Street Power Football
Plate-forme : Nintendo Switch - PC - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 25 Août 2020
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Sport
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5.5/10

Affrontez des légendes du foot de rue ou des amis dans différents modes de jeu délirants et sur des terrains divers.

FIFA, NBA et aussi NFL avaient à l'époque leurs propres ramifications "de rue", qui se sont rapidement transformées en véritables classiques. Mais comme EA ne voyait pas de potentiel de monétisation supplémentaire, les "Street" sont mortes presque du jour au lendemain. Au lieu de cela, il y a eu des tentatives plus ou moins réussis pour relancer les jeux : NBA Playgrounds, le mode Volta dans FIFA, etc. Et c'est là qu'intervient SFL Interactive, qui veut faire revivre le football freestyle avec Street Power Football. Vous jouez avec votre héros de football préféré dans les villes les plus cool du monde. Vous pouvez jouer seul ou avec vos amis en ligne, sachant que Sean Garnier est la figure de proue du jeu - un des footballeurs freestyle prétendument les plus célèbres du monde. Si vous pensez que les Youtubers / streamers réagissent déjà de manière insupportable aux choses ou en font la publicité de manière ostentatoire, Garnier est sans doute en haut du panier. Il a tenté d'expliquer les modes de jeu avec ses manières insupportables. Les quatre options disponibles sont : Street Power, Freestyle, Panna et Trick Shot. La première est l'équipe traditionnelle à 1, 2 ou 3vs1/2/3 joueurs. Celui qui marque cinq buts en premier gagne. Le gameplay en soi est flou. Les passages ne peuvent jamais être raisonnablement planifiés ou exécutés. Les animations de personnages sont bâclées et vous ne pouvez sprinter que dans une seule direction. De plus, la caméra est beaucoup trop proche de l'action, de sorte que vous perdez rapidement le fil de ce qui se passe dans le jeu. Des compétences ? Il n'y a rien de tel dans le jeu. Lorsque vous faites des tricks, cela se fait en appuyant sur un bouton, et le jeu aime aussi surmonter les lois de la physique. Tous les personnages ont un certain nombre de compétences pour rendre le jeu plus passionnant. En réalité, tout semble non coordonné et aléatoire. Street Power Football a également un mode histoire, qui est commenté par Garnier. L'histoire n'est ni plus ni moins que la mission d'être le meilleur. Au cours de cette mission, vous passez d'un défi à l'autre, jouez aux différents modes du jeu et visitez différents lieux. Vous n'êtes pas autorisé à créer votre propre personnage, vous ne montez pas en grade et vous ne faites pas vos preuves dans un championnat fictif. Sans contexte, on passe d'un défi à l'autre. Mieux encore, le niveau de difficulté oscille comme un pendule d'un extrême à l'autre de manière incontrôlée.

En mode freestyle, les développeurs essaient également de combiner des éléments rythmiques et de la musique. Une musique triviale joue en arrière-plan et il faut appuyer à temps sur les bons boutons. Si l'idée est encore assez belle, la mise en œuvre manque de précision. Non seulement elle est inutilement compliquée à mettre en œuvre, mais elle est aussi difficilement réalisable en termes de temps. De plus, la reconnaissance des touches n'est pas assez précise pour saisir toutes les frappes. Panna n'est rien d'autre qu'un mini-jeu 1vs1 où vous frappez la balle sur un objet. Là encore, les problèmes de contrôle, de précision et le fait que l'IA soit très stupide se manifestent. Trick Shot de l'autre côté est en fait une petite lueur d'espoir. Même si c'est surtout ici que l'on se rend compte du manque de contrôle et de précision, c'est le meilleur mode de jeu. Il s'agit de renverser des objets. Visuellement, Street Power Football n'est certainement pas un régal pour les yeux, malgré une débauche de couleurs à l'écran et des environnements variés. Le style n'est pas très beau non plus, pourtant les bons jeux de cel-shading pullulent sur Nintendo Switch. Tout semble désuet, de l'aspect des animations en passant par les menus. Ajoutez à cela toutes sortes d'erreurs d'écrêtage entre les personnages eux-mêmes et une physique misérable. Sur le plan acoustique, Street Power Football ne convainc pas non plus. La musique est complètement «contemporaine» avec de nombreux titres sous licence. Par ailleurs, l'équipe derrière Street Power Football est peut-être petite, mais elle est assez grande pour obtenir des licences de boissons énergisantes populaires.

VERDICT

-

Street Power Football est un jeu de football de rue où vous pouvez seul ou avec/contre des amis du monde entier. La réalisation n'est pas particulièrement aboutie et le jeu manque clairement de contenu, alors qu'il est vendu près de cinquante euros. Le titre manque tout simplement de tout. D'une technologie mature à un concept rigoureux, en passant par un contrôle précis qui aurait été nécessaire pour presque tous les modes. C'est dommage à cet égard, car Street Power Football avait le potentiel de combler un manque sur un marché désespérément vide. Les fans de football de rue devront donc patienter encore un peu avant de se remettre à jouer dans les rues virtuelles.

© 2004-2020 Jeuxpo.com - Tous droits réservés