Wreckfest
Plate-forme : PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 27 Août 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Brisez les règles et profitez à fond de courses endiablées avec Wreckfest !

Quand FlatOut rencontre Destruction Derby.

Le studio finlandais Bugbear Interactive est surtout connu pour la série FlatOut qui a totalement périclité depuis son départ. Les développeurs nous proposent désormais Wreckfest, un jeu de course axé sur les dégâts qui combinent des courses et des derbys de démolition avec beaucoup d'efficacité. En tant que jeu de course, Wreckfest évite toute intrigue et vous propose trois options principales : des courses rapides, des événements en ligne et un mode carrière qui vous permet de participer à des événements, des courses simples ou des tournois, en utilisant un mélange de véhicules qui échange la vitesse contre de la force dans divers ratios. La structure du mode carrière est plutôt bonne, il y a cinq sous-campagnes, chacune offrant un mélange d'événements.  Ces événements rapportent des points et si vous en obtenez suffisamment, vous pouvez passer à la campagne suivante.  Cela vous donne un peu de flexibilité pour laisser certains événements derrière vous s'ils sont trop difficiles à battre. Dans n'importe quelle campagne, vous obtiendrez un mélange de courses et d'événements de démolition sur un large éventail de pistes, dont beaucoup, pour vous et votre peloton de coureurs, tournent rapidement au pugilat.

Avant d'aborder la physique des dégâts, il faut parler de la course principale et elle résiste bien. Il y a un bon sens de la vitesse et une adhérence souvent inégale, vous travaillerez dur pour maintenir une bonne ligne de conduite tout en appuyant à fond sur un bouton (R2 sur un DualShock 4, RT avec un pad Xbox). Le mélange des pistes est bon également, mais le jeu semble "encourager" les accidents et, comme dans tant d'autres jeux de course, vous pouvez voir la victoire - presque certaine - arrachée trop souvent quand un concurrent dirigé par l'intelligence artificielle s'approche trop près ou vous envoie contre un mur à proximité. Cela peut être difficile, mais heureusement, Wreckfest vous permet de redémarrer une course sans entraver le déroulement d'une série d'épreuves. Concernant les dégâts en eux-mêmes, tous les véhicules sont susceptibles d'être endommagés, ce qui est indiqué par un indice de santé global. Vous pouvez également voir les dommages localisés sur votre voiture qui sont indiqués sur votre HUD, mais si les dégâts sont un facteur dans toutes les courses, ce n'est pas tout à fait ce que nous espérions. Bien sûr, les voitures se bossellent et finissent par cesser de fonctionner, mais cela prend un certain temps. Vous ne bénéficiez pas de l'immédiateté d'un jeu Burnout et même lorsque nous foncions dans des véhicules plus petits avec un bus scolaire (hommage à FlatOut), le nombre de dommages infligés était parfois insatisfaisant. Les épreuves de derbys de démolition ont tendance à être un peu plus excitantes cependant et il y a toujours un peu de joie à trouver des victimes potentielles dans un peloton de vingt-quatre voitures.

Un jeu plus réaliste qu'escompté.

Le mode campagne offre un bon mélange d’événements, mais il n'y a rien d'aussi étrange que certains des mini-jeux que les jeux FlatOut nous ont proposés. Tout cela est strictement sur la piste (ou dans les arènes de derby de démolition), alors ne vous attendez pas à lancer des voitures dans des paniers de basket ou à quelque chose d'aussi stupide que cela. Peut-être que c'est la plus gros défaut du jeu, il ne va jamais tout à fait au bout des choses. D'autres jeux ont fait beaucoup plus avec les dégâts de la voiture, tandis que d'autres ont ajouté le côté destruction de l'environnement là où Wreckfest semble plus ancré dans la réalité. Pour le souligner encore plus, le jeu ajoute une option garage où vous pouvez bricoler vos voitures en ajoutant des pièces ou en les peignant, et vous pouvez aussi faire un brin du tuning. On se sent un peu pris au dépourvu et ce n'est pas quelque chose que les fans de jeux de course arcade apprécieront et on n'a pas toujours l'impression que vos améliorations font toute la différence. En outre, vous avez beaucoup de véhicules et il est donc difficile de savoir où dépenser votre argent au mieux. Les options de personnalisation sont assez limitées en termes de couleurs et de types de peinture (vous disposez de toute la gamme de couleurs mais pas d’options métalliques ou de choses similaires).

Une fois que nous avons compris que c'était un jeu légèrement plus réaliste que prévu , nous avons apprécié Wreckfest. Le gameplay est solide et agréable, mais lorsque vous voyez les événements un peu plus intéressants, vous vous attendez à une vraie folie. C'est même vrai pour les environnements qui ne sont que des lieux de courses standards. Nous ne nous attendons pas à Mario Kart ou quoi que ce soit d'autres, mais nous aurions besoin d'un peu plus de variation et de couleurs parfois. Cela dit, visuellement, le jeu fonctionne bien.  Tout a l'air précis et réaliste et la modélisation des dégâts semble être crédible. Le son est aussi parfait avec tous les grondements et les rugissements des moteurs qui contribuent à ajouter au réalisme. Nous pourrions certainement nous passer de la bande-son qui regroupent essentiellement des musiques de metal moderne qui ne sont pas vraiment palpitantes. Notons que cette "nouvelle" version PC comprend tout le contenu additionnel apportée à l'occasion de la sortie du jeu sur consoles et qu'une édition physique est enfin proposée en magasins.

VERDICT

-

Wreckfest mélange bien les courses et les crashs, mais ne respecte pas l'héritage FlatOut et c'est principalement à cause de cela qu'il privilégie le réalisme au plaisir parfois. Cependant, la course est très bonne et les derbys de démolition sont aussi bons que tous les jeux de Demolition Derby du passé.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés