The King of Fighters XIV
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 26 Août 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Cinq ans après son prédécesseur, The King of Fighters marque un retour attendu;

Un retour attendu.

Après cinq ans d'absence, la série The King of Fighters revient enfin sur consoles. Les développeurs de SNK ont décidé d'étoffer le casting de combattants, en allant chercher des personnages d'autres séries, comme Fatal Fury et Art of Fighting, soit un total de 50 combattants (contre 33 dans KOF XIII) accessibles en majorité d'emblée (deux sont à débloquer dans le mode Histoire, à savoir Antonov et Verse). Outre le traditionnel mode Arcade, que l'on pourra terminer en moins de dix minutes, on retrouvera naturellement le Versus (en combat 1 contre 1 ou en équipe 3 contre 3), une option Tutoriel qui permettra de découvrir les nouveaux coups, un mode Entraînement, un mode Histoire nous intéressant au passé des personnages, ainsi qu'un mode Mission comportant des combats de survie, des contre la montre, ou des matchs durant lesquels il faudra utiliser certains combos uniquement. Quant au mode en ligne, il n'est pas vraiment stable, malgré la sortie d'un correctif sur PS3.

Côté combats, on retrouve une variante EX pour certains coups, qui peuvent être lancés lorsqu'une jauge est remplie. Quant à l'Hyper drive, il permet d'entourer le personnage d'une sorte d'aura, nécessaire au lancement des NEO MAX, des attaques assez impressionnantes. Les Climax Cancels permettent d'enchaîner les coups spéciaux pour créer des combos destructeurs. Une nouvelle fonction RUSH a été ajoutée pour aider les novices à déclencher des combos. Le titre de SNK comporte de nombreux contres défensifs, esquives ou attaques pouvant briser la défense adverse, un très bon point à l'heure où le gameplay des jeux de combat tend à se simplifier. A noter qu'un patch est disponible pour supporter les pads Arcade PS3. Une mise à jour qui a été conçu par Peter Bartholow, producteur chez Lab Zero Games (Skull Girls).

Une réalisation perfectible ?

KOF XIV a heureusement conservé un cheminement 2D, grande force de la série. Le graphisme hélas accuse des années de retard. On se croirait revenu aux débuts de la PS3, avec des personnages demeurant quelque peu pixellisés, des décors colorés mais peu détaillés, et des cinématiques très simplettes. Une vingtaine d'arènes a été intégrée, ce qui laisse un choix beaucoup plus large qu'auparavant.  Les animations s'avèrent d'une grande fluidité et le gameplay a conservé tout son panache malgré les années. Chaque personnage dispose d'un certain nombre de coups : On retrouvera bien sur les fameux quarts de cercle arrachant les mains sur les plate-formes actuelles et un contrôle globalement satisfaisant. La jouabilité est très accessible cependant, mais on pourra par contre regretter une traduction française encore approximative. Enfin, la bande son est assez dynamique, avec des thèmes électro/punk/rock sympathiques, mais une orchestration qui manque parfois de précision . Les doublages japonais s'avèrent assez convaincants, et le haut parleur de la Dual Shock 4 est utilisé lorsque votre personnage se prend un choc important.

Le mode Online est beaucoup plus exhaustif que celui de KOF XIII. On y retrouve du Versus classique en 3 contre 3 sous forme de tournois avec élimination (Party Battle), un mode 1 contre 1 en combat rapide, et enfin une option en équipe 3 contre 3 au sein duquel chaque protagoniste dirige un personnage.  Il y a également une possibilité d'assister en tant que spectateur aux affrontements (six spectateurs pour six combattants). PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, et la prise en main y demeure efficace.

VERDICT

-

The King of Fighters XIV apparait comme un jeu de combat exhaustif et relativement dynamique. Le titre de SNK réjouira les amateurs du genre, en dépit d'une réalisation graphique en deça des standards actuels. Même si le mode histoire est un peu court, la partie en ligne assurera de longues heures de jeu sur la Toile.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés