The Inpatient
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 24 Janvier 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7/10

60 ans avant les événements racontés dans Until Dawn sur PS4, vous vous réveillez dans un sanatorium en ayant perdu la mémoire.

Un prologue à Until Dawn.

Développé par Supermassive Games, The Inpatient prend place soixante ans avant Until Dawn : Rush of Blood. Nous sommes en 1954, là où tout a commencé. Vous incarnez un patient du sanatorium de Blackwood Pines qui a totalement perdu la mémoire. Il ne sait pas comment il est arrivé là ni qui il est. La partie débute alors que votre avatar est attaché à une chaise et va subir toutes sortes de tests pour essayer de retrouver vos souvenirs perdus. Mais excepté quelques flashbacks, rien ne semble revenir. Le Docteur demande à vous ramener dans votre chambre - qui ressemble plutôt à une cellule de prison - l'occasion de découvrir que votre colocataire montre quelques signes d'instabilité et que des événements troublants se déroulent dans l'établissement. Il faut noter que toutes vos décisions auront un impact sur l'avancée du récit et sur son dénouement (plusieurs épilogues sont disponibles). L'effet papillon tant craint est de retour !

Il est possible de jouer à la Dual Shock 4, comme dans un jeu à la première personne normale, ou bien avec les PlayStation Move. Avec un PlayStation Move dans chaque main, vous mimez vos deux bras ce qui offre davantage de fluidité et de souplesse dans les déplacements, sachant que le personnage se promène assez lentement. Le confort visuel est plutôt au rendez-vous, avec aucune migraine à constater ni d'effet vomitif excepté. Néanmoins, le jeu est très punitif et la moindre erreur pourrait provoquer une fin de partie anticipée.

Une réalisation à la hauteur ?

D'un point de vue technique, The Inpatient est un jeu totalement jouable en VR, la réalisation apparaît donc forcément moins élaborée que ne l'était Until Dawn en son temps. Heureusement, l'ambiance est assez pesante, vous risquez d'être parfois surpris et bondir de votre fauteuil. Une grande partie du jeu se déroule dans la pénombre, et il est difficile de voir en détail dans quel genre d'environnement où se trouve. Plus tard dans la partie, vous obtiendrez une lampe de poche, et votre champ de vision se limitera souvent au rayon de lumière. Pourtant, les décors fourmillent d'objets cachés à découvrir mais aussi d'éléments sur lesquels interagir. La durée de vie de The Inpatient n'excède pas les trois heures pour terminer l'aventure une première fois. Dès lors, les choix effectués seront répertoriés dans le menu principal et vous pourrez reprendre l'intrigue en choisissant une autre direction, la rejouabilité est donc plutôt convenable même si nous sommes loin du jeu Until Dawn original.

La bande son s'en sort avec les honneurs, avec des musiques très inspirées et surtout des bruitages inquiétants. Le son 3D offert par un casque compatible avec le PlayStation VR (ou les écouteurs fournis avec) renforcent encore les sensations, sachant qu'il est difficile de savoir à qui faire vraiment conscience dans ce sanatorium. A noter qu'il est fréquemment possible de sélectionner la réplique du personne et de l'énoncer à voix haute, ce qui renforce l'immersion. Quant à la compatibilité PS4 Pro, elle n'apporte strictement rien à l'heure actuelle.

VERDICT

-

The Inpatient est un jeu d'aventure plutôt efficace dans l'ensemble. Même si la mécanique n'est pas des plus originales, l'immersion est indéniable sur le PlayStation VR. Si vous avez apprécié Until Dawn, c'est assurément une production à essayer.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés