Dragon Quest Heroes II
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation 3 - PlayStation Vita
Date de sortie : 28 Avril 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7.5/10

Ramenez la paix dans un monde autrefois tranquille rempli de monstres et de combats épiques dans Dragon Quest Heroes II.

Retour au front.

Dragon Quest Heroes II reprend une formule bien connue des adaptes des Dynasty et Samurai Warriors. Lancé dans les combats, on s'apercevra qu'il n'y a toujours pas de vrais niveaux, mais on se retrouve cette fois dans un simili openworld (à l'image de NieR Automata), avec un hub central regroupant six zones. Le scénario ne se base sur aucun épisode de la série Dragon Quest, mais nous livre une histoire inédite : Il y a bien longtemps, une longue et horrible guerre fit rage. Lorsqu'elle se termina enfin, les peuples du monde entier firent la promesse solennelle de ne plus jamais s'affronter. Le monde fut divisé en sept royaumes, et la paix régna durant mille ans. Un jour, Lazare et Thérésa, cousins et apprentis chevaliers, se retrouvent dans le royaume de Nautys, bien loin de leur Dunis natal. Ils ne se doutent pas un seul instant que l'armée dunisienne, menée par leur vieil ami le prince César, est sur le point de lancer une invasion. Le monde bascule dans le chaos, mettant fin à cette longue et heureuse période de paix. Avec l'aide de l’émissaire du Haut roi, nos deux cousins se mettent en route pour Accordia, où ils doivent rencontrer le Souverain suprême des Sept royaumes afin de trouver une solution et de rétablir la paix dans le monde ! En incarnant Lazare ou Thérésa, vous pourrez combattre aux côtés d'une quinzaine de personnages familiers tout droit sortis des opus précédents (Alina, Bianca, Yangus, etc) afin de rétablir l'ordre dans le royaume et d'apaiser les hordes de monstres déchaînés ! Il faudra toutefois plus que de la force pure pour défaire ces monstres, et vous pourrez invoquer vos propres monstres grâce aux Médailles de monstres (et même les incarner), améliorer votre équipement et vos accessoires en trouvant des objets mais aussi personnaliser les aptitudes de vos personnages afin de vaincre les adversaires les plus redoutables. On trouvera également des séquences de plate-forme et des QTE destinées à vous simplifier la tâche (à la fois lors des combats mais aussi pour passer un obstacle), mais la plupart des missions vous demanderont de protéger des cibles tout en éliminant les centaines d'ennemis présents à l'écran.

La mise en scène s'en sort efficacement, avec des cinématiques très stylisées, et une débauche d'effets spéciaux (notamment lorsque vous lancez le mode Haute Tension, lorsque la jauge est pleine). Comme à l'accoutumée, de nombreux éléments pourront également être recueillis sur le champ de bataille, permettant de gagner des récompenses. Certains boss s'avèrent particulièrement retors, et quelques passages dignes de tower defense ont été intégrés. Notons que les personnages glaneront de l'expérience tout au long de la partie, que les héros Lazare et Thérésa peuvent changer leur spécialité au cours de la partie (au détriment de leur niveau), et qu'il sera même possible de refaire les missions déjà parcourus en solo. Huit personnages jouables supplémentaires feront également leur apparition dans le tout nouveau mode multijoueur, où quatre joueurs pourront s'allier en ligne dans les Dédales pour anéantir des hordes de monstres dans les donjons dimensionnels et des combats liés à l'histoire. On notera également la possibilité de faire les missions du scénario en coopération à deux en ligne.

Une réalisation à la hauteur ?

Disponible sur PS4, PS3 et PS Vita au Japon, Dragon Quest Heroes II affiche malgré tout une réalisation satisfaisante. Les personnages s'avèrent très bien modélisés, les décors assez variés (bien que parfois vides), et les mouvements apparaissent dignes d'un dessin animé. Excepté un nombre d'ennemis affiché à l'écran plus conséquent, les différences entre les éditions PS3 et PS4 demeurent cependant assez limité, si ce n'est des textures plus fines et le support du 1080p. L'intelligence artificielle s'en sort plutôt bien, mais nous réserve parfois d'étonnantes surprises. La prise en main est hautement arcade, et le titre est très rustre, mais pouvait-il en être autrement ? Néanmoins, on regrettera la lenteur de l'évolution de statistiques des personnages, chaque combat apporte peu d'expérience. En outre, lors des combats aériens, la caméra se montre parfois très instable (heureusement un système de ciblage automatique des ennemis est présent).

Enfin, d'un point de vue musical, on retrouve heureusement la possibilité de choisir les doublages japonais (les textes écrans sont en français), tandis que la bande son est essentiellement composée de rock et de pop plutôt honorable. La campagne principale occupera une petite vingtaine d'heures, alors que les missions annexes permettront de retrouver d'autres personnages jouables. Mais Dragon Quest Heroes II se caractérise aussi par des avatars vraiment différents les uns des autres, ce qui permet d'éviter la répétitivité de certains Musou. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, mais il est parfois difficile d'y voir quelque chose tant les ennemis sont nombreux à l'écran. A noter que cette édition européenne comporte tous les contenus téléchargeables supplémentaires sortis à la suite de la version nippone du jeu.

VERDICT

-

Même s'il n'innove pas beaucoup, Dragon Quest Heroes II est un jeu d'action assurément dynamique. Cet épisode n'a pas sombré dans le beat'em all de masse trop lénifiant, contrairement à bon nombre de "Warriors". La réalisation technique s'avère particulièrement colorée, le mode multijoueurs est sympathique (bien qu'un peu désert) et l'aventure se parcourt sans déplaisir.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés