Root Film
Plate-forme : PlayStation 4 - Nintendo Switch
Date de sortie : 19 Mars 2021
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Root Film est un jeu d'aventure palpitant empruntant des éléments aux visual novels.

Lumière, appareil photo, mystère !?

Les événements de Root Film se déroulent en suivant le protagoniste Rintaro Yagumo, un réalisateur novice qui reçoit une excellente occasion de réaliser le reboot d'une série mystérieuse pour une grande chaîne de télévision. Ce à quoi il ne s'attendait pas, c'est qu'il serait lui-même pris au milieu d'un dangereux mystère. Dès le début du jeu, nous sommes présentés au protagoniste susmentionné, qui utilise le pseudonyme de Max Yagumo, et à sa fidèle assistante et éditrice, Aine Magari. Dans les premières scènes, on nous dit qu'elle est humble et agit souvent comme une brute, ce qui reflète l'excellente qualité de ce jeu: les personnages sont bien construits. Il n'est pas rare de se retrouver dans ce genre de jeux avec des personnages peu charismatiques, dont l'objectif est uniquement de remplir des rôles et de faire avancer l'histoire. Ce n'est pas le cas avec Root Film. Vous pouvez ressentir l'effort de donner un arrière-plan aux personnages, vous sentez que chacun d'entre eux, protagonistes principaux et accompagnants, a des intentions et des idéaux dans ses actions et ses discours, ce qui rend l'expérience dans son ensemble pas très mécanique. Après la brève introduction des personnages et de leur vie, nous sommes présentés à l'intrigue de base de Root Film.

Notre protagoniste, Max Yagumo, accepte donc de produire "Le mystère de Shimane", un projet qui n'est pas vraiment simple à gérer. Le gros problème est que dix ans plus tôt, il y avait une tentative de produire cette même série, qui dans ce cas a abouti à une tragédie. Donc, comme condition pour gagner cette grande chance d'avancement de carrière, Yagumo devra enquêter et découvrir en quoi la tragédie était suffisamment grande pour empêcher l'enregistrement précédent. Un autre facteur très fluide est la façon dont nous jouons à Root Film. En général, plusieurs scénarios seront mis à votre disposition pour que vous puissiez les explorer, et vous êtes libre d'explorer ces endroits dans l'ordre de votre choix. Dans la plupart des situations, cela rend l'exploration plus organique, même si elle n'est pas vraiment innovante. Au cours des investigations, certains dialogues indispensables à la résolution de l'affaire activeront la mécanique de la «synesthésie», où le protagoniste enregistrera les informations du dialogue pour les utiliser comme argument dans les débats futurs.

Une réalisation soignée.

La partie visuelle est certainement un autre point fort de Root Film. Bien qu'il n'ait pas une grande variété de cadres, ils sont tous extrêmement bien faits et stylisés. Les personnages ont également des styles distincts et créatifs, ce qui vous donne envie de regarder les détails du jeu dans chaque image. Une autre situation très intéressante du jeu est qu'il reproduit de nombreux endroits réels au Japon, ce qui est incroyable d'un point de vue design, et très cool aussi pour tous les passionnés du Pays du Soleil Levant qui peuvent connaître un peu plus de lieux et leur culture de manière très immersive. De nombreuses références sont également présentes, allant de la culture pop japonaise, à la mythologie et à l'histoire de cette riche culture. L'une des caractéristiques que l'on peut mal voir vient de l'une des qualités du jeu, à cause de l'exploration qui vous met à l'aise, parfois vous pouvez vous sentir perdu dans les endroits à visiter ou revisiter ensuite, et dans certaines situations nous avons plus de 10 options pour les endroits où aller, la recherche peut donc prendre un temps considérable. Root Film a également de longues périodes de calme. Ce n'était pas un problème si vous aimez les dialogues, la façon dont ils sont faits et le rythme qui a été mené, mais ce qui pourrait être plus regrettable est le fait que le jeu est totalement en anglais (les doublages sont eux en japonais).

Pour ceux qui sont habitués à la recherche de roman visuel, un problème possible qui peut apparaître mais être facilement surmonté avec le temps est la difficulté des premiers débats, qui semblent un peu simples, mais s'améliorent à mesure que la complexité des cas augmente.Comme il s'agit d'une aventure textuelle, la partie «action» de ce jeu se déroule à travers des débats. Dans certains moments du jeu, vous aurez une confrontation directe des arguments avec un personnage pour élaborer le cas et vous devrez revoir les arguments recueillis lors de l'enquête pour répondre à chaque étape du débat. Lorsque vous frappez un argument, une barre de frappe se remplit, vous rapprochant de la fermeture du dossier. De même, si vous manquez un argument, une autre barre "d'erreur" se remplit, ce qui peut aboutir à la perte de la discussion si elle atteint son maximum avant la première mesure. Lorsque l'affaire est terminée, de nouvelles parties de l'histoire s'ouvrent. Après le premier cas du protagoniste, vous publiez une série parallèle de chapitres mettant en vedette Hiro, une protagoniste féminine qui a sa propre route. Au fur et à mesure des progrès, de nouvelles parties des deux histoires sont déverrouillées et se complètent petit à petit.

VERDICT

-

Root Film est un excellent jeu pour ceux qui aiment les romans visuels, mais il est fondamentalement essentiel que vous appréciiez le genre pour profiter de l'expérience, car pour les non habitués, le rythme du jeu est assez lent. En retour, les débutants seront les bienvenus, car la courbe de difficulté des cas et des débats est bien pensée pour que tous les types de joueurs puissent en profiter.  Si vous pouvez apprécier le rythme, Root Film est un très bon choix. Le design du jeu est très beau et créatif, les personnages sont captivants et les débats sont intéressants.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés