Alekhine's Gun
Plate-forme : PlayStation 4 - PC - Xbox One
Date de sortie : 25 Mars 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

Après une gestation difficile, la suite spirituelle de Death to Spies est enfin disponible.

Une suite attendue.

Débuté en 2010, le jeu Death to Spies 3 : Ghost of Moscow aura connu un développement pour le moins erratique. Après avoir été lâché par son éditeur 1C, le projet a été repris l'an dernier par Maximum Games, responsable de ce renommage. Ce titre d'action/infiltration prend place durant les années 1960, où l'Agent Alekhine, ex-assassin du KGB, est chargé d'éliminer les conspirateurs avec l'aide de la CIA. L'intrigue vous propose de visiter 11 niveaux à travers les États-Unis, l'Europe et Cuba, dans une aventure non linéaire. Professionnel entraîné et rodé aux opérations les plus périlleuses, vous allez devoir accomplir différentes missions en territoire ennemi comme le vol de documents, l'élimination d'officiers ennemis ou de hauts dignitaires, le kidnapping ou le sabotage. Le concept n'a pas vraiment évolué depuis le premier épisode, mais l'intelligence artificielle s'avère un peu plus souple et la difficulté demeure dans la lignée de son prédécesseur. N'allez pas croire que les soldats ennemis soient devenus idiots, mais les développeurs d'Haggard Games ont plutôt rééquilibré l'ensemble, ce qui n'est pas un mal. Cependant, il faudra toujours se la jouer discret,  c'est à dire assommer les gardes ou les chloroformer, cacher les corps (une constante dans ce genre de jeu), mais aussi se grimer en agent ennemi. Mais attention justement à votre uniforme. S'il s'avère entaché de sang, les gardes vont trouver cela suspect et risquent de vous arrêter. Même chose si vous n'avez pas la bonne arme ! Une fois repéré, il est très difficile de s'en sortir indemne.

Plusieurs moyens sont possibles pour accomplir ses objectifs,  et il faut savoir que chaque mission dure environ deux heures, ce qui promet une longue durée de vie. Aucun indicateur ne sera présent à l'écran pour vous indiquer la marche à suivre, excepté une maigre boussole, ni même de santé se restaurant automatiquement. Une production pensée à l'ancienne, et qui a disposé d'un budget très restreint. Malgré tout, votre arsenal est plutôt efficace, allant des classiques armes à feu, en passant par le poison ou encore la corde de piano. Avant chaque niveau, il faudra d'ailleurs choisir votre attirail, et une sorte d'instinct vous aiguillera parfois sur la suite des événements.

Une réalisation d'un autre âge.

Le manque de moyens financiers se ressent dans la réalisation technique, loin des standards actuels (surtout les textures), mais un effort certain a été porté aux différents décors, afin de constituer une reproduction historique crédible.  Face au nouvel épisode de Hitman, disponible simultanément, la différence saute indéniablement aux yeux,  heureusement les décors demeurent variés et l'aventure vous enverra aux quatre coins du monde. Les cinématiques sont quant à elles représentées sous forme de BD, un peu à l'instar de Max Payne. L'animation des personnages reste assez raide et les bugs de collisions sont légion. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play.

Le nombre de missions se veut satisfaisant, le challenge étant au rendez-vous. Cela ajoute une dose de réalisme par rapport à la concurrence, et le gameplay est de plus assez ouvert, ce qui ne gâche rien. En revanche, la traduction française demeure très aléatoire. La bande son est efficace, avec des thèmes musicaux de qualité et des bruitages réalistes. Les doublages anglais sont souvent savoureux. A noter que le jeu n'est pas disponible en édition physique en France, mais il est possible de se la procurer dans certains pays européens (Grande-Bretagne, Belgique, etc).

VERDICT

-

Alekhine's Gun est un d'action-infiltration très sympathique et plutôt réaliste, mais également particulièrement difficile. Malgré une foule de problèmes techniques, le titre demeure très agréable à parcourir, même si la traduction française demeure très aléatoire, et assure un bon challenge. Les férus du genre apprécieront.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés