Extinction
Plate-forme : Xbox One - PC - PlayStation 4
Date de sortie : 10 Avril 2018
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action/Aventure
Multijoueur :
Non
Jouable via Internet :
Non
Test par

Nic007


5/10

Les humains s'affrontent pour des territoires et richesses, alors que des hordes de monstres de 45 mètres de haut veulent détruire notre espèce.

L'Attaque des Titans.

Il existe des légendes à propos d'un ordre de guerriers d'élite, les Sentinelles, seuls parmi l'humanité capables de vaincre les effroyables bêtes appelées Ravenii. Ces légendes finirent par devenir un mythe qui ne fut plus évoqué que dans les contes pour enfants. Au fil du temps, l'humanité ne combattit plus les monstres et finit par se livrer à des guerres intestines. À présent, l'impensable s'est produit : les Ravenii sont revenus par d'étranges et mystérieux portails, avec de nouveaux alliés assoiffés de sang dans leur sillage. Avil, le dernier membre de l'ordre ancien (le héros que vous jouerez), doit utiliser tout son arsenal pour ralentir la marée qui s'abat sur la population et secourir autant d'habitants des terres de Dolorum que possible. Dolorum est assailli de toutes parts et la campagne d'Extinction narre la marche inexorable des Ravenii dans ce pays. Avil et son alliée, Xandra, doivent travailler avec le roi Yarrow pour tenter de renverser le cours de la guerre. Pendant ce temps, l'humanité jette ses dernières forces dans l'étude des Ravenii, dans l'espoir de s'approprier la technologie d'outre-terre qui est la leur. L'échec mènerait à la fin de tout.

Développé par Iron Galaxy, Extinction n'est pas sans rappeler l'Attaque des Titans, à la fois par la fond (les Ravenii sont des monstres sanguinaires de 50 mètres de haut) et par la forme (le titre ayant choisi la voie de l'action barbare). Votre objectif est de tuer des géants et protéger des zones clés sur la carte tout en éliminant des hordes d'ennemis de différentes formes. Le concepteur origine de Chicago s'est néanmoins assuré que Extinction avait sa propre signature. On pourrait dire que la différence principale avec la saga japonaise réside dans la narration et la créativité, mais est-ce suffisant pour tracer une ligne entre les deux. Manette en main, vous incarnez un guerrier qui a besoin de défendre les murs de la ville contre un monstre géant. En utilisant votre grappin, vous vous balancez autour du géant en vous assurant que vous attaquez la nuque pour abattre les bêtes. Déjà vu ? Assurément. Plagiat ou hommage ? Une chose est sûre, il n'y a pas d'originalité dans la mécanique ni dans le concept.

Un titre finalement assez générique.

Votre personnage se nomme Avil, le dernier représentant des Sentinelles, dont le seul but est de combattre les ogres géants. La campagne est composée de plusieurs petites missions qui vous aident à progresser dans l'histoire avec quelques scènes joliment animées qui ne rendent pas toujours hommage à ce que vous faites alors que le reste de la narration se fait à travers d'innombrables textes. Rien d'original ou d'hallucinant jusqu'à présent. Mis à part les géants magnifiquement conçus, les graphismes de ce jeu sont médiocres. A plusieurs moments dans la partie, on oublie même qu'on joue sur une PlayStation 4 ou une Xbox One. La carte est inutile car elle ne vous donne aucune indication sur vos ennemis et vos objectifs, vous évoluez en terre inconnue, ce qui rend la progression parfois frustrante, d'autant plus si vous êtes un joueur occasionnel. Les conceptions de niveau sont mauvaises, il n'y a pas d'exploration, le concept est répétitif et manque de polissage, il s'agit d'une course contre la montre sans réel enjeu. Les choses sont lancées au hasard en vous faisant sentir que les développeurs avaient juste besoin de remplir l'espace. Techniquement, le jeu est parfois buggé avec quelques crashs pour couronner le tout, tandis que le framerate tombent de manière significative en combattant les géants. L'expérience audio est également très standard avec des musiques peu inspirées, des doublages anglais corrects (les textes écrans sont en français) et des bruitages honorables.

Tout cela s'ajoute au gameplay frustrant où vous n'avez pas la liberté de vous promener où vous le souhaitez ni de profiter de toutes les choses qu'Avil peut faire. Oui, c'est intéressant que nous puissions nous balancer, glisser, saisir et sentir un Naruto sous stéroïdes, mais quel est le but d'avoir tous ces avantages quand on ne peut pas vraiment se déplacer librement sur la carte ? Les contrôles sont simples mais peut-être trop faciles. C'est un système de combo à deux boutons qui délivre de jolis enchainements, mais qui manque de profondeur et qui nuit au défi au risque de devenir ennuyeux après une poignée d'heures de jeu. Les objectifs sont simples. Vous devez tuer les Revenii, défendre la ville et sauver les civils des minions appelés les Jackals. Une jauge augmentera au gré des combats et une fois pleine, vous devrez l'utiliser pour décapiter les géants. Sur le papier, Extinction était prometteur mais le résultat est clairement une déception. La mouture Xbox One X ne profite d'aucune optimisation ni même support du HDR, et aucune mise à jour ne semble prévue actuellement.

VERDICT

-

Si vous espériez une aventure passionnante offrant des combats intenses contre des géants, Extinction n'est clairement pas à la hauteur des espérances. L'aspect course contre la montre tue vraiment tout l'intérêt et le plaisir de faire face aux Ravenii, sans compter que la réalisation n'est pas vraiment à la hauteur des productions actuels. Il est difficile de justifier un achat à un tel prix.

© 2004-2018 Jeuxpo.com - Tous droits réservés