LEGO City Undercover
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4 - Nintendo Switch
Date de sortie : 05 Avril 2017
Résumé | Test Complet | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


8/10

Quatre ans après la mouture Wii U, LEGO City Undercover arrive sur les consoles de génération actuelle.

LEGO GTA.

Développé par Traveller's Tales, LEGO City Undercover vous permet d'incarner Chase McCain, un inspecteur de police de talent, connu pour avoir mis sous les verrous un criminel endurci qui terrorisait la ville de LEGO City. Après des années d'absence, Chase revient traquer le dangereux Rex Fury, tout juste échappé de prison, et responsable de la criminalité galopante qui a suivi. LEGO oblige, la progression est rempli de parodies en tous genre. Sur le bateau qui accoste au début de l'aventure, on pourra ainsi retrouver une célèbre scène du Titanic. Cependant, contrairement à ses ainés, LEGO City Undercover ne se base sur aucune série existante, et affiche un monde ouvert de type bac à sable, à la manière de Grand Theft Auto. Vous pourrez ainsi vous déplacer où vous le souhaiter, et explorer la ville, à pied bien sur, mais également en véhicules. Vous pourrez d'ailleurs commander une voiture dans les bornes disponibles, en réquisitionner une plus directement en pressant Y ou tout simplement en utilisant le sifflet de Chase. La conduite de ses engins rappelle beaucoup LEGO Batman 2, un temps d'adaptation est donc nécessaire. Plus tard, des bateaux, trains, motos, et avions seront mêmes utilisables. Il est également désormais possible de jouer en en coopération à deux joueurs en écran splitté, un ajout très sympathique dans l'ensemble.

LEGO oblige, il est possible de détruire des objets et d'en construire des nouveaux en récoltant des pièces détachées. Et inutile d'être timide étant donné que le décor se recomposera très rapidement après votre passage. Autre particularité du jeu, Chase pourra compter sur l'utilisation de huit déguisements, permettant d'accéder à de nouveaux endroits et d'obtenir des compétences additionnelles. Grimé en agent de police, Chase dispose d'un grappin et d'un scanner, en mineur, il pourra au contraire se servir d'une pioche et d'explosifs. Le voleur peut forcer les serrures, le pompier peut éteindre les incendies, etc. Heureusement, vous n'aurez qu'à appuyer sur les gâchettes latérales pour vous changer. Contrairement à ce que l'on aurait pu penser, l'aspect action reste finalement assez sage, au contraire la plate-forme est privilégié.

Une réalisation à la hauteur ?

Sur le plan technique, LEGO City Undercover affiche un univers très coloré et un graphisme légèrement amélioré depuis la mouture Wii U. Cette mouture Xbox One ne tourne pas en 1080p mais en résolution dynamique (1300 à 1400 x 1080), l'animation est à 30 fps dans le monde ouvert et grimpe à 60fps dans les zones cloisonnées. La ville n'est pas très dense, mais elle bénéficie d'un cadre extrêmement varié et de quartiers très bien agencés. L'ensemble est très agréable à découvrir et respecte l'esthétique de la série. Bien sur, le tout est ponctué de petites animations amusantes, et de multiples effets spéciaux sont présents. Plus ennuyeux, le temps d'attente après une mission est extrêmement long (même sur la version digitale), et la caméra est parfois un peu instable (une constante dans la série). Finir l'aventure à 100% n'est pas si évident, car de multiples objets seront à débloquer. Chaque chapitre terminé, le Free Play sera disponible, permettant de revenir dans l'aventure afin de découvrir les endroits jusqu'à présent verrouillés ou qui nécessitaient un costume que vous n'aviez pas encore.

La durée de vie occupe une quinzaine d'heures en ligne droite, plus du double si vous effectuez les quêtes annexes. Aucun contenu supplémentaire n'est cependant présent dans ce portage, et on ne peut pas dire que la difficulté soit très élevée. Au contraire, on progresse assez rapidement, tout juste pourra t-on reprocher des points de contrôles parfois situés très loin de votre position. La trame sonore est une réussite, avec beaucoup de sonorités disco. Les doublages français ne manquent pas d'humour, cela va de soi. A noter que les écrans de chargements demeurent particulièrement longs, moins que la mouture Wii U cela étant.

VERDICT

-

LEGO City Undercover est une bonne surprise. Prenant place dans un environnement ouvert, cet épisode conserve malgré tout les mécaniques de la série de Traveller's Tales. L'intrigue est gorgé d'humour, et la présence des déguisements rend Chase McCain pour le moins polyvalent. En revanche, on pourra regretter l'absence de contenu inédit depuis la mouture initiale sur Wii U, excepté le mode coopératif.

© 2004-2017 Jeuxpo.com - Tous droits réservés