Eye Toy Play 3
Plate-forme : Playstation 2
Date de sortie : 10 Novembre 2005
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Party-Game
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.2/10
Et de trois pour Eye Toy Play !

Après avoir tenté en vain de réveiller vos hardeurs sportives, Sony nous propose un nouveau titre dédié au supplément gadget j'ai nommé l'Eye Toy. On croyait cet accessoire tombé au champ d'honneur, il n'en sera rien car voici son patch annuel. Pourtant la caméra EyeToy originale n'est plus qu'un lontain souvenir, une chance car elle était déjà partie au fin fond du placard de la rédaction, l'éditeur nous ayant préparé un nouveau format plus petit et plus dans le move pourrait-on dire. Il y a deux ans certains appréciaient son travail de jeu futuriste, ou plutôt d'une nouvelle voie. Le produit était pourtant fort limité et les mini jeux tombaient rapidement en décrépitude. Pour maintenir notre intérêt, le London Studio s'est associé à Kuju,  un éditeur Britannique jadis reconnu pour la piètre qualité de ses productions afin de concevoir je cite "du fun pour tous"

Posé au dessus de la télé, nous voici destiné à refaire une nouvelle fois le zouave seul ou jusqu'à quatre, avec le spot mis à fond, le périphérique étant totalement perdu dans le noir. Quelquefois on se demande vraiment ce qu'on fait là, le jeu n'étant pas vraiment destiné aux gamerz . On a certes connu pire et on ne vous obligera pas à chanter comme un mauvais épisode de la Star Ac. C'est alors que votre moi profond commence à apprécier : les jeux proposés sont idiots mais celà va t-il durer ? Rien n'est moins sur. DJ, A toi de jouer, Salon de beauté, attention : chien méchant, un amour de chaton, quelle programme excitant ! Profondément débile mais passé quelques heures de jeu; le soufflet se dégonfle.  Ce n'est pas tant la variété mais la répétitivité des actions qui en cause. Plus sérieusement, il faudrait réflechir sur le véritable but de l'Eye Toy 3. Proposer un jeu accessible ? Certes mais un passe-temps sans véritable génie et originalité, loin du SEGA SuperStars par exemple, qui mettait la technologie au service du jeu et non l'inverse. Heureusement le ridicule ne tue pas mais qui a osé travestir des airs de Rossini dans ce titre ?

Nonobstant, on est davantage que spectateur dans l'Eye Toy, votre reflet faisant partie intégrante du jeu. Comment de ce fait contester les visuels épurés mais ô combien lisible ?  Autre soucis, le calibrage de l'Eye Toy n'est abolument pas satisfaisant à la base. On a certes évité les écueils de Monkey Mania avec des mouvements très imprécis, mais celà est quand même bien moche. Une mauvaise installation et c'est l'Eye Toy qui va être pris pour cible et passer par la fenêtre. Quoiqu'il en soit, l'Eye Toy peut s'attendre à repartir  rapidement sur l'étagère de plus ou en plus instable, consacrées aux gadgets. Le seul salut de l'Eye Toy ? Proposer un titre plus costaud, comme le fut SEGA Superstars,  Antigrav voire même Kinetic.

 

VERDICT

- Eye Toy Play 3 reste fidèle à ses prédécesseurs. Enthousiasmant en début de partie, la répétitivité sonne pourtant vite à la porte.
© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés