God of War : Chains of Olympus
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 29 Mars 2008
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8.5/10
La série God of War fait son entrée sur PSP.

Rappel des faits.

God of War : Chains of Olympus n'est pas un portage d'un épisode PS2, mais un tout nouveau jeu. Développé par Ready at Dawn, ce titre se déroule en réalité dix ans avant les évènements décrits dans God Of War, soit avant la chute d'Athènes et le combat mythique avec Arès. Le jeu met toujours en scène un guerrier nommé Kratos, et l'histoire se déroule en Grèce Antique, ce qui explique pourquoi la mythologie occupe une place importante dans la progression. Dans ce volet, le monde semble assombri par des forces maléfiques, et vous allez donc partir au combat afin de sauver le monde. Ressemblant quelque peu à Devil May Cry, soit de l'action incessante, GOW  n'oublie pas les fameuses énigmes comme ce dernier, et un système de point identique. En effet chaque ennemi vaincu apporte des points qu'il faudra ensuite dépenser pour améliorer notre personnage ou son arsenal. 

La grande différence avec Dante c'est que Kratos dispose de pouvoirs confiés par les Dieux Au cours de la progression, le personnage deviendra de plus en plus puissant et le jeu de plus en plus sanglant. Qu'à cela ne tienne le jeu est classifié 18 +. Signalons également que les QTE sont très à la mode en ce moment. Plusieurs affrontements requièrent en effet d'effectuer des combinaisons de touche pour se débarasser plus rapidement de l'ennemi. Là aussi on ne fait pas dans la dentelle et c'est parfois très gore (âmes sensibles s'abstenir) surtout que Kratos n'est pas non plus complètement innocent ... ahem. PSP oblige, il a fallu adapté le gameplay à la console portable. Nous y gagnons de nouveaux coups spéciaux, attaques magiques et combos sanglants. Pour les déclencher, il est souvent requis de presser une gâchette et un bouton simultanément. De même, plusieurs nouveaux ennemis croisent la route de Kratos, ce qui oblige à agir d'autant plus rapidement

Prince of Olympus

A l'instar des derniers Prince of Persia réalisés par Ubi Soft, Kratos peut se déplacer dans les hauteurs et se susprendre à différentes parois. Tel un accrobate, on avancera prudement dans des chemins étroits, quand tout à coup une plateforme s'effrondrera obligeant à emprunter un chemin risqué. Le jeu est quand même assez tolérant. Si vous tombez, ce ne sera pas un Game Over, mais juste une perte de quelques points de vie. Il y a de plus pas mal de points de passage dans le jeu.

Vous rencontrerez beaucoup d'éléments tirés de la mythologie, que ce soit des monstres ou des Dieux. Notons également que le fameux mini-jeu du repos du guerrier, où 
deux femmes vous propose une invitation à la débauche, est toujours présent, mais cette fois-ci les développeurs ne l'ont pas vraiment caché, puisqu'on le découvre peu après le début du jeu, après avoir vaincu un adversaire humain (ça c'est de l'indice).

Techniquement au top.

God Of War : Chains of Olympus est un poids lourd techniquement parlant. La PSP est exploitée comme jamais et on reste béa devant la qualité graphique du jeu absolument impeccable pour le support. C'est très fin, et l'environnement a du cachet. En plus des graphismes, l'animation suit s'en sourciller. Du très bon travail, et certains combos ne manquent pas de rythme. 

La jouabilité se veut instinctive, il faut quelques minutes pour la maîtriser totalement. Les développeurs ont sû adapter le jeu à la console, malgré l'absence de second stick analogique (qui ne gêne pas du tout dans GOW). La difficulté reste raisonnable, avec un niveau très progressif, certains combats peuvent durer un moment, mais on avance sans trop de mal. En moins de sept heures, l'aventure sera bouclée, si vous jouez bien. On dénombre pas mal de bonus à récupérer, et certains mécanismes pourront vous poser quelques réflexions

La bande son est également un des points forts du jeu. La musique est toujours en adéquation avec l'environnement et la situation de jeu. Les bruitages sont pour leur part assez réussis et les doublages Français ne manquent pas de peps.

    

VERDICT

- Prologue à la série, ce God of War : Chains of Olympus est sans aucun doute l'un des jeux les plus impressionnants de la PSP, mais aussi l'un des plus amusants. Un titre indispensable pour les amateurs d'action.
© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés