Kingdom Hearts III
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 29 Janvier 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Kingdom Hearts III raconte l'histoire de la puissance de l'amitié alors que Sora et ses amis s'embarquent pour une aventure périlleuse.

Il était une fois.

Kingdom Hearts 3 est la conclusion épique d'une série de jeux vidéo en préparation depuis plus de dix-sept ans. C’est la fin de la saga des "Dark Seekers" qui suit l'histoire de Sora alors qu’il affronte enfin le sombre Maître Xehanort. Pour ceux qui n'ont jamais joué à un jeu Kingdom Hearts auparavant, il s'agit d'un jeu de rôle mettant en scène une poignée de mondes Disney remplis de magie, de charme et d'une intrigue extrêmement élaborée. Expliquer l'histoire de Kingdom Hearts nous prendrait toute la journée, mais sachez que le but ultime de Sora et des autres maîtres de Keyblade est d'empêcher un méchant diabolique de récreer la fameuse x-blade et de contrôler Kingdom Hearts. Maître Xehanort planifie sa prise de contrôle depuis plus de dix ans et le voir enfin s'activer est l'une des meilleures parties du jeu. Sora, Donald et Dingo partent à la découverte de nombreux mondes Disney pour retrouver les pouvoirs perdus de Sora. Après la fin de Kingdom Hearts : Dream Drop Distance, Sora a perdu la plupart de ses capacités et se rend au Mont Olympe pour rencontrer Hercule et trouver un moyen de reprendre des forces, notamment regagner le "pouvoir d'éveil" permettant de sauver les coeurs perdus. Pendant ce temps, Riku et le roi Mickey traversent le royaume des ténèbres à la recherche d'Aqua.  Brillamment réalisé, Kingdom Hearts III nous projette dans une odyssée épique qui réjouira petits et grands, malgré l'absence de doublage français. Durant l'essentiel de la campagne, Sora sillone un univers Disney (Toy Story, Les Nouveaux héros, Raiponce, Hercule, etc), complète son histoire tout en grimpant en niveau en combattant ses ennemis. Ces décors sont magnifiques  et chaque cinématique est parfaitement conçue avec le plus grand soin pour dépeindre l'univers sous son meilleur jour. Une chose est sûre, Disney avait de grandes exigences en ce qui concerne la qualité de leurs licences et Kingdom Hearts 3 est le titre le plus beau et le plus complet de la série. Cela offre des mondes plus grands avec des intrigues plus grandes et des personnages mémorables.

Pour accéder aux différents mondes, vous devez voyager à bord du vaisseau Gummi, un classique dans la saga. Contrairement aux jeux précédents, vous êtes libre d'explorer l'univers, même s'il demeure assez basique. Le navire Gummi est entièrement contrôlable et vous pouvez voler où vous voulez, participer à des batailles avec des vagues de navires sans cœur et trouver des pièces et des trésors cachés de Gummi dispersés autour des différentes zones. Vous devez ensuite vous envoler vers le monde dans lequel vous souhaitez entrer, ce qui ajoute un grand sens à l'exploration dans le jeu. L'évolution du Gummi est assez dense. Vous pouvez construire de nouveaux navires, en acheter un nouveau et investir beaucoup de temps et d’efforts dans ce mécanisme, car il y a beaucoup à voir et à faire dans l’univers, ainsi que de nombreux boss secondaires et défis à relever. Chaque monde est unique. "Pirates des Caraïbes" se déroule dans un stage en haute mer où vous pouvez naviguer où vous voulez, grimper à bord de votre bateau, explorer des îles et chercher des crabes blancs pour améliorer votre bateau. Sanfansokyo de "Big Hero 6" est une grande ville ouverte aux bâtiments géants, et Toy Box emballe tout le charme de la série "Toy Story" dans un monde coloré et vibrant. Alors que beaucoup de ces mondes Disney tiennent leurs promesses, certains d’entre eux peinent à se faire remarquer. Le royaume de Corona dans "Raiponce" n'est qu'un tas de forêts linéaires à explorer sans personnalité et Arendelle de "La Reine des Neiges" est une expérience à oublier (une poignée de zones d'aspect similaire, juste pour se rendre au sommet de la montagne).

Des mondes variés mais une difficulté absente.

Chaque monde prend environ deux à trois heures à compléter avec un système de progression qui ne diverge pas tout au long du jeu. Vous regardez une foule de cinématiques, explorez le monde et battez les ennemis, regardez une autre histoire et battez le principal boss. La variété des activités dans ces mondes par rapport aux jeux précédents fait défaut et c’est l'un des plus gros problèmes de Kingdom Hearts III. Bien sûr, les activités parallèles à mener à bien dans ces mondes vous occuperont un certain temps, mais Kingdom Hearts II avait des mondes plus petits avec beaucoup moins de charme, mais vous vous sentiez toujours plus impliqué par l'intrigue et attendiez que les pics de difficulté se produisent par anticipation. Il y a beaucoup de dialogues dans Kingdom Hearts 3 mais bien peu de défis. C’est un problème majeur tout au long de la progression. L'une des plus grandes faiblesses de l'expérience demeure sa difficulté légère. Tout était tellement facile et même après avoir redémarré le jeu en difficulté maximale, le jeu ne procure aucun challenge. Cela est principalement dû au système de combat extrêmement sophistiqué qui est plus rapide, plus brillant et plus puissant que jamais. Les Keyblades de Sora peuvent désormais se transformer en armes encore plus puissantes telles que les pistolets doubles, un marteau géant et même des yoyos puissants.

Chaque Keyblade que vous obtenez à la fin de chaque monde possède un ensemble de transformations unique et une fois que vous vous en servez en combat, vous pouvez effectuez un coup final. Nous avons ensuite les attaques de la Trinité qui reviennent et permettent à Sora de faire équipe avec Donald, Dingo ou le membre du groupe invité pour développer ses capacités. Celles-ci aussi sont intéressants à regarder mais sont très puissantes. Le nouveau Système d’Attractions ajoute ensuite un tas de manèges de parc d’attractions Disney World au jeu et une fois déclenché, vous pouvez monter à bord d’un bateau pirate géant, faire un tour joyeux, ou sauter d'un bateau et tout simplement démolir tout ce qui se trouve sur votre passage. Mais attendez, il y a plus. Sora a alors aussi une magie extrêmement puissante qui peut également déclencher des mouvements spéciaux. Il peut également utiliser le système Flowmotion pour casser les murs, tourner autour des poteaux et déclencher des attaques combinées par-dessus tout. En bref, Sora et son équipe sont très, très puissants et cela met un frein important au défi du jeu. Vous pouvez même mettre à niveau ces puissants Keyblades de façon permanente dans le jeu.

Un gameplay qui évolue.

L'ensemble du système de combat et du système d'équipement est déséquilibré et nécessite un travail sérieux. Même si vous évitez de monter en niveau, ne touchez pas aux améliorations de Keyblade et n'équiper aucun accessoire ou nouvel équipement, le jeu demeure une balade de santé. Malheureusement, ce problème a considérablement réduit l'impact global du jeu. Les nouveaux combats de boss n'étaient pas intéressants et la chance que vous vous heurtiez à autre chose que le cliché du combat de boss final s'évapore assez rapidement. Cela sent l'influence de Disney sur le jeu et il est clair que Square Enix a dû faire des compromis pour que le défi soit abordable pour les nouveaux venus dans la série. Cela se traduit par un gameplay qui n’est jamais pleinement réalisé et une expérience que beaucoup d’entre vous ne feront que survoler et oublier. Mais là où Kingdom Hearts 3 brille, c'est dans sa variété et il y en a beaucoup. Bien que vous n'utiliserez probablement jamais tout cela, Sora a beaucoup à faire et à voir, à part explorer les forêts vides et fades de Corona. La cuisine peut être faite en ramassant les ingrédients et en les donnant à Remy de "Ratatouille". Ceci vous donne alors des buffs quand vous mangez. Encore une fois, vous n'aurez jamais besoin de ces buffs du tout.

Chaque monde propose alors des mini-jeux comme un défi sans coeur, des parcours d'obstacles et n'oublions pas la vaste collection de missions annexes de Hundred Acre Wood. Il y a ensuite des emblèmes de Mickey cachés dispersés dans chaque monde que vous devez photographier et plus de deux cents coffres à trésor à ouvrir à travers le jeu. Pour ceux qui ont aimé obtenir 100% dans les jeux précédents, ce genre de choses vous occupera pendant quelques heures après le générique. Seriez-vous donc en mesure de jouer cet épisode sans avoir aucune connaissance des jeux passés ? Oui, mais il serait difficile de suivre toutes les subtilités de l'intrigue. Pour quelqu'un qui n'a jamais joué aux jeux précédents, cela pourrait être une expérience moins excitante, mais au moins agréable. Les mondes, la beauté et le charme du jeu sont suffisants pour en faire quelque chose d'enivrant.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur un plan plus technique, Kingdom Hearts III tourne désormais sur l'Unreal Engine 4. Le graphisme est coloré, les environnements pour le moins variés mais la résolution ne dépasse pas les 900p sur PS4 (1296p sur PS4 Pro) afin de maintenir un framerate à 60 fps ... ce qui n'est pas toujours le cas. Généralement, l'animation tourne autour des 50fps sur PS4 Pro, et entre 30 et 60 sur PS4 standard, mais parfois assez étrangement le framerate apparaît plus élevé sur PS4 que sur PS4 Pro. Kingdom Hearts III propose une option pour bloquer le framerate à 30fps mais ce n'est pas idéal dans un jeu d'action/aventure, alors pour résoudre les problèmes sur PS4 Pro, il est possible de passer la résolution à 1080p et de désactiver le supersampling, ce qui permettra de booster l'animation (pas toujours à 60fps mais on s'en rapproche). Côté prise en main, le concept s'avère assez simple, et les coups basiques feront monter une jauge permettant de déclencher une super attaque. Les commandes d'actions évolueront au fil de la partie, et pourront combiner deux actions en une seule, toujours pratique dans les combats. Les commandes de charges sont plus ou moins délicates à maîtriser, mais elles se rapprochent grandement de Final Fantasy. Par ailleurs, Square-Enix a revu la gestion de la caméra, avec une plus grande fluidité d'ensemble.  Ainsi l'action apparait déjà moins confuse même si certains mouvements demeurent brouillons.

Comptez près de quarante heures pour boucler l'aventure dans son intégralité (moitié moins si vous vous contentez de la campagne principal), le tout orchestré par des musiques très réussies (souvent inédites), et les doublages anglais officiels de Disney (les textes sont heureusement en français), mais certains regretteront de ne pas retrouver les voix françaises si chères à la série, même si le casting fait un excellent travail en V.O. Certains moments de l'histoire sont parfois un peu pénibles, en particulier lorsqu'il s'agit de l'approche «lumière contre ténèbres», mais en général, l'histoire, les personnages et le cadre sont une véritable expérience de Kingdom Hearts. Enfin, il est bien sur aussi possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

VERDICT

-

Kingdom Hearts 3 est un jeu ambitieux. Il réussit à construire sur la nostalgie des précédents opus tout en présentant des améliorations et de nouveaux univers à explorer. Le déroulé de l'histoire comblera les attentes des fans, malheureusement le gameplay manque de cohésion à certains moments (notamment durant les combats), une poignée de mondes Disney apparaissent fades et ennuyeux, et l'absence de défi est un réel inconvénient. Le jeu n'a même pas son mode Critique acclamé, un élément de base dans la série jusqu'à présent. Ce n’est pas le meilleur Kingdom Hearts jamais réalisé, mais c’est le meilleur moyen de mettre fin à ce voyage magique.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés