Brigandine : The Legend of Runersia
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 01 Mai 2020
Résumé | Test Complet
Editeur :
Développeur :
Genre :
Stratégie
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


8/10

6 forces règnent sur le continent Runersia, sur lequel sont dispersés quelques 100 guerriers, 50 types de monstres, et 40 bases.

Un retour inattendu.

En 1998, Brigandine : The Legend of Forsena est sortie sur la PlayStation originale, une époque où les SRPG étaient en vogue. Deux décennies plus tard, ce titre quelque peu obscur obtient une suite en exclusivité sur Nintendo Switch. Vous choisissez essentiellement une des six nations disponibles, puis essayez de revendiquer le continent entier pour votre royaume. Bien que cela semble simple, le gameplay de base est incroyablement complexe et vous fera passer des heures et des heures avant même de commencer à voir votre royaume s'étendre d'une marge substantielle. Le gameplay de Brigandine : The Legend of Runersia comprend deux modes : une carte de style Risk où vous configurez vos bases et un système de combat SRPG hexagonal. Pendant la phase d'organisation, vous déplacerez des troupes pour augmenter vos défenses partout où vous en aurez besoin, invoquerez des monstres pour rejoindre des troupes, équiperez des soldats avec de nouveaux équipements, changer de classe de personnage et assigner des troupes pour effectuer des quêtes qui récompensent avec des objets ou des points d'expérience. Au fur et à mesure que vous mettez tout cela en mouvement, vous devrez garder un œil sur la puissance de combat de chaque base pour vous assurer qu'elle n'est pas en difficulté ainsi que sur la réserve magique de chaque troupe afin que vous puissiez maximiser votre puissance sans aller trop loin. Inutile de dire qu'il y a beaucoup à faire, mais le faire est immersif et passionnant si vous aimez gérer des choses.

Une fois que vous avez terminé de tout configurer, ce qui pourrait prendre jusqu'à une heure si vous voulez vraiment optimiser chaque aspect, vous lancerez la phase d'attaque où vous pourrez tenter d'envahir les bases ennemies voisines. Choisir celles à envahir nécessite beaucoup de réflexion car vous ne voulez pas prendre le contrôle d'une base, puis diviser vos défenses au point que ces bases seront en danger, alors choisir avec soin fait partie de la stratégie. Une fois que vous êtes confiant, vous pouvez commencer une bataille qui déterminera le sort des bases belligérantes. Si vous gagnez, vous prendrez le contrôle de la base ennemie et élargirez votre nation, mais même les victoires peuvent entraîner des pertes dévastatrices car vous risquez de perdre quelques monstres précieux ou même des troupes entières dans la bataille. Cependant, vous pouvez également recruter des PNJ qui ont chacun leurs propres histoires uniques. Les batailles SRPG elles-mêmes sont plutôt simplistes car vous ne faites que commander des unités tandis que votre adversaire fait de même chaque fois que c'est son tour. Chaque unité peut se déplacer et utiliser des compétences ou de la magie et une fois qu'un chef de troupe est vaincu, toute sa troupe quitte la bataille. Un aspect intéressant est que si vous parvenez à vaincre le chef final alors qu'il a encore des alliés monstres sur la carte, vous pouvez capturer ses monstres et les recruter pour rejoindre votre base. Quoi qu'il en soit, les batailles sont agréables mais elles deviennent très chaotiques, ce qui est en partie dû à leur disposition hexagonale même si la même configuration a bien mieux fonctionné dans Blackguards 2. En d'autres termes, il peut être extrêmement difficile de savoir de quoi chaque unité est capable, il est donc souvent délicat de savoir sur quoi se concentrer. Les batailles sont toujours très amusantes, cependant.

Une réalisation un peu terne.

En ce qui concerne la présentation, les illustrations de personnages de Brigandine : The Legend of Runersia s'avèrent très réussies et rencontrer de nouveaux PNJ uniquement pour regarder leurs histoires intrigantes avec l'aide de la voix japonaise a toujours été un régal. Cependant, les environnements de combat sont peu variés et le fait de passer constamment de l'un à l'autre sur la même vieille carte provoque une répétition visuelle qui peut être fatigante après un certain temps. Heureusement, la bande-son orchestrale médiévale est excellente et fournit la toile de fond parfaite. Étant donné que vous pouvez jouer à travers Brigandine : The Legend of Runersia en tant que l'un des six pays en guerre, il y a une tonne de valeur de rejeu. Chaque partie peut prendre des dizaines d'heures et une fois que vous l'avez battu la première fois, vous débloquerez le mode Alternate Chapter qui agit comme un tout nouveau défi afin que vous puissiez essentiellement jouer pendant des centaines d'heures si vous voulez absolument tout découvrir. En revanche, il est inutile de préciser que les textes sont intégralement en anglais, ce qui risque de limiter son public. A noter que la version physique proposée par Limited Run Games comporte le jeu sur cartouche accompagné d'un manuel en couleurs.

VERDICT

-

Il est difficile de croire qu'une suite à un jeu de 1998 soit sortie si tard, mais cela valait la peine d'attendre. Brigandine :  The Legend of Runersia est une excellente expérience stratégique qui épatera l'esprit des fans de SRPG par son immersion et sa profondeur.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés