Yomawari : Midnight Shadows
Plate-forme : PlayStation 4 - PlayStation Vita
Date de sortie : 27 Octobre 2017 - 24 Août 2017 (Japon)
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Découvrez Yui et Haru, deux jeunes filles perdues dans la nuit, dans un lieu hanté par les esprits.

Il était une fois

Yomawari : Midnight Shadows est la suite du jeu d'horreur de 2016, Yomawari : Night Alone (PS Vita). Cette fois, Nippon Ichi a décidé de produire également une version PS4 sans doute dans le but d'attirer davantage de joueurs occidentaux (la version Vita sortant en quantité très réduite sur le Vieux Continent). Yui et Haru rentrent tardivement d'un feu d'artifice et se retrouvent perdues dans un lieu hanté par les esprits. Séparées suite à l'attaque d'un Yokai, chaque jeune fille devra explorer des lieux étranges et redoutables dans l'espoir de retrouver l'autre. Vous aurez ainsi à explorer une ville entière totalement à l'abandon (du moins par les humains), et n'étant pas armées, les fillettes n'apparaissent pas avoir un espérance de vie particulièrement élevée. On trouvera seulement dans l'inventaire une lampe électrique (à allumer et à éteindre grâce au pavé tactile), quelques objets à lancer pour détourner l'attention des esprits, et plusieurs charmes pour rendre la progression moins frustrante.

L'endurance n'est clairement pas le point fort des héroïnes mais il est toujours possible de se cacher si toutefois vous étiez repéré par un monstre. L'intelligence artificielle est d'ailleurs assez limitée car un simple pan du décor permet de passer inaperçu et les battements de cœur de votre avatar s'affolent dès qu'un esprit est non loin de votre position. On pourrait voir ça comme une sorte de radar avertissant du danger, ce qui facilite grandement la progression. Le système de sauvegarde est toutefois old school, car en dehors de votre maison, le seul moyen d'enregistrer sa partie sera d'offrir des pièces aux statues Jizô réparties un peu partout sur la carte.

Une réalisation efficace ?

Évidemment, le visuel mignon (et essentiellement en 2D) est en parfait décalage avec l'ambiance sombre du jeu. C'était prévisible cette mouture PS4 est un portage HD de la mouture Vita (le titre pèse seulement 1,7 Go) mais délivre un visuel plutôt séduisant, des décors variés (ville, forêt, montagne, barrage, etc) et un character design chibi efficace alors que les menus évoquent les dessins d'enfants. Cela étant, le champ de vision est plutôt limité ce qui s'avèrera plus d'une fois fatale tant les pièges s'avèrent nombreux. PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play, alors que la compatibilité PS4 Pro n'apporte strictement rien.

La musique est pratiquement absente de l'aventure, les bruitages étranges et les battements de cœur du personnage étant pleinement mis en avant pour faire monter la pression. Il faudra une bonne douzaine d'heures pour terminer l'aventure, un ensemble correct donc, mais encore une fois chez NIS America, le jeu n'a pas été localisé en français (les textes écrans sont en anglais et il n'y a pas de doublages parlés).

VERDICT

-

Malgré un visuel mignon, Yomawari : Midnight Shadows est un jeu d'aventure sombre et qui exploite avec pertinence le folklore japonais. Une production sympathique à découvrir et qui réserve son lot d'émotions.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés