Our World is Ended
Plate-forme : PlayStation 4 - Nintendo Switch
Date de sortie : 18 Avril 2019
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Explorez une reconstitution fidèle d'Asakusa, un des quartiers les plus emblématiques de Tokyo, dans un monde entre réalité et fiction.

Réel trop réel.

Le genre de la science-fiction a toujours été l'un des meilleurs pour les visual novel et nous allons parler aujourd'hui d'un nouveau représentant : Our World is Ended. En fait, le titre a déjà été publié en 2017 sur PlayStation Vita, mais uniquement au Japon. Heureusement, nous, ouvons maintenant en profiter grâce à la récente localisation anglaise de PQube. Reprenant le thème de la réalité augmentée et d'un monde virtuel hypothétique, nous explorons les possibilités qui vous sont offertes dans une dimension à la frontière entre l'onirique et le plausible. L'intrigue est assez simple : les membres d'une société de développement de jeux vidéo, appelée Judgment 7, veulent créer quelque chose de vraiment innovant. Leur chef, qui porte le pseudonyme d'Owari Sekai, parvient à programmer un logiciel potentiellement dangereux, capable d'élargir et de modifier la réalité environnante, en se basant sur le concept de réalité augmentée. En portant un casque avec visière et en récitant la commande vocale appropriée, vous pouvez accéder au Nouveau Monde, qui n'est rien de plus qu'une reconstruction assez fidèle d'Asakusa, un des quartiers les plus emblématiques de Tokyo. Nous jouerons le rôle du nouveau venu Reiji Gozen, qui devra résoudre le mystère derrière le monde virtuel qui sèmera la panique dans la vie réelle.

Our World is Ended traite donc des risques de la numérisation progressive et expose au cours de sa narration les drames et les peurs intérieures des sept membres de Judgement 7. Comme si cela ne suffisait pas, de manière cohérente avec le style de nombreux romans visuels, nous pourrons profiter de différentes fins en fonction de nos choix. Cet élément donne sans doute une plus grande longévité au titre et permet de mieux développer certains personnages. En fait, le jeu peut durer environ 40 heures, ce qui reste indicatif selon votre niveau de lecture. Il nous a fallu environ 27 heures pour obtenir toutes les fins avec un taux de lecture assez rapide et en utilisant la fonction de saut si nécessaire. En moyenne, 30 à 40 heures sont en fait nécessaires pour mener à bien Our World is Ended.

Un mélange de sous-genres

Our World is Ended commence dès le départ par une alternance d'éléments comiques et tragiques, considérés dans la perspective du monde virtuel que nous explorerons au fur et à mesure de notre parcours. Cela crée un fort contraste entre les scènes "ecchi" et comiques et les situations plus dramatiques ou mélancoliques, qui seront certainement présentes. L'influence du harem est inéluctable et confirme sa forte présence, comme en témoignent les différentes références faites par les personnages à d'autres genres tels que les light novels, où de telles situations sont assez fréquentes. Beaucoup pourraient critiquer la présence d'éléments comiques, mais nous ne sommes pas du tout d'accord. Dans un tel titre, ce type d'humour va de pair avec les situations proposées et surtout avec le style des autres romans visuels de type science-fiction.

Une des choses qui nous fascine le plus dans les romans visuels est l'interface utilisateur. Dans ce cas précis, elle est très claire et raffinée, y compris les fonctions habituelles d'auto et de saut à l'écran. En ouvrant le menu principal à la place, nous trouvons les options habituelles typiques du genre, mais pour ce qui est surprenant, c'est leur présentation et leur disposition à l'écran. La présence de 87 emplacements pour pouvoir sauvegarder les données est très pratique et compense le besoin de vouloir revenir en arrière pour essayer d'autres réponses et en savourer les conséquences. Comme toujours, vous pouvez utiliser des sauvegardes rapides ou automatiques pour faciliter davantage notre expérience de jeu. Une option bien faite est sans doute "Help", c'est-à-dire le guide du jeu, qui énonce encore plus clairement tout ce qu'il y a à savoir pour tirer le meilleur parti du menu.

Une réalisation agréable.

Le système de Sélection de l'âme caractérise Our World is Ended. En réalité, ce n'est pas quelque chose d'étrange ou d'excessivement particulier, puisque nous allons visualiser ce qui se trouve dans la tête de Reiji et nous pouvons choisir la réponse la plus appropriée en fonction de la situation. Évidemment, il est aussi possible de ne rien choisir et de continuer à ne pas répondre ! Il y aura aussi les choix traditionnels à l'écran, ce qui affectera aussi le branchement de l'histoire et notre relation avec certains personnages. Ce système n'est pas si original en fin de compte, mais il parvient à bien s'intégrer dans le récit et à enrichir le côté comique qui est prépondérant. Our World is Ended ne présente pas de gros défauts techniques, mais il faut souligner quelques lacunes. Par exemple, le chargement de certains textes prend quelques secondes, à la fois en lecture normale et en mode skip. Un autre défaut facilement évident est la localisation en anglais, qui montre ici et là des erreurs grammaticales dues à un manque de révision finale. Cela dit, elles n'affectent pas beaucoup la compréhension du texte mais il conviendrait d'y remédier. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, la PS4 Pro n'est quant à elle pas du tout pris en charge.

Une des forces de ce roman sont précisément les modèles 2D des personnages, soignés et visiblement agréables, surtout au niveau de l'expression. Le character design est réalisé par Eiri Shirai, dont l'œuvre la plus connue est Grimgar, une adaptation animée d'un light novel. La création des scénarios et des décors a été confiée à Taro Achi, qui a été récompensé dans le passé pour la série Boku no Chi ou Suwanaide. Our World is Ended conserve une bande sonore très respectable faite par Exit Tunes. Même si ce n'est pas quelque chose de magistral ou d'excessivement unique, nous l'aimons assez et elle remplit sa fonction atmosphérique. La seule critique que nous pouvons formuler est que nous aurions souhaité une bande sonore plus cohérente et peut-être plus entendue dans certaines parties, mais elle n'est pas trop lourde pour affecter le vote final. Précisons néanmoins qu'une version améliorée du titre Our World is Ended est sortie au Japon le 28 février 2019, avec environ 30% d'intrigue en plus et deux nouveaux personnages qui viendront s'ajouter au casting principal. Malheureusement, notre version occidentale est basée sur l'ancienne édition.

VERDICT

-

Our World is Ended est définitivement un excellent visual novel. Bien que le côté comique ne convienne pas à tout le monde, l'aspect dramatique placé dans un contexte de science-fiction et les superbes modèles 2D sont pour nous les forces de ce titre. Combinez cela avec un doublage de qualité et des fins multiples et vous obtiendrez un titre qui saura vous divertir.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés