White Day : A Labyrinth Named School
Plate-forme : PlayStation 4
Date de sortie : 25 Août 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Arriver dans une nouvelle école n'est jamais facile, en particulier quand elle est remplie de rumeurs sur des meurtres violents et des esprits vengeurs.

Un survival horror à l'ancienne.

Développé par Sonnori, White Day: A Labyrinth Named School est un jeu de type survival horror initialement sorti en 2004 en Corée du Sud. Le "White Day" désigne une tradition de certains pays asiatiques, à savoir que le 14 mars les hommes doivent offrir à leurs petites amies ou à leurs collègues féminines un cadeau (trois fois plus coûteux) en remerciement des chocolats offerts pour la Saint-Valentin par ces dernières. L'usage veut également que les garçons offrent un ruban blanc à l'élue de leur cœur et que si celle-ci le porte à la fin du White Day, cela signifie qu'elle partage les mêmes sentiments amoureux. Au lycée Yeondoo, Hui-min Lee est secrètement amoureux de So-Young Han, et en ce jour du White Day, il pense offrir une boîte de chocolats à la jeune femme, mais sa timidité le pousse à le faire très discrètement. Il décide donc d'entrer dans l'école la veille, mais le voici piégé au cœur de l'établissement en pleine nuit. Hui-min ne pensait pas qu'il se retrouverait face à de terrifiants fantômes et un concierge meurtrier !

Ce classique des jeux d’horreur a complètement été remis à jour pour la PS4. L'action évolue à la première personne, et équipé d'une lampe torche, il faudra se cacher de fantômes harceleurs et fuir les esprits malins alors que vous tentez de vous échapper. La progression est divisée en cinq chapitres débouchant sur pas moins de neuf épilogues différents. Et la bonne nouvelle, c'est que ce jeu coréen est entièrement sous-titré en français. Votre objectif sera de trouver un moyen de quitter l'école et votre route croisera parfois des étudiantes pas sympathiques dont les objectifs sont flous, mais surtout un concierge équipé d'une batte de baseball qui surgit toujours au moment où vous ne l'entendez pas. Les sauvegardes sont assez old school et nécessitent de mettre la main sur des tables d'affichage mais également un feutre, voilà qui n'est pas sans évoquer la machine à écrire de Resident Evil. A noter que White Day : A Labyrinth Named School comporte une nouvelle histoire qui peut être débloquée en complétant certaines tâches dans le jeu principal.

Une réalisation à la hauteur ?

D'un point de vue technique, White Day : A Labyrinth Named School présente un graphisme assez correct (1080p, 60fps) mais loin des standards actuels, et un character design plutôt efficace. Les mécaniques n'ont pas beaucoup évolué depuis la mouture d'origine, les animations sont ainsi très moyennes et la jouabilité demeure particulièrement rigide. Le personnage ne peut pas se battre et il faudra fuir les ennuis en permanence, sachant qu'encaisser trois dommages physiques signifient une fin de partie anticipée. Les énigmes et les puzzles demeurent particulièrement logiques, et reprennent également un schéma proche des Resident Evil d'antan (avant le 4). PS4 oblige, il est bien sur possible de jouer sur PS Vita via la fonctionnalité Remote Play. Du côté de la durée de vie, ce survival offre de quoi faire avec les différents épilogues présents, sans compter que si vous jouez en mode Hard, des Yo-Kai seront présents dans les couloirs de lycée, ce qui augmente encore la tension. D'une manière générale, l'aspect sonore est très soigné, de même que l'ambiance pesante qui règne à Yeondoo. Les doublages sont proposés en anglais ou en coréen.

VERDICT

-

White Day : A Labyrinth Named School impressionne davantage par son ambiance oppressante que par son aspect technique ou ses mécaniques de jeu plus proche des productions de la fin des années 1990 que des ténors actuels du genre. Un titre quoiqu'il en soit assez unique, les jeux coréens étant de surcroît particulièrement rare en Europe.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés