Rez Infinite
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 26 Octobre 2016
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Shoot'em up
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Rez accueille une nouvelle version sur PS4, également compatible avec la VR.

2001, l'odyssée de l'espace.

Sorti il y a quinze ans sur Dreamcast et PlayStation 2, Rez accueille une version remastérisée sur PlayStation 4, compatible également avec le PlayStation VR. Développé par Enhance Games, le titre vous propose d'incarner un pirate informatique cherchant à s'infiltrer dans un réseau ultra sécurisé afin de délivrer une mystérieuse jeune femme nommée Eden. A l'image de Panzer Dragoon, Rez Infinite est un rail shooter en 3D, c'est à dire que vous ne dirigez pas directement le personnage mais seulement le viseur. Il est toutefois possible de verrouiller un certain nombre d'ennemis (huit maximum) pour effectuer un combo, tout en sachant que chaque ennemi locké ou éliminé produit un son qui se greffe sur la musique de fond. Il faut savoir que le jeu fait référence à un trouble neurologique appelé synesthésie, un procédé qui consiste à un mélange des sens. Au cours de la progression, le hacker, représenté sous la forme d'un être humanoïde métallisé parcourant le cyberespace, rencontrera de multiples adversaires et il faudra avoir des réflexes affutés pour ne pas succomber d'entrée. Manette en main, on retrouve un concept assez limpide. Le stick analogique gauche permet de diriger un curseur, tandis qu'il suffit d'appuyer sur un bouton pour verrouiller une ou plusieurs cibles. Cette mouture comporte également la toute nouvelle "Zone X", dans laquelle vous pourrez déplacer directement le personnage, et qui dispose d'une réalisation graphique supérieure à tous les autres niveaux. Un aperçu de ce que pourrait être un Rez 2.0 si un tel projet voyait le jour.

Rez Infinite propose également une partie VR, jouable non seulement à la Dual Shock 4, mais également au PlayStation Move. Il est également permis de viser directement en bougeant la tête grâce au "head tracking" (attention aux cervicales). On retrouve également deux options de sensibilité en réalité virtuelle, le mode standard et dynamique. Le premier permet un jeu classique avec une caméra normale, avec la seconde, les mouvements de caméra évolueront suivant la situation pour suivre les mouvements des ennemis. Un léger sentiment de motion sickness sera néanmoins perceptible.

Psychédéliquement votre

Sur le plan graphique, Rez Infinite affiche un style unique, inspiré du travail du peintre Wassily Kandinsky. D'aucuns trouveront peut être le trip visuel un peu trop extrême, mais le visuel dégage un charme certain, et une agréable folie. PS4 oblige, les graphismes ont été remastérisés en 1080p (et 4K sur la PS4 Pro), et l'animation tourne à présent en 60 fps. La Zone X s'avère beaucoup plus en phase avec les standards actuels, tournant pour sa part sur l'Unreal Engine 4, avec de très jolis effets de particules. Forcément, la bande son du jeu, mise à niveau par Iam8bit est excellente (compatible 7.1), et comme dans beaucoup de jeux de Tetsuya Mizuguchi, la musique évolue en fonction de l'action à l'écran. Le seul bémol viendra sans doute de la durée de vie, car l'aventure peut se terminer en seulement trois heures (cinq niveaux étant seulement intégrés + la fameuse Zone X). Les affrontements contre les boss ne sont pas trop compliqués et d'un point de vue général, le challenge a été réduit depuis la mouture d'origine. Après le mode normal, on trouve un mode Voyage permettant d'effectuer tous les niveaux d'une traite. A noter qu'une version physique du jeu est disponible exclusivement sur la boutique en ligne www.iam8bit.com au tarif de 39,99 dollars. Les collectionneurs apprécieront, même si aucun bonus n'est présent dans le boitier, pas même un manuel papier.

VERDICT

-

Rez Infinite est un shoot'em up expérimental qui ne plaira pas à tout le monde, du fait de son univers très techno, mais les joueurs les moins hermétiques découvriront un titre d'une rare richesse sonore et un concept toujours aussi dynamique malgré les années. Même sans VR, ce portage s'avère séduisant, d'autant que la Zone X, tournant sur l'Unteal Engine 4, offre un aperçu de ce que donnerait une suite inédite.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés