Mana Khemia : Student Alliance
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 27 Mars 2009
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
RPG
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

Mana Khemia est converti sur PSP, hélas sans grand talent.

Mana Khemia : Student Alliance est en réalité une conversion d'un jeu PS2 nommé Mana Khemia : Alchemists of Al Revis. Développé par Gust (Atelier Iris), ce titre est littéralement ruiné par son aspect technique. En effet, le jeu n'a pas du tout été optimisé pour la PSP, c'est comme si les développeurs avaient copié le code du jeu PS2 directement sur PSP, sans faire de modifications. Eh oui mais ça ne marche pas du tout comme ça un développement sur consoles portables, et il en ressort que Mana Khemia est sans aucun doute le jeu qui souffre le plus de temps de chargements sur le support. Même sur la PSP 3000 (qui dispose de plus de cache que les précédentes versions), le titre est d'une lenteur sans nom. D'ailleurs si vous possédez une PSP première génération (1004), oubliez tout de suite Mana Khemia, puisque le jeu souffre également de plantages sur ce modèle de consoles. Alors oui, Gust a inclut quelques bonus par rapport à l'original, comme des personnages supplémentaires, ou encore de nouveaux objets, mais ce n'est pas grand chose face au manque de soin apparent dont souffre le jeu. Il faut le voir pour le croire, chaque action est ponctuée par des chargements. Vous désirez consulter un menu ? Attendez que cela charge. Vous souhaitez parler à quelqu'un ? Veuillez patienter. Vous demandez à combattre ? Vous avez le temps de faire une pause café. Forcément, on perd rapidement patience.  Non si vous désirez essayer Mana Khemia, un petit jeu de rôles acidulé à souhait un peu dans la veine d'Atelier Iris justement, c'est sur PS2 que cela doit se faire, et non sur PSP.

Sur le plan technique, le jeu propose de jolis graphismes c'est un fait, mais la pauvreté de l'animation ne pousse pas à continuer très longtemps l'aventure. Les musiques sont assez discrètes, tandis que les doublages américains (tout comme les textes) assurent l'essentiel. Quant à la jouabilité, elle se montre très frustrante. Non pas que le panel de commandes soit difficile à mémoriser (il est d'ailleurs identique sur PS2) mais les ralentissements dûs aux chargements incessants font parfois cliquer sur la mauvaise icône, le comble. Quant à l'option permettant de réaliser une semi-installation du jeu sur Memory Stick, c'est encore une fois un bâclage total, puisque neuf fois sur dix, le lecteur UMD sera utilisé lors des chargements. Regrettable, car la durée de vie du jeu dépasse facilement les 60 heures.

VERDICT

-

Mana Khemia manque le coche sur PSP, faute d'une réalisation plus aboutie. Les temps de chargements sont trop fréquents et réguliers, cassant le rythme du jeu qui ne s'en relève jamais. En somme, si le jeu vous intéresse, mieux vaut se tourner vers la version PS2 qui mérite trois points de plus.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés