Mark McMorris Infinite Air
Plate-forme : PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 28 Octobre 2016
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

Maximum Games nous propose un jeu de snowboard sur consoles, avec le sportif Mark McMorris en tête d'affiche.

Tout schuss

Conçu par HB Studios (Rugby 16), Mark McMorris Infinite Air est donc le premier jeu de snowboard disponible sur la génération de consoles actuelle. Un genre plus aussi populaire que du temps des supports 32/64 bits, mais qui tente un retour en force avec trois jeux en cette fin d'année 2016.  Dans ce titre, vous débutez un peu hagard dans un environnement assez massif, et vous commencez à surfer sans explication évidente. Il y a des événements et de didacticiels pour apprendre à réaliser les fameux tricks, mais vous êtes seul face à vous même, et la moindre erreur se paie cash. En cas d'avarie, vous pourrez soit repartir dans l'hélicoptère, soit sur le lieu exact de votre chute, ce qui n'est pas sans poser quelques bugs de collision. Bien que les contrôles soient en apparence très abordables, ils ne se comportent pas toujours comme souhaités. Une simple figure, telle qu'une rotation, relève de la gageure.

Le titre tient finalement plus de la simulation que du jeu d'arcade. On pourrait même dire qu'Infinite Air se veut le pendant de Skate 3 sur la poudreuse. Tout est une question de précision, et ceux qui cherchent de la profondeur pourront la trouver ici. La montagne principale est générée aléatoirement par la console, et s'avère très isolée, pour ne pas dire ennuyeuse. Il n'y a aucune trace de vie à proximité. L'éditeur du mode créatif est très intuitif, et vous pourrez partager vos tracés sur la toile, et bien sur concourir sur ceux des autres joueurs. Reste qu'à l'heure actuelle la communauté est très (très) réduite.

Une réalisation efficace ?

Sur le plan technique, Infinite Air affiche un graphisme assez efficace. La déformation de la neige est bien gérée, mais le monde parcouru est très froid (tant au propre qu'au figuré) et il en ressort une atmosphère très artificielle. Les animations sont excellentes jusqu'à ce que la physique entre en jeu et affiche un comportement plus erratique. Même chose pour la neige, parfois pas aussi solide qu'escomptée. La prise en main demande de la patience, sachant que peu de touches sont finalement utilisées. Le stick analogique gauche permet de se déplacer, le stick analogique droit sert à se cambrer, tandis que les gâchettes latérales L2/R2 sont requises pour les tricks. La bande son mêle rock alternatif, électro nerveuse et quelques dubsteps corrects. Les bruitages sont assez minimalistes, mais pouvait-il en être autrement avec ce monde si désertique ? A noter une traduction française un peu aléatoire elle aussi, avec des termes pas toujours localisés, et pourtant le développeur est canadien.

Infinite Air propose un contenu assez honorables avec de nombreux défis (hebdomadaires ou non), des circuits, et même du multijoueurs en ligne (à deux seulement). Les amateurs du genre trouveront également des tracés hors-piste, du Half-Pipe et même des compétitions de sauts. Il n'en demeure pas moins que la gestion des points manque de réalisme et parfois une figure ridicule sera mieux récompensée qu'un trick compliqué. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, mais la prise en main n'apparaît pas très confortable à cause justement de l'absence de deux gâchettes latérales.

VERDICT

-

Mark McMorris Infinite Air est un jeu de snowboard assez complet et qui opte pour une approche simulation de bon aloi. Le gros problème du titre est son manque de fun, du à une prise en main assez délicate et surtout un monde aseptisé au possible. Difficile de le recommander à un tel prix, sachant que Steep arrive bientôt, et qu'un free to play nommé Snow est également en préparation.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés