vos amis.

VERDICT

-

Football Manager 2018 est un très bon épisode. Le titre de Sports Interactive s'avère toujours plus complet mais ne laisse pas sur le côté les joueurs plus occasionnels. Si le moteur 3D dispose d'une stabilité à toute épreuve, on aurait toutefois apprécié un petit lifting graphique lors des matchs.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés