Tech Support : Error Unknown
Plate-forme : PC
Date de sortie : 27 Février 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Simulation de vie
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Vous avez rêvé de travailler dans un support technique ? Tech Support pourrait vous faire changer d'idée.

Allo, allo.

Dans Tech Support : Error Unknown, vous avez décroché un emploi dans une compagnie de téléphone appelée Quasar Telecommunications. En devenant membre de l'équipe de support technique, vous débutez en tant que technicien de niveau un. Après avoir appris les ficelles du métier et avoir lu les instructions de Quasar, vous pourrez essayer de résoudre les problème des clients. Au début, vous ne vous occuperez que de donner les solutions que le client peut faire à la maison et si cela ne fonctionne pas ou s'il ne se sent pas à l'aise de le faire lui-même, vous devrez l'envoyer vers un technicien de niveau 2. Vous ne pourrez interagir avec les clients qu'avec un menu de chat pré-approuvé qui diffusera des messages génériques correspondant à l'option choisie. Cela simplifie la tâche afin que vous ne soyez pas frustré par le fait que les clients ne reconnaissent pas ce que vous dites, et montre également le fonctionnement de Quasar. Ils veulent que leur assistance soit rapide et rien dire d'autre, surtout si le client les insultent.

À part le premier jour de travail, ouvrir le Support Desk ne commencera pas la journée. Ainsi, même si vous l'ouvrez, vous pouvez toujours consulter votre courrier électronique. Il est recommandé d'enregistrer sa partie tous les jours. Bien que vous ne receviez certainement pas un nouvel email tous les jours, vous pourriez rater certains changements qui se produiront au fil des jours. Il est également recommandé de garder la boite mail comme onglet, au cas où vous auriez des courriels pendant que vous travailliez. Au fur et à mesure que les jours passent et que vous avez de plus en plus de clients à votre actif, cela devient de plus en plus compliqué. À partir du moment où vous avez analysé les problèmes des clients, exposé des solutions et soulevé des problèmes si nécessaire, des garanties ont également été ajoutées. Vous devrez vous rappeler quelles garanties couvrent quoi (ou avoir le courrier électronique en permanence) et si cela couvre leur problème. Vous obtiendrez également le Buizbook Pro pour confirmer la garantie du client. Bientôt, vous aurez à faire face à des problèmes de traitement de la part de techniciens de niveau 1, à des réparations plus coûteuses et à un accès à distance à des téléphones.

Un titre qui se complexifie au fur et à mesure.

En plus de lire les billets de clients, vous découvrirez également des éléments sur leur situation personnelle ou professionnelle, ce qui modifiera plusieurs passages (il y a vingt-trois épilogues différents). Vous pouvez acheter des surclassements pour vous aider. Spence, un autre employé de Quasar, communiquera avec vous par le biais du système de support. Toutefois, Spence ne vous donnera pas accès à ces informations à moins que vous ne les payiez d’abord. Une fois que vous avez terminé, vous aurez accès à Oasis qui vous permettra de passer de plusieurs fenêtres à la fois pour automatiser certains aspects de votre travail. Pour un prix, bien sûr. Vous remarquerez peut-être aussi le bouton «New Ticket». Cela vous permet de faire plusieurs tickets en même temps et peut être utile lorsque vos clients aiment prendre leur temps. Il devient très vite évident qu’un seul ticket à la fois ne vous permettra pas d’obtenir l’argent dont vous avez besoin pour faire des surclassements ou pour payer les factures médicales de votre mère. En fonction de votre niveau de difficulté, vous aurez un certain nombre d'échecs avant d'être licencié. Ces défaillances peuvent aller de fournir une solution incorrecte, de ne pas fournir une solution donnée ou d’oublier de regarder leur garantie.

Le mode Professional ne permet que 2 échecs, Experienced autorise environ 6 échecs, et Intern autorise tout. Votre difficulté détermine également le degré de patience des clients et la rapidité avec laquelle un nouveau ticket vous sera automatiquement attribué. Professional vous laisse quelques secondes (4 à 10 minutes de jeu) pour ouvrir le nouveau ticket et n'hésite pas à attribuer automatiquement des tickets après 30 à 40 minutes de jeu. Cela peut devenir assez agité ces derniers jours, même si vous avez toutes les améliorations. En revanche, Experienced vous donne environ 50 à 60 minutes de jeu pour ouvrir des billets et les attribue à peine. Heureusement, se faire licensier ne vous ramène pas au premier jour. Le jeu se termine au trentième jour, mais vous pouvez également atteindre un mode sans fin. La réalisation technique s'avère un peu trop standard, cela manque de folie dans les menus mais on moins l'interface demeure fonctionnelle. Le plus gros écueil du jeu, surtout pour un développeur en provenance du Québec, c'est de ne pas proposer de version française de Tech Support. Le titre est intégralement en anglais et cela sera gênant pour beaucoup de joueurs, surtout que certaines discussions s'avèrent un peu confuses à suivre.

VERDICT

-

Si vous aimez les jeux de type simulation, Tech Support: Error Unknown est un titre assez unique dans sa catégorie. Le jeu se révèle plutôt addictif, mais l'absence de traduction française le réserve à un public d'initiés.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés