The Outer Worlds
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 04 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

The Outer Worlds est le nouveau RPG de science-fiction à la première personne d'Obsidian Entertainement.

Un retour d'Obsidian attendu.

Avec Fallout New Vegas, Obsidian a déjà montré qu'ils pouvaient faire un très bon RPG d'aventure. Après que Bethesda ait déçu de nombreux fans avec Fallout 76,  The Outer Worlds d'Obsidian a été considéré comme la chance de faire tomber le roi des RPG d'aventure de son trône. L'histoire commence tout simplement : vous êtes un colon sur un vaisseau rempli de compagnons qui sont maintenus en cryo-sommeil. Après des problèmes techniques, la colonie d'Halcyon vous a abandonné et vous laisse errer sans fin dans l'espace. À un certain moment, vous serez réveillé par un professeur, le Dr Phineas Wells, dont le but est de trouver un moyen d'éveiller tous les colons et ainsi d'améliorer le monde. Bien sûr, il y a encore beaucoup à faire et c'est à vous de sortir explorer le monde et de rendre cela possible. Cette aventure vous fera passer par de nombreuses planètes, personnages et aventures. Ce qui frappe immédiatement, c'est la qualité des dialogues et du doublage (proposé en V.O uniquement). Dans les conversations, vous avez le choix de répondre comme vous le souhaitez et cela a parfois des conséquences réelles, ce qui rend chaque choix de dialogue encore plus passionnant. De plus, tout est incroyablement bien écrit et enregistré. Ce récit incroyablement bon est cohérent tout au long du jeu et constitue probablement le meilleur aspect de The Outer Worlds. Souvent, vous pourrez aussi influencer les missions par vos choix, de sorte que vous pourrez même en gérer certaines de manière non violente.

Ces missions ne sont pas très variées, mais à cause des histoires qui les accompagnent, elles sont incroyablement bonnes. Vous devrez souvent vous rendre à un endroit pour trouver quelque chose ou vaincre des ennemis, puis revenir à la personne qui vous a donné la mission. Ces lieux sont merveilleusement variés avec des ennemis, des atmosphères et des environnements différents. Vous aurez des zones industrielles sombres, mais aussi des endroits riches en plantes. Tous ces environnements étaient magnifiques sur PS4, Xbox One et PC, avec une palette de couleurs vives et souvent une atmosphère joyeuse avec une nuance un peu sombre. Sur Nintendo Switch, c'est une fois encore le studio Virtuos qui est à la manœuvre. Les développeurs ont voulu maintenir le framerate à 30fps durant la majorité de l'expérience, ce qui a des conséquences fâcheuses sur les graphismes. Vous perdez l'essentiel des effets volumétriques et de l'aberration chromatique, dans les grands espaces extérieurs et lorsque vous jouez en mode portable, il y a beaucoup de flou en arrière-plan et la résolution semble dynamique. Une fois dans un bâtiment ou un espace plus petit, les choses s'améliorent considérablement. Sur le dock, les choses sont un peu plus délicates et les dégradations visuelles forcément davantage visibles. Les textures sur les armes à feu qui se chargent et des objets distants qui apparaissent soudainement sont beaucoup plus visibles, tandis que les temps de chargements demeurent assez longs. Autres modifications sur Switch, le jeu prend en compte le HD Rumble ainsi que le gyroscope, tandis qu'il est possible de modifier la taille de la police du texte. Concernant le gameplay, le jeu consiste, outre les dialogues, principalement à explorer et à combattre. Ce combat peut être divisé en deux parties : le tir et la frappe. Les deux fonctionnent bien et il n'y en a pas un meilleur que l'autre, mais une combinaison des deux est à notre avis la façon la plus amusante de jouer. Faire les premiers dégâts à distance avec vos armes et ensuite donner le dernier coup dur avec un gros marteau, ça fait du bien. Il y a une grande variété d'armes et d'équipements dans The Outer Worlds qui rendent les combats amusants tout au long du jeu. Les modifications vous permettent de les personnaliser pour obtenir encore plus de variété. Enfin, il y a beaucoup d'ennemis différents. Assez pour vous occuper pendant longtemps.

Une aventure divertissante et variée.

L'exploration entre les batailles est également amusante. Avec des objets à collecter partout, vous serez motivé à regarder dans tous les coins. Pirater et ouvrir des serrures requièrent d'avoir une compétence assez élevée et de posséder certains objets. Ceci au lieu d'un mini-jeu qui après quelques temps n'est plus amusant comme on le voit souvent dans les RPG d'aventure. C'est un beau changement et ça permet de garder le rythme. En plus de ces compétences, vous en aurez d'autres comme parler, combattre, se faufiler et bien d'autres que vous pourrez améliorer en collectant des points de compétence. Il existe également des bonus spéciaux qui vous permettent de personnaliser encore plus votre personnage à votre goût. Une dernière chose positive que nous aimerions souligner, ce sont les compagnons. Ce sont des personnages que vous pouvez engager pour travailler sur votre vaisseau spatial, dont deux que vous pouvez emmener avec vous dans vos aventures en dehors de votre vaisseau. Ils rendent les combats beaucoup plus agréables en vous aidant à éliminer les ennemis, mais ils ont encore un avantage encore : Ils ont tous leur propre histoire et leur propre caractère et vous donnent des missions personnelles qui vous aideront à les connaître encore mieux. Cela crée un véritable lien avec vos compagnons. S'il y a un petit point négatif à mentionner, c'est qu'il faut un certain temps pour que tout se mette vraiment en place. L'introduction semble prendre beaucoup de temps, mais une fois que vous l'avez passée, c'est un pur plaisir.

The Outer Worlds est le nouveau standard pour les RPG d'aventure. Ce pour quoi les grands studios de développement comme Bethesda et Bioware étaient connus, Obsidian a maintenant vraiment pris le trône. Jamais auparavant nous n'avons été aussi emportés dans des histoires non pas une, mais presque sans fin. Le monde est fantastique et le gameplay ne devient jamais ennuyeux. Alors que la plupart des jeux AAA continuent de sur-monétiser leurs produits, The Outer Worlds ressemble à quelque chose d'il y a près d'une décennie et pourtant de la meilleure façon possible. Il n'y en a pas une tonne d'éditions différentes, pas de passes de saison ou de microtransactions, et il ne fait aucun effort pour nous vendre sur de futurs DLC. En revanche, la qualité technique altérée de la version Switch rend l'expérience un peu plus rugueuse, même s'il est agréable de pouvoir y jouer en mode portable. Les développeurs doivent proposer quelques mises à jour par la suite afin d'améliorer les choses.

VERDICT

-

A son lancement fin 2019, The Outer Worlds était assurément une très bonne surprise en matière de RPG d'aventure, avec une narration fantastique, un gameplay varié et des environnements magnifiques. Dans le marché actuel des AAA, c'était simplement une bouffée d'air frais, peut être ce qui a poussé Microsoft à racheter le studio Obsidian. Le portage Switch signé Virtuos connaît de multiples concessions, essentiellement graphiques, afin de maintenir les choses aussi fluides que possible. L'expérience est parfois rude sur le dock mais s'avère beaucoup plus agréable en mode portable.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés