Yakuza Kiwami
Plate-forme : PC - PlayStation 3 - PlayStation 4
Date de sortie : 19 Février 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

En 2005, une légende vit le jour : celle de Kazuma Kiryu, le Dragon de Dojima. Onze ans plus tard, Yakuza accueille un remake.

Un remake du premier épisode

Quand Yakuza fut présenté sur PlayStation 2 en 2004, d'aucuns ont rapidement pensé qu'il s'agissait d'un jeu d'aventure dans la lignée de Shenmue. Pourtant, il n'en est rien, déjà les équipes ne sont pas les mêmes, Yakuza ayant été conçu par le producteur Toshihiro Nagoshi (Ex Amusement Vision) et le célèbre écrivain, Seishu Hase, alors que la cultissime série Shenmue était réalisée par Yu Suzuki (AM2). Ensuite, il ne s'agit pas d'un F.R.E.E mais d'un jeu de gangsters qui vous plonge au cœur de la plus redoutable organisation Japonaise du crime. Il en ressort que les interactions s'avèrent plus limitées et que vous ne pouvez pas dialoguer avec tout le monde, soit quelque chose de plutôt différent au final. Le personnage principal se nomme Kyryu Kazuma, tout juste sorti de dix ans de prison, après un meurtre qu'il n'a pas commis. Il va donc tenter de refaire sa vie, mais son passé va le rattraper : Il se retrouve au cœur d’un complot impliquant une mystérieuse fillette connue sous le nom de Haruka et la disparition de dix milliards de Yens. Cependant même en temps que Yakuza, le personnage reste sympathique dans le sens où il ne s'en prend qu'aux méchants et aux délinquants qui pullulent dans le quartier. Pourtant le langage "fleuri" employé dans le jeu n'en fait une production à mettre dans toutes les mains, sans compter que les combats s'avèrent assez violents.

Publié en 2006 sur PlayStation 2, Yakuza a accueilli dix ans plus tard un remake sur PlayStation 3 et PlayStation 4, le voici enfin sur PC. La sortie de Yakuza 0 ayant quelque peu modifié le script original, Yakuza Kiwami ("Kiwami" signifie extrême) incorpore des passages totalement inédits. Vous y découvrirez notamment près de 30 minutes de cinématiques nouvelles, mais aussi des distractions supplémentaires (course Pocket Circuit, MesuKing: Battle Bug Beauties, nouvelles hôtesses et bien plus encore), des quêtes secondaires additionnels et une amélioration des mécaniques de combat. Le jeu débute à Kamurochô, une réplique de Kabukichô, le quartier le plus chaud de Tokyo, et les développeurs ont intégré Majima Goro avec un nouveau mode "Majima Everywhere", qui permet au borgne fou de défier Kiruy en combat au moment où il s'y attend le moins. Goro se servira de son côté d'une batte de baseball pour rosser ses opposants et pourra même se battre en dansant !

Une réalisation qui évolue.

Comme à l'accoutumée dans la série Yakuza, vous devez explorer les bas-fonds de grandes villes japonaises, les rues sombres, les clubs douteux, bien sur les classiques magasins, mais aussi aller draguer les hôtesses. Si certaines textures demeurent un brin limité, ce remake offre un visuel entièrement revu depuis la mouture d'origine, et l'aspect photo-réaliste des lieux visités et du visage des personnages renforcent encore l'immersion. L'animation demeure globalement assez fluide, malgré des temps de chargements très fréquents. Évidemment, le jeu étant sorti en janvier 2016 au Japon, et aussi sur PS3 de surcroît, le graphisme n'est plus le abouti qu'on ait pu voir sur PC, même si ce portage tardif offre à présent une résolution 4K avec des effets de lumière très crédibles, une compatibilité avec les écrans larges et une animation constante à 60 fps affichant une meilleure fluidité d'ensemble que sur PlayStation 4. Pour occire vos adversaires, vous aurez à votre disposition de nombreuses combinaisons d'attaques, et il sera également utile de se servir des élément du décor comme armes (chaise, table, poubelle, caisse, etc ...) et quand la jauge sera remplie, le personnage passera en mode fièvre, où sa puissance d'action est dévastatrice. Si dans Yakuza 0, l'argent permettait d'acheter des améliorations, dans ce remake, il suffit de les débloquer grâce aux points accumulés durant la partie. De plus, les boss ont désormais la possibilité de régénérer leur santé si vous tardez trop à en venir à bout !

Au cours de la partie et comme dans un RPG, le personnage pourra voir sa force, son endurance, et ses techniques de combat s'améliorer. La jouabilité du jeu reste simple, du moins les commandes de base, car les combats peuvent rapidement devenir très technique. Le tout est mis en scène par une bande son du plus bel effet qui contribue à plonger dans l'ambiance (les dialogues sont en japonais). Enfin il faudra une vingtaine d'heures pour boucler l'aventure principale et la plupart des missions annexes. Vous pourrez toujours explorer les lieux pour aller parier de l'argent en jeu, tisser votre réseau d'affaires ou effectuer les mini-jeux qui s'avèrent très variés (course de voitures miniatures, bornes d'arcade des anciens classique SEGA, jeu de fléchettes, etc). En explorant le jeu intégralement, vous aurez de quoi y passer plus d'une centaine d'heures. Le seul problème du jeu est l'absence de traduction française pourtant présente dans la mouture PS2 à l'époque. Cette mouture PC comporte une seule nouvelle fonctionnalité, sa gestion des sauvegardes. Il y a désormais des sauvegardes automatiques régulièrement et il est possible de sauver sa partie à tout moment en passant par le menu.

VERDICT

-

Yakuza Kiwami est indéniablement un remake très réussi du premier volet de la série. Voici une belle opportunité de découvrir cette saga qui nous plonge dans un Japon des années 80 particulièrement bien recrée, où l'ambiance s'avère plus pesante que dans le précédent opus. Les amateurs de la saga n'hésiteront pas une seule seconde, même si la réalisation reste celle d'un jeu PS3 monté en résolution. Pour le changement de moteur, il faudra attendre un éventuel portage de Yakuza 6 sur PC. Mais le plus grand bémol demeure l'absence de localisation française, d'autant plus que la version PS2 avait été traduite en son temps ...

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés