Momodora : Reverie Under the Moonlight
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4
Date de sortie : 07 Juin 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


7.5/10

Momodora: Reverie Under the Moonlight, le jeu d’action de type plateforme de Bombservice hautement acclamé, arrive enfin sur Nintendo Switch.

La recherche d'une jeune femme pour sauver sa maison.

Depuis quelque temps déjà, l'industrie des jeux indépendants connaît une croissance exponentielle qui s'est traduite par une meilleure qualité de nombreux titres de petits studios, et celui dont nous avons affaire aujourd'hui ne fait pas exception. Momodora: Reverie Under the Moonlight est le quatrième opus de la série de jeux développés par le studio Bombservice. L'histoire de ce titre nous emmène dans une terre maudite en plein déclin, où le mal ne cesse de se répandre. Dans cet endroit se trouve un village appelé Lun, d'où vient une jeune prêtresse nommée Kaho, que nous contrôlerons dans son voyage contre la montre pour obtenir une audience avec la reine et sauver la sienne avant qu'il ne soit trop tard. Bien que, comme vous avez pu l'imaginer, l'histoire présente des teintes quelque peu sombres, la vérité est que le dessin des personnages sert de juxtaposition à ce fait, car ils ont tous une esthétique assez gaie et frappante (à quelques exceptions près, bien sûr). En parlant des personnages, bien que l'histoire ne soit pas l'objet principal du jeu, nous trouverons une multitude de PNJ des plus divers, qui nous offriront dans leurs conversations avec eux à la fois des informations cryptiques sur les événements qui pourraient se produire dans les prochains versements et des conversations amusantes, tous localisés sur un français parfait, quelque chose d'étrange pour des titres de si petit calibre. La version physique proposée par Limited Run Games comporte le jeu sur cartouche accompagné d'un mode d'emploi en couleurs.

Cet épisode de Momodora pourrait être classé comme un metroidvania classique, avec des contrôles raffinés par rapport aux branches précédentes avec notamment une plus grande fluidité, l'héroïne pouvant attaquer les ennemis à la fois à distance avec notre arc et au corps à corps. Bien sûr, il y aura des ennemis que nous devrons attaquer de manière spécifique pour leur nuire, et c'est l'une des nombreuses énigmes que le jeu propose. Des murs invisibles aux mécanismes que nous devrons activer à distance, le titre nous proposera une multitude d'énigmes, qui nous feront nous arrêter pour réfléchir à ce qu'il faut faire pour continuer notre voyage. Cependant, il y aura certaines parties où nous ressentirons une certaine répétitivité, rendant l'expérience quelque peu fastidieuse si nous décidons de jouer le titre en une seule séance. En parlant de difficulté , bien que le jeu nous donne au départ le choix entre trois modes (facile, normal ou difficile), la vérité est qu'au fur et à mesure que nous avons progressé dans le jeu, nous avons remarqué des pics assez prononcés dans lesquels, ou le jeu était assez simple, ou ils nous ont tués de quelques coups en continu. Ainsi, quel que soit le degré de difficulté que vous choisissez, il y aura des parties du jeu dans lesquelles vous devrez faire attention à ne pas faire un seul faux pas. D'autre part, le jeu est structuré de manière à avoir plusieurs cartes qui vont d'une ville dans l'ombre à une forêt verte, chacune avec ses ennemis caractéristiques et un boss que nous devrons vaincre avec des mécanismes différents que nous aurons à découvrir par nous-mêmes. Enfin, le système de sauvegarde se déroule dans certaines cloches stratégiquement situées sur toute la carte, qui serviront également de points clés pour restaurer notre santé pendant que nous pensons à de nouvelles stratégies pour nous frayer un chemin à travers les zones les plus délicates.

Réminiscence du passé.

Le jeu, bien que réalisé avec GameMaker Studio, met toutes ses ressources au service que l'on se sent déplacé vers une autre époque: une belle esthétique, une ambiance charmante ... et un format 4: 3 qui vient par défaut et qui pourrait ne pas être du goût de beaucoup de joueurs car il ne peut pas être modifié dans les paramètres. En parlant de sa bande-son, elle est évocatrice et va selon ce que le jeu veut nous faire ressentir tout le temps, pariant sur une approche orchestrale qui ne fait rien de lourd et, bien qu'elle puisse ne pas être enregistrée dans le mémoire, rend l'expérience plus supportable, réussissant à transmettre les sentiments du protagoniste pendant que nous jouons sous sa peau. Enfin, la durée de vie est d'environ cinq heures, qui peut être allongée un peu plus en fonction de l'habileté du joueur avant les rétrospectives précitées que le titre vient de proposer dans certains de ses segments.

VERDICT

-

Si vous recherchez un titre à défilement horizontal à l'ancienne avec une atmosphère un peu sombre mais évocatrice qui vous interpelle dans certaines de ses sections, le tout accompagné d'une bande-son orchestrale et de personnages quelque peu excentriques mais intéressants, ce titre est pour vous. Bien qu'il puisse être alourdi par un format 4: 3 obligatoire et une difficulté quelque peu disproportionnée dans certaines parties, il reste assez agréable dans son ensemble, même en laissant de côté son histoire, qui ne représente qu'une petite partie de l'expérience qui va à travers ce que le titre nous offre. Il ne reste donc qu'une seule question à répondre, rejoindrez-vous Kaho dans son aventure pour sauver sa terre maudite ?

© 2004-2021 Jeuxpo.com - Tous droits réservés