Dissidia 012[duodecim] Final Fantasy
Plate-forme : PlayStation Portable
Date de sortie : 25 Mars 2011
Résumé | Test Complet | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Combat
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

Dissidia revient dans un nouvel épisode sur PSP.

Retour au front.

Dissidia 012[duodecim] Final Fantasy est un jeu de combat qui réunit les principaux personnages de la saga de Square Enix. Un cadeau destiné aux fans, initialement pour fêter les vingt ans de la série. N'allons toutefois pas croire que ce titre soit un simple jeu de castagne. Au contraire, Dissidia 012 intègre également quelques éléments empruntés aux jeux de rôle, ce qui lui confère une profondeur rarement présente dans cette catégorie. Le titre fait référence à la « douzième bataille » (du latin « duodecim »), la guerre entre Cosmos et Chaos qui sert de cadre à l’intrigue de cet épisode. En tout , le titre comprend une trentaine de personnages, dont les nouveaux Kain (Final Fantasy IV), Tifa (Final Fantasy VII), Yuna (Final Fantasy X), Laguna Loire (Final Fantasy VIII), Vaan (Final Fantasy XII), Prishe (Final Fantasy XII), et Lightning (Final Fantasy XIII). C'est  bien sur un background intégralement tiré de Final Fantasy. En ce sens, le jeu rappelle Super Smash Bros, sauf que le système de combat s'avère beaucoup plus complexe à gérer. Si la jouabilité d'ensemble est assez facile à prendre en main, la gestion de l'équipement hérité de Final Fantasy justement (armes, magie, potions, accessoires, etc) requiert davantage de patience pour pouvoir s'en sortir efficacement. Pour avancer loin dans la partie, il faudra pourtant tirer parti de son inventaire, sous peine d'une rapide déconvenue, et savoir exploiter les compétences des combattants. Cependant, grâce à la nouvelle option de soutien, il sera possible de choisir un allié qui viendra vous aider durant les combats. Hormis les matchs rapides, et les combat en local, on notera l'introduction du labyrinthe, sorte de substitution à l'ancien colisée.

Une réalisation éblouissante.

La réalisation du jeu se montre à la hauteur, avec un graphisme globalement de qualité, des personnages bien modélisés et de jolis couleurs. Les décors sont destructibles et comportent de multiples bonus mais aussi des pièges. On appréciera la présence d'une nouvelle carte du monde, utile pour savoir où se déplacer, et on signalera par ailleurs la présence de portails, débouchant sur des damiers Square Enix oblige, de nombreuses cinématiques répondent présentes, et un tutoriel est présent en guise de prologue. La durée de vie se montre très longue, la campagne offrant un challenge certain. Il faudra une bonne quinzaine d'heures pour terminer le scénario 012, davantage pour les challenges annexes. Signalons toutefois une localisation française très étrange. Seuls les sous-titres des dialogues américains sont traduits dans la langue de Molière, aussi tous les menus et explications sont restés en VO. Quant aux musiques, elles ne sont pas loin du sans faute, avec des thèmes très mélodiques. La plupart sont extraites des récents Final Fantasy, et proposent parfois sous forme de remix.

VERDICT

-

Bien que finalement très proche de son prédécesseur, Dissidia 012 permet de prolonger l'expérience avec talent, et impose une réalisation magistrale sur PSP.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés