Iron Harvest
Plate-forme : PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 01 Septembre 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Iron Harvest est un jeu de stratégie en temps réel prenant place dans une réalité alternative des années 20, juste après la fin de la Grande Guerre.

Un jeu de stratégie très classique.

C'est toujours agréable de voir un RTS classique sortir ces jours-ci. Surtout quand c'est dans la veine de Company of Heroes / Dawn of War alors que le genre est actuellement dominé par les titres 4x. La meilleure partie d'Iron Harvest est sans aucun doute l'histoire et le cadre. Il se déroule sur une Terre alternative dans les années 1920 après la Grande Guerre. À part le fait que chaque pays a changé de nom, il n'y a qu'une seule différence majeure. Les Mechs existent et font partie de la vie. Donc, de toute évidence, cet univers est bien supérieur à notre chronologie à tous égards. Les campagnes tournent autour des tensions persistantes entre les trois grandes puissances, Polanie, Saxonie et Rusviet. Les thèmes du nationalisme, de la futilité de la guerre, des liens familiaux et de tous ceux qui essaient de se frayer un chemin dans un monde brisé sont tous explorés de manière mature et engageante. C'est la rare expérience de campagne RTS qui parvient à accorder autant d'attention aux personnages qu'aux factions.

Le concept n'est pas mauvais en soi, à part quelques petits problèmes, il est parfaitement utilisable. Il lui manque juste quelque chose pour se démarquer, pour en faire un jeu qui surnage dans la catégorie. En l'état actuel des choses, ce n'est qu'une version inférieur à la moyenne des systèmes que d'autres jeux ont mieux fait il y a quelques années. La seule exception est le changement d'arme de l'équipe. Sur le champ de bataille, chaque équipe vaincue lâche son arme équipée que vous pouvez donc collecter. Vous pouvez alors envoyer une de vos unités la récupérer et changer de type d'unité à la volée. Par exemple, vous pouvez demander à votre unité de grenadiers de ramasser un canon pour changer d'arme afin d'obtenir une puissance de feu supplémentaire si nécessaire. Cela permet à chaque bataille de se dérouler de manière plus dynamique, et augmente les conceptions stratégiques de minute en minute.

Un concept encore perfectible.

Honnêtement, ce seul gadget de gameplay aurait pu suffire. Tout le reste est un jeu standard de RTS basé sur l'équipe, juste assez bien fait pour être amusant. Des problèmes tels que la couverture délicate pourraient être résolus et une terrible IA pourrait être contournée grâce à un fort affichage multijoueur. Le vrai problème est le manque de contenu du jeu pour les modes qui en ont le plus besoin. Il y a trois campagnes de sept missions chacune, une pour chaque faction. Bien que l'histoire soit fantastique, la variété des missions peut être discutable, mais dans l'ensemble, c'est assez bien fait. Ensuite, vous arrivez à Escarmouche/Multijoueur et vous voyez qu'il y a un grand total de six cartes. De bonnes cartes, mais seulement six. Il y a aussi une carte de survie Challenge pour chaque faction, mais c'est tout. La variété des factions est également discutable, ce qui était clair dans la campagne, mais encore plus évident dans un environnement compétitif.

Côté technique, ce n'est pas le plus beau RTS qui soit, mais il n'est pas trop mal non plus, en particulier le design des unités. Le concept a du potentiel, mais il est trop imparfait pour être à la hauteur des jeux dont il s'inspire. L'IA est particulièrement terrible.En revanche, la bande son est fantastique et le mode natif du jeu, qui utilise des voix spécifiques à chaque faction, devrait être une caractéristique de base pour les jeux historiques. L'histoire et le décor sont superbes et vous permettront de poursuivre la campagne. Ensuite, le gameplay terne et le manque de cartes tuent l'élan. Peut être que Iron Harvest affichera un meilleur aspect l'an prochain, au moment de son lancement sur consoles ?

VERDICT

-

Malgré ses défauts, Iron Harvest demeure un jeu de stratégie agréable. Surtout avec la campagne, mais le style de jeu plus flexible permis avec le changement d'armes a rendu l'escarmouche/multijoueur prometteur. Malheureusement, le manque de contenu du jeu et la faible variété des factions nuisent à sa longévité. King Art a promis des plans agressifs après le lancement pour résoudre ces deux problèmes majeurs. Personne ne sait si cela va marcher ou non, mais vu le caractère prometteur du jeu de base, nous avons bon espoir qu'ils y parviendront. Il ne sera probablement pas en mesure d'éclipser les grands titres du passé, mais il pourrait quand même trouver sa propre dynamique.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés