Night Call
Plate-forme : Nintendo Switch
Date de sortie : 24 Juin 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


6.5/10

Un mystérieux tueur en série rôde dans les rues de Paris. Le nombre de victimes ne cesse d'augmenter et la police n'a toujours pas la moindre piste.

Night Call a été développé par Monkey Moon et BlackMuffin et édité par Raw Fury. De plus, c'est un jeu du genre noir. Ce genre se caractérise par l'utilisation de la couleur et du thème. Il s'agit souvent de romans policiers et ils sont présentés en noir et blanc. Bien que vous ne jouiez pas le rôle de détective dans Night Call - après tout, vous êtes chauffeur de taxi - vous devrez pourtant mener l'enquête. Dans la capitale française, Paris, se trouve un tueur en série notoire. Vous n'êtes qu'un simple chauffeur de taxi, jusqu'à ce que vous soyez attaqué par ce dangereux fou. Après avoir été dans le coma pendant un certain temps, vous vous réveillez à l'hôpital. Vous êtes le seul à avoir survécu à une attaque de cet homme ou de cette femme. Vous avez sept jours pour découvrir qui est ce tueur, sinon vous serez arrêté pour les meurtres ! Pour ce faire, vous vous déplacez en voiture dans Paris et vous écoutez les conversations des clients. Il existe trois scénarios parmi lesquels vous pouvez choisir. Vous avez "The Judge", dans cette enquête, les victimes ont quelque chose en commun et il y a un motif clair. "The Angel of Death" propose une affaire de meurtre avec des victimes choisies au hasard et sans motif connu. Enfin, vous avez "The Sandman", où les victimes semblent aléatoires, mais il y a un lien. Vous avez donc le choix entre trois types d'affaires de meurtre et, bien que tout cela semble différent, vous remarquez que c'est presque la même chose.

Chaque scénario commence de la même façon. Vous vous réveillez d'un coma et vous reprenez le fil dans la société "Taxi Parisien". Dès que vous êtes dans le taxi et que le jeu commence vraiment, vous pouvez voir le plan de Paris. Sur cette carte, vous verrez les clients potentiels. Vous pouvez choisir qui vous voulez transporter. Cependant, il y a un problème : certains clients veulent partir loin, ce qui bien sûr prend plus de temps. Vous devez également tenir compte de la quantité d'argent que ces personnes ont à offrir. Il faut avoir assez d'argent et vous remarquerez pendant le jeu que vous serez davantage préoccupé par vos fonds que par  l'histoire en elle-même. Le gameplay ne diffère donc pas entre les trois scénarios ; seulement l'histoire. Dans un cas, quelqu'un peut être très méfiant, alors que dans un autre cas, il n'est pas du tout suspect. Night Call a une bonne atmosphère noire ; le style artistique s'accorde bien avec le jeu. Malheureusement, le jeu a quelques problèmes. Par exemple, vous avez le Passidex, un système qui permet de garder la trace des personnes à qui vous avez parlé. C'est un système pratique, mais il est très rugueux. Une petite tape sur la droite de votre joystick et vous êtes à quatre ou cinq portraits de là. Il est très frustrant de bien naviguer dans ce menu. En outre, le texte du jeu n'est pas toujours fluide, ce qui est également très inquiétant. De plus, la musique correspond au thème du jeu, mais n'est pas assez mémorable.

VERDICT

-

Night Call est clairement un jeu noir. Dans ce titre, vous pouvez choisir parmi trois cas de meurtre, chacun ayant son propre niveau de difficulté. Cependant, ces trois affaires de meurtre sont très similaires. Lors de ces homicides, vous apprenez les informations en parlant aux clients. Malheureusement, le texte n'est pas toujours fluide et le Passidex est très maladroit. L'idée semble bonne sur le papier, mais malheureusement l'exécution est moindre.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés