Heavy Fire : Red Shadow
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 28 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

Heavy Fire est un jeu de tir basé sur un système de tourelle. Exit le rail shooter, cette formule est-elle plus convaincante ?

La série Heavy Fire a été lancée à la base sur WiiWare, avant de connaître de multiples déclinaisons sur consoles et PC. Pour cet épisode, le studio Teyon a laissé la place à un autre studio polonais, Anshar, qui a choisi de faire évoluer le concept.  Heavy Fire : Red Shadow n'est plus un rail shooter mais plutôt un defense shooter. En effet, vous ne vous déplacer pas durant les stages mais devez assurer les défense de la base à 360° coincé derrière une tourelle (d'où un support PlayStation VR) dans une campagne de huit niveaux ou un mode sans fin. Dans un avenir pas si lointain, les tensions entre une Corée du Nord audacieuse et les États-Unis ont dépassées leur point de rupture. Dans Heavy Fire : Red Shadow, les joueurs portent les bottes en lambeaux du sergent Will, qui a survécu de justesse à une attaque de missiles nord-coréens contre Guam visant à détruire ses défenses, et qui se retrouve maintenant seul pour tenter de repousser un raid nord-coréen de grande envergure. Bref, Will doit tirer sur un groupe de polygones ressemblant à des soldats, des camions et des pontons. Il ne s'agit pas seulement de tirer avec une mitrailleuse montée, mais également de lancer des roquettes et de faire appel à des unités d'appui telles que des troupes et des frappes aériennes. Il existe également des améliorations permanentes permettant aux joueurs de faire des choses comme augmenter les dégâts des unités de soutien ou faire en sorte que le canon principal n'ait jamais besoin d'être rechargé. Cette action se déroule sur quatre stages répartis en missions de jour et de nuit (soit un total de huit), chaque mission offrant trois étapes.

Il faut environ quatre heures pour terminer le tout et les trophées sont généreux. Le concept n'est pas si mauvais, mais les points de compétence sont distribués avec une telle régularité que vous avez tellement de bonus de dégâts et de santé que le fait de terminer une mission ressemblait à une formalité. Le bruit des armes est assez réaliste, mais manque cruellement d'intensité (on a souvent l'impression de tirer avec un silencieux !), la musique est très discrète, et la progression s'avère très encadrée. Sur le plan technique, le jeu demeure très fade. Le graphisme n'est pas vraiment emballant, les éclairages assez sommaires, et les textures nous replongent dix ans en arrière. Déjà très perfectible sur PS3, Heavy Fire ne s'est pas du tout amélioré sur PlayStation 4. Heureusement, la localisation des dégâts est assez précise et les commandes s'avèrent plutôt convaincantes. Aucun mode multijoueurs ne répond à l'appel cette fois-ci, ni de support PS4 Pro. Jouer sur PS Vita est en revanche possible en Remote Play.

VERDICT

-

Heavy Fire: Red Shadow fait évoluer la série vers une direction encore moins plaisante que les précédents. En effet, le jeu abandonne le tir sur rails au profit de la défense sur rails, par conséquent les seuls déplacements que vous pourrez accomplir seront de vous tourner pour abattre les vagues d'ennemis venant de tous les côtés. La réalisation est pantouflarde à souhait et le gameplay lorgne dangereusement vers le tir aux pigeons tant vous devenez rapidement surpuissant sur le champ de bataille. Alors oui c'est drôle pendant un certain laps de temps mais certainement pas à 30€.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés