FlatOut 4 : Total Insanity
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 17 Mars 2017
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Course
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


5.5/10

Dans FlatOut 4 : Total Insanity, vous n'avez qu'un seul objectif : détruire tout sur votre passage pour franchir la ligne d'arrivée en premier.

Un retour attendu ?

Depuis la sortie de FlatOut : Ultimate Carnage (Xbox 360, PC) il y a pratiquement dix ans, la série FlatOut a peu à peu périclité, le pire ayant été commis en 2011 par l'épisode 3 sur PC développé par Team 6. En juillet 2015, l'éditeur canadien annonçait avoir repris la licence et préparer un nouvel épisode signé Kylotonn (WRC 6). FlatOut 4 : Total Carnage comporte un mode Carrière proposant une série de championnats alternant courses classiques et Assauts, des épreuves où vous pouvez utiliser des armes et des pièges pour prendre le meilleur sur vos adversaires. Vous pourrez vous lancer à fond la caisse sur des dizaines de circuits où les pilotes ne se gêneront pas pour froisser de la tôle. Leur seul objectif : finir premier et qu’importe la méthode ou le chemin. Les parcours sont en effet jonchés de raccourcis, tremplins et autres passages dérobés permettant toutes les acrobaties. Alors les adversaires savent à quoi s'en tenir. Le mode FlatOut comprend quant à lui toutes les épreuves qui ont fait le succès du studio Bugbear (Cascade, Carnage, etc). On retrouve également une option coopération pour s'affronter en multi-joueur sur une même console (ou en ligne). Le système de Rag Doll, c’est à dire l’éjection du pilote lors de collisions, est bien sur toujours présent, et on pourra compter sur une option de jeu qui permet de le propulser durant des mètres et des mètres avant de toucher la cible située un peu plus bas (l'objectif étant de prendre de la vitesse avec son véhicule puis de lâcher le pilote comme une boule de bowling).

Sur le plan technique, FlatOut 4 n'est hélas pas des plus convaincants. Les graphismes manquent de précision, malgré une belle diversité des environnements (forêt, montagne, désert, zone industrielle, etc), le clipping est bien présent, et l'aliasing perçant. C'est surtout le manque de lisibilité à l'écran qui est parfois très préjudiciable et ajoute de la confusion à la confusion. Sachant que les décors sont destructibles et que les taules se froissent dans tous les sens, la situation risque de vous échapper au bout de plusieurs tours, car tous les "déchets" (carcasses de voiture, barrière, etc) restent en piste. Malgré une bonne impression de vitesse, le framerate souffre dans les courses où il y a trop d'éléments à l'écran. Autre écueil, si vous vous éloignez du tracé, le jeu vous téléporte automatiquement sur la piste, une perte de temps non négligeable, alors que l'intelligence artificielle apparaît déjà avantagée dans la gestion des collisions (un choc est beaucoup plus pénalisant sur vous que sur l'adversaire !) et vous colle systématiquement au train lorsque vous êtes leader. Le symptôme des anciens Mario Kart. Très arcade, la jouabilité est vite maîtrisée et l'accessibilité prime. La bande son ne manque pas d'intérêt, avec des morceaux rocks dynamiques, et les bruitages sont étrangement réalistes (seraient-ils issus de WRC 6 ?).

VERDICT

-

Destructeur, ce FlatOut 4 : Total Carnage est un jeu de course arcade qui dispose d'un potentiel évident, mais aussi d'évidents écueils techniques rendant la progression un brin frustrante. Les amateurs de tôles froissées pourront y jeter un coup d'œil, mais les puristes de la saga n'y retrouveront pas leur FlatOut d'antan. Avec quelques mises à jour et un meilleur équilibrage, il serait pourtant possible d'améliorer drastiquement l'intérêt du jeu ...

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés