Mortal Kombat 11 : Aftermath
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 26 Mai 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Des alliés inattendus et des ennemis familiers s'unissent pour forger une nouvelle histoire dans Mortal Kombat 11 : Aftermath.

Une extension cinématographique de l'histoire de Mortal Kombat 11.

L'histoire de Mortal Kombat 11 : Aftermath commence immédiatement après la fin du scénario de Mortal Kombat 11. Liu Kang, qui a maintenant été promu au rang de dieu, et Raiden sont sur le point de commencer à créer une nouvelle ligne de temps. Cependant, ils sont arrêtés par nul autre que Shang Tsung, accompagné de Fujin et Nightwolf. Le sorcier raconte que sans la couronne de Kronika, il n'est pas possible de réinitialiser la chronologie. Ainsi, les bons et les méchants travaillent ensemble pour s'assurer qu'ils ne sont pas tous complètement éloignés du temps et de l'espace. Oui, Aftermath ne vous donne pas une histoire à laquelle vous pourriez être habitué. En fait, c'est un peu comme une histoire de fans, mais très professionnellement conçue. Les méchants prennent une grande partie de l'attention. Nous n'allons rien révéler, ne vous inquiétez pas. C'est inattendu et en termes d'histoire, les développeurs règlent aussi certains problèmes que Mortal Kombat 11 avait apporté. Par exemple, des personnages comme Erron Black et Baraka ont un peu plus de temps à l'écran, car ils n'ont pas eu ça dans le jeu de base. La différence de puissance entre certains personnages était clairement abusée dans Mortal Kombat 11, mais il y a quelques améliorations ici et là. Le gameplay varie également. Vous aurez les combats classiques, mais vous affronterez aussi deux personnages à la fois (combats de tags) et recevrez parfois l'aide des combattants qui se tiennent normalement prêts pendant les scènes de combat. Sur le plan cinématographique, vous obtiendrez plus de matériel que la plupart des films. Plus de deux heures de scènes cinématique font partie de Mortal Kombat 11 : Aftermath et ce ne sont certainement pas des conversations ennuyeuses entre les personnages principaux. Des batailles massives, vos personnages préférés qui délivrent de gros coups, et les belles images des mondes dans lesquels vous vous trouvez.

En plus des tout nouveaux ajouts à l'histoire, Mortal Kombat 11 : Aftermath sait aussi comment gâter les joueurs avec beaucoup de contenu. Commençons par les trois étoiles du spectacle. Fujin est le dieu du vent, avec des mouvements astucieux et uniques. Il utilise l'élément vent pour faire tourner complètement le joueur. Il peut être difficile à utiliser au début, mais le frère de Raiden a certainement du potentiel. Sheeva, la reine du Shokan, est une vraie bagarreuse et fait preuve d'une force supérieure pour rendre la tâche difficile à ses adversaires. Le fait qu'elle ait quatre bras et qu'elle puisse faire des choses vraiment amusantes avec ses mouvements de grappin est certainement une aide. Enfin, nous avons RoboCop, l'homme d'acier. Il apporte avec lui tout un arsenal d'armes explosives et son matériel est d'une qualité exceptionnelle. Peter Weller revient pour le rôle d'icône et c'est formidable de voir le personnage authentique dans le jeu. Oui, les nouveaux personnages vous donneront certainement beaucoup de plaisir. Mais ce n'est pas tout ce qui est ajouté au jeu de combat des studios NetherRealm. Après tout, les ajouts gratuits font aussi leur chemin vers l'expansion. De nouveaux stages, et pas seulement des inédits, sont ajoutés. Les favoris des fans tels que Dead Pool, Soul Chamber et même une Retrocade peuvent être joués pour tous les joueurs. Vous voulez finir les combattants d'une nouvelle façon ? Sur certaines scènes, cela est possible, car les Stage Fatalities font leur retour. Malheureusement, il n'y en a pas un pour chaque étape, mais bon. Chaque personnage dispose d'une façon unique de terminer un match. Les amitiés reviennent également et elles sont toutes très divertissantes. Mortal Kombat 11 commence à ressembler de plus en plus au jeu ultime Mortal Kombat. Tant de scènes classiques, de finisseurs et de personnages reviennent, qu'il ne reste pas grand-chose à ajouter du passé. Cependant, il y a un petit problème. La mise à jour gratuite apporte des trucs vraiment divertissants, mais pourquoi mettre quarante euros ? La campagne, les trois nouveaux combattants et quelques peaux. C'est très cher, même si la qualité est de grande classe. C'est certainement un peu tordu pour ceux qui ont acheté l'édition finale (pour cent euros, bien sûr), car ils devront de toute façon payer une grosse somme d'argent. Si vous n'avez pas encore  Mortal Kombat 11 chez vous, vous pouvez tout obtenir pour soixante euros. Le jeu de base, le premier Kombat Pack et ses suites. Une très bonne affaire, mais qui pourrait ne pas être tout à fait juste pour la base de fans fidèles qui ont soutenu le jeu dès le premier jour.

VERDICT

-

Mortal Kombat 11 : Aftermath est un grand voyage du début à la fin. En termes de contenu, tout est très bien organisé. De nouveaux personnages, Fujin et Sheeva, viennent compléter la distribution de Mortal Kombat, tandis qu'avec Robocop, vous pourrez assister aux ultimes combats des années 80 contre Terminator. L'histoire d'Aftermath donne une tournure unique au film de série B qu'est Mortal Kombat. Les méchants ont enfin la possibilité de se mettre sous les feux de la rampe, mais Shang Tsung leur vole la vedette. Le personnage n'a jamais été aussi divertissant et l'interprétation du sorcier par Cary-Hiroyuki Tagawa est vraiment sublime. Le seul inconvénient que nous pouvons mentionner est que malgré la qualité élevée, le prix est très élevé. Cela dit, vous pouvez profiter de certaines offres si vous n'avez pas encore de Mortal Kombat 11 chez vous. NetherRealm Studios prouve que Mortal Kombat est au sommet du genre des jeux de combat et nous avons hâte de voir où la série va évoluer.

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés