Digimon Story : Cyber Sleuth
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation Vita
Date de sortie : 05 Avril 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

La série Digimon revient enfin en Europe dans un RPG signé Media Vision.

Il était une fois.

Dans un futur proche, la frontière entre monde réel et monde virtuel s'est estompée. La connexion au cyberespace est un geste du quotidien. Au détour d'un chat en ligne anodin, un jeune garçon se retrouve face à un mystérieux hacker. Il ne se doute pas encore que cette brève rencontre est le début d'une aventure digi-monumentale. Digimon Story: Cyber Sleuth ramène enfin la série sur le Vieux Continent. Mis à part les spin off (course et combat essentiellement), le dernier volet aventure sortie en Europe était Digimon World (2002). En dépit de son appartenance à un petit empire multimédia, Digimon n'a pas eu le même niveau de résistance, comparé à son homologue monstre de poche de Nintendo. Pokémon continue de captiver un nombre considérable de fans à travers le monde. Bien sûr, Bandai Namco doit assumer une partie de la faute ici, ayant délaissé sa base de fans à l’étranger depuis si longtemps. Les choses changent cependant, l'éditeur édifiant ses efforts autour d'une nouvelle série de jeux destinés aux consoles PlayStation. Digimon Story: Cyber ??Sleuth est la première de cette nouvelle vague à être localisée à l’intention du public anglophe. Elle marque un retour indispensable pour la franchise dans son ensemble.

Au lieu de s'en tenir à attiser la nostalgie de la fin des années 90 ou à amener Digimon dans un modèle différent, Cyber ??Sleuth consolide ce qui a rendu les jeux originaux de la série si amusants et addictifs. Heureusement, il ne s’appuie pas trop sur ce sac de vieux trucs, se situant quelque part entre les normes JRPG modernes et celles de la formule classique de Digimon World. Comme toujours, l’histoire cherche à associer à la fois le monde réel et le monde numérique, le joueur jouant le rôle de véhicule entre les deux. Là où l’un est une représentation hautement fictive du Japon urbain, l’autre est un plan par lequel les gens peuvent se connecter et interagir les uns avec les autres. Considérez-le comme une évolution des forums de discussion et des réseaux sociaux dont nous jouissons aujourd'hui. Cependant, sous le cadre de base d'EDEN, existent des factions numériques, des pirates informatiques et des monstres virtuels connus sous le nom de Digimon. Avec le pouvoir de voyager librement entre les mondes, vous devenez un cyber-détective, travaillant pour une agence de détectives qui enquête sur des questions qui vont au-delà de notre environnement physique. Le moins qu'on puisse dire est qu'il s'agit d'une configuration intéressante qui offre une autre façon de voir l'univers Digimon. Cela ne veut pas dire que ce dernier jeu coupe tous les liens avec ce qui le précédait. Parmi les quelque deux cents monstres jouables, beaucoup seront immédiatement familiers aux fans des jeux précédents et de l’émission télévisée originale, y compris des piliers comme Agumon et Gabumon.

Un RPG innovant ?

Lorsque vous êtes dans le monde réel, vous collectez des cas à résoudre tout en achetant des objets et du matériel pour votre Digimon. Cependant, après un rapide cyber-saut, vous serez libre d'explorer les donjons et de perfectionner les compétences de combat de votre groupe. Bien que Cyber ??Sleuth vous offre la possibilité de choisir entre trois Digimon comme compagnon de départ, vous découvrirez bientôt que ce choix n’a que peu d’impact. Une grande partie de ce que vous faites est centrée sur la capture et l’entraînement d’une liste de monstres de plus en plus diversifiée, qui sont facilement réalisables. Combattre simplement n'importe quel Digimon remplira partiellement la jauge de capture, pour les renvoyer ensuite à votre DigiBank. Ici, vous pouvez organiser votre équipe en choisissant d'envoyer certains de vos camarades dans un vaste complexe d'îles pour s'entraîner, développer des objets ou débloquer de nouvelles enquêtes. La rapidité avec laquelle les points d'expérience sont gagnés signifie également que vous commencerez à digivoluer vos monstres assez tôt.C’est cet aspect du jeu que beaucoup de gens vont trouver addictif, lorsqu’ils se préparent à former leurs équipes et à explorer les nombreuses voies d’évolution disponibles. Le fait que vous puissiez transférer les Digimon à leurs formes antérieures ne fait qu'ajouter à ce niveau d'expérimentation.

Bien entendu, cette progression rapide est rendue possible par un système de combat rapide. Comme dans les versions précédentes, tout est basé sur du tour par tour, ce qui permet aux joueurs d'activer un nombre croissant de pouvoirs de combat. Mis à part les pics de difficulté occasionnels, il s'agit d'une aventure plutôt décontractée qui peut être simplifiée davantage grâce à l'option de combat automatique de Cyber ??Sleuth. Cela devient particulièrement utile lorsque vous souhaitez renforcer votre équipe avant un dur combat de boss. C'est une approche amusante de la formule JRPG, inspirée sans doute par la façon dont les jeux mobiles ont géré le genre, distribuant des récompenses à un rythme constant. Cela dit, le combat lui-même fait très peu pour innover, reproduisant ce que la franchise Digimon avait déjà fait dans le passé. Quant à la réalisation technique, elle s'avère honnête à défaut d'être bouleversante, il faut en effet rappeler que ce titre est sorti sur PS Vita en premier lieu, avant d'être converti sur PS4 avec très peu de modifications.  Point plus dérangeant pour le public français, le jeu est intégralement en anglais, ce qui découragera peut être les plus jeunes.

VERDICT

-

Bien que les habitués de la série auront davantage de plaisir à découvrir cette récente relance de la série, Digimon Story : Cyber Sleuth est un jeu de rôles accessible à tout le monde. Malgré tout, la formule n'apparaît pas des plus novatrices et est parfois confronté à des maladresses de design.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés