Full Metal Alchemist Brotherhood
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 11 Juin 2010
Résumé | Test Complet | Images | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


4/10

La série Full Metal Alchemist débarque sur PSP. Avec succès ?

Full Metal Alchemist : Brotherhood est la seconde adaptation du manga d'Hiromu Arakawa. Cette nouvelle série animée se veut plus fidèle à l'histoire et à l'esprit du manga que ne l'avait été le précédent animé qui n'avait respecté que les 4 premiers tomes. Petit rappel historique : Dans le pays d'Amestris, pays où l'alchimie est élevée au rang de science universelle, deux frères, Edward et Alphonse Elric, parcourent le monde à la recherche de la légendaire pierre philosophale. Leur père les ayant quittés eux et leur mère il y a de cela des années, Trisha Elric, meurt quelques années plus tard d'une maladie, laissant ses deux jeunes enfants derrière elle. Quelque temps plus tard, les deux frères tentent de la faire revenir grâce à l'alchimie, bravant la loi qui interdit formellement la transmutation humaine. Ils en payeront le prix fort. Edward, l'aîné, perdra sa jambe gauche, son petit frère son corps tout entier. Ed sacrifiera son bras droit en scellant l'âme de son petit frère Alphonse dans une armure. Edward décide de s'engager dans l'armée à l'âge de 12 ans en tant qu'alchimiste d'État, réussit l'examen haut la main et obtient son nom d'alchimiste, le Fullmetal. Avec les avantages d'alchimiste d'Etat et leurs recherches, les deux frères chercheront au risque de leur vie la pierre qui leur rendra ce qu'ils ont perdu, mais le secret de la pierre philosophale est bien gardé.

Signé Namco Bandai, le titre met donc en scène Edward et Alphone Elric, dans un mode Histoire assez fidèle au manga. D'autres personnages seront présents, mais il faudra les débloquer. Sur le plan technique, Full Metal Alchemist ne s'en sort avec les honneurs. La modélisation des protagonistes de la saga est assez correcte, mais les décors sont désespérément vides, et les animations manquent de détails. Quant à la jouabilité, elle apparait rapidement confuse, et surtout d'une lenteur inouie. Face à un Naruto par exemple, c'est le jour et la nuit. Les combats ont lieu en équipe et un personnage assommé pourra être remis sur pied si son partenaire arrive à temps. Des séquences interactives permettront également de réaliser des attaques combinées, mais l'exercice se montre très redondant. La durée de vie est assez honnête, puisqu'il faudra du temps pour débloquer les personnages supplémentaires (un total de 14 histoires différentes donc). Encore faudra t-il avoir le courage d'aller jusque là. La bande son est assez soignée, même si les musiques ne sont pas celles du dessin animé. On retrouvera heureusement les voix japonaises des personnages, à l'exception de l'extrait de l'animé, entièrement en français.

VERDICT

-

Une adaptation finalement assez mollassonne de la série Full Metal Alchemist sur PSP. Le gameplay n'est pas à la hauteur, et la réalisation accuse elle aussi quelques années de retard.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés