Invizimals : Le Royaume Perdu
Plate-forme : PlayStation 3
Date de sortie : 30 Octobre 2013
Résumé | Test Complet | Images
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5/10

Pour son arrivée sur PlayStation 3, Invizimals change totalement d'orientation. Etait-ce réellement une bonne idée ?

Développé par Magenta Software, Inzimals : Le Royaume Perdu s'éloigne de la trilogie PSP pour nous proposer un jeu d'action/aventure à la troisième personne.  Le Royaume Perdu est aujourd'hui menacé par d'étranges robots qui ont dérobés d'anciens artefacts. Le jeune Hiro décide de se lancer à leur poursuite avec le soutien d'une dizaine d'Invizimals, et découvre que la sinistre organisation Xtractor est derrière ses sombres agissements. Leur objectif ? S'emparer de l'énergie des Invizimals et d'en tirer profit. A la manière d'un Ben 10, le personnage central peut se transformer en différentes créatures afin de disposer de compétences uniques (Ocelot le félin, Zaphyra la panthère, etc). Si la réalité augmentée n'est pas utilisée, les duels entre créatures sont bien présents, mais sous forme de QTE. Bien sur, il est aussi possible de se battre à mains nues contre les ennemis de base du jeu, et en collectant des étincelles, vous pourrez même acquérir de nouveaux combos. Le hic, c'est que le gameplay est extrêmement mou, et que la caméra est de surcroît très instable.

Sur le plan technique, Invizimals : Le Royaume Perdu n'apparaît pas vraiment digne de la PlayStation 3. Le graphisme est certes coloré mais il manque aussi cruellement de précision, le level design n'est pas des plus inspirés, l'animation connaît de multiples ralentissements, et la prise en main est assez pataude. La bande son n'est pas plus inspiré, avec des musiques difficilement audibles, et un doublage français totalement raté. L'aventure n'est donc pas passionnante, et ne comptez pas sur le mode Combat pour relever quelque peu la sauce. En son sein, vous pourrez découvrirez une centaine d'Invizimals, et après choisi votre créature, vous vous retrouverez dans une arène face à un unique adversaire. Les affrontements ne sont pas très techniques, et là encore, les innovations manquent par rapport à la trilogie PSP. Reste des options multijoueurs en local ou en ligne, ainsi que le transfert d'Invizimals depuis l'épisode Vita, mais on a connu plus tentant.

VERDICT

-

Invizimals : Le Royaume Perdu demeure très loin en deça des épisodes PSP de la série. Le gameplay s'avère rigide à souhait, la réalisation manque de finesse, et le scénario ne brille pas par son audace.  Une belle déception en somme.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés